Chimie organique

-----------------------------------------------
On porte à incandescence un morceau de bois et on le plonge dans un flacon rempli d'air et légèrement enrichi en dioxygène.
Lesquelles des propositions suivantes sont vraies lorsque la combustion cesse ?
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
Le flacon ne contient plus de dioxygène O2.
Le flacon ne contient plus de gaz.
Le flacon contient du diazote N2.
Le flacon contient de l'azote et de l'oxygène.
Le flacon contient moins de diazote qu'au début.
Le flacon contient plus de diazote qu'au début.
Le flacon contient du dioxyde de carbone CO2.
Le flacon contient du monoxyde de carbone CO.
Le flacon contient de l'eau.
Le flacon contient de la vapeur de bois.
Score : .. /20
Commentaire
• La combustion d'un matériau nécessite du dioxygène (qui est un comburant). Lorsqu'il n'y a plus de dioxygène, la combustion cesse d'elle-même. C'est pourquoi, lors d'un incendie, le fait d'étouffer les flammes permet de les éteindre : on les prive du dioxygène indispensable.
• Mais l'air ne contient pas que du dioxygène, il contient aussi du gaz diazote N2 (environ 80 % de diazote pour 20 % de dioxygène). Ce gaz ne participe pas à la combustion. On doit donc le retrouver dans le flacon après la combustion, en même quantité qu'au début, car la combustion d'un matériau organique comme le bois ne rejette pas du diazote.
• Attention, dans l'air, oxygène et azote ne sont pas présents à l'état d'atomes, mais de molécules dioxygène O2 et diazote N2.
• Si la combustion du bois est complète, alors il se forme du dioxyde de carbone CO2, selon C + O2 → CO2.
Si la combustion est incomplète, il se forme du monoxyde de carbone CO. Dans les deux cas, la combustion du bois produit aussi de la vapeur d'eau.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles