Conflits et mobilisation sociale

-----------------------------------------------
Le syndicalisme connaît en France une crise certaine depuis 30 ans.
Quelles en sont les raisons essentielles ?
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
la diminution du nombre de salariés en France aujourd'hui
l'affaiblissement des idéologies, qui contribue à décrédibiliser des groupes historiquement assez politisés
l'État pénalise les salariés syndiqués par une progression de la fiscalité
la progression de l'individualisme et le recul des velléités revendicatives dû au chômage
l'affaiblissement de la classe ouvrière
Score : .. /20
Commentaire
Le chômage de masse et la précarité latente limitent l'action du collectif de travail d'autant que les salariés restent moins longtemps dans les entreprises.
La classe ouvrière ne représente plus que 27 % des actifs contre 40 % dans les années 1970. L'engagement collectif encadré par des grandes instances nationales et collectives décline. Les mots d'ordre nationaux déclinent et il y a une recherche de proximité. Enfin, la conflictualité reste moins centrée sur le travail et déborde beaucoup plus sur des sujets de société.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2019, rue des écoles