Extrait de The light years, Elisabeth Jane Howard (1990)

-----------------------------------------------

Énoncé

Traduisez l'extrait suivant en français.
Christopher, le personnage principal, est un garçon de 15 ans. Ce jeune Londonien passe ses vacances à la campagne et participe malgré lui à une partie de chasse en compagnie de son oncle Edward et de son cousin Teddy.
« No wonder it was difficult to watch any wild animals unless you waited for ages; they knew people were awful and quite sensibly ran or flew away from them. He tried to think about death – it happened to everything, of course, in the end, but making it happen was probably wicked, well, it was murder, which people got hung for if they just killed one other person, but got medals for in wars. He would be a pacifist like a boy's father at school and he'd rather be a vet than a doctor any old day because it seemed that animals didn't have enough people on their side.  »
Elisabeth Jane Howard, The light years, 1990

Corrigé

Il n'était pas étonnant que l'on ne puisse voir un seul animal sauvage, à moins d'attendre une éternité1 ; ils savaient2 que les hommes étaient horribles [ou épouvantables/affreux], et, plutôt sagement [ou judicieusement]3, ils s'enfuyaient ou s'envolaient loin d'eux. Il essaya de penser à la mort – rien n'y échappait, à la fin, bien sûr, mais la provoquer4 était probablement inique ; enfin, c'était commettre un meurtre, un acte pour lequel les gens étaient pendus5 s'ils tuaient une autre personne, mais pour lequel on leur remettait une médaille en temps de guerre6. Il serait pacifiste7, comme le père d'un camarade d'école, et il serait plutôt vétérinaire que médecin plus tard [ou un jour] car [ou puisque] il semblait que les animaux n'avaient pas assez de gens de leur côté [ou à leur côté] pour prendre leur défense.
Commentaire
1. unless you waited : unless you + verbe se traduit par « à moins de » + infinitif dans un souci de fluidité du style.
2. They knew people/ he tried to think : le texte anglais est au prétérit, ce qui pose le problème du choix des temps verbaux dans la traduction.
Comme il s'agit d'un récit, on écarte d'emblée le passé composé. Mais la plus grande difficulté est de choisir entre passé simple et imparfait. Il convient de garder à l'esprit que l'imparfait renvoie à une situation, qu'il indique un état alors que le passé simple renvoie à un événement.
Ici they knew people correspond à l'arrière-plan du récit ; de plus know est un verbe d'état, on choisira donc l'imparfait.
En revanche, he tried to think fait partie de la séquence narrative et se traduira par le passé simple.
3. sensibly : attention à ce faux-ami.
to be sensible = être raisonnable.
4. making it happen : notez la construction to make + pronom + infinitif sans to qui se traduit par « faire + infinitif ».
Traduction littérale : « la faire arriver ».
5. which people got hung for : il faut étoffer pour traduire which (un acte). Notez la place de la préposition for dans la phrase anglaise et dans la traduction française.
6. in wars : un étoffement est nécessaire.
7. He would be a pacifist : notez la présence de l'article indéfini en anglais et son absence en français, comme pour les métiers.
He is a vet = il est vétérinaire.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles