ATSEM – Épreuve de QCMCDG Haut-Rhin – 2015

-----------------------------------------------

Énoncé

Sujet
Durée : 45 minutes – Coefficient : 1
L'épreuve comporte 20 questions. Chaque question comporte une ou plusieurs réponses exactes.
L'usage d'une calculatrice simple et non programmable est autorisé.
Barème de notation
Questions avec une seule réponse exacte
  • La réponse cochée est la bonne : 2 points
  • La réponse cochée est mauvaise : − 1 point
  • Pas de réponse proposée : 0 point
  • Le candidat coche la réponse exacte et une ou des réponses incorrectes : 0 point
Questions avec plusieurs réponses exactes
  • Le candidat coche l'ensemble des réponses exactes : 2 points
  • Le candidat coche une partie des réponses exactes et aucune réponse incorrecte : 1 point
  • Le candidat coche une partie des réponses exactes et une ou des réponses incorrectes : 0 point
  • Le candidat coche uniquement des réponses inexactes : − 1 point
  • Pas de réponse proposée : 0 point
Questions
Question 1
Vous êtes chargé(e) du temps de restauration scolaire dans une école maternelle publique. Le prestataire des repas prévoit la fourniture des repas « standard » et des repas « halal », « végétarien », etc., en barquettes fermées bien identifiées. Afin de mieux organiser le service et pour éviter toute erreur, vous séparez les tables qui vont accueillir les enfants en regroupant tous les enfants qui mangent les repas « standard » à une table et tous les enfants mangeant « halal », « végétarien », etc., à une autre table. Que dire de cette initiative ?
a) Cette démarche est justifiée car elle évite des erreurs qui seraient préjudiciables aux enfants.
b) Cette organisation ne peut être autorisée car non conforme aux principes de l'école de la République.
c) Cette démarche a l'avantage de permettre aux enfants d'une même communauté de partager le repas ensemble et de se retrouver le temps d'un repas.
Question 2
Ursula fait sa rentrée en petite section. Elle souffre d'un handicap moteur léger reconnu qui fait l'objet d'une ouverture d'un dossier à la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). Un personnel spécialisé a été demandé pour l'accompagnement de l'enfant mais n'est pas encore nommé. L'enfant est pourtant scolarisé et a besoin d'une assistance quotidienne, en particulier pour ses déplacements dans la classe et dans l'école. Vous êtes ATSEM dans cette classe. L'enseignant vous demande d'intervenir car il n'est pas suffisamment disponible pour assurer l'assistance à cet enfant. Comment réagissez-vous ?
a) Je ne suis pas habilité(e) pour intervenir auprès de cet enfant.
b) Je peux intervenir à condition d'avoir été informé(e) des besoins de cet enfant.
c) Je peux intervenir comme auprès de n'importe quel enfant inscrit à l'école.
d) Je ne peux pas intervenir car je ne suis pas AESH (accompagnant d'élève en situation de handicap).
Question 3
Vous encadrez un atelier dessin composé de quelques enfants. L'enseignante a donné des consignes précises sur la réalisation d'un bonhomme. Oscar vous montre le dessin qu'il vient de concevoir rapidement. Quelle(s) phrase(s) devez-vous exclure de votre langage ?
a) « Tu n'as absolument pas respecté les consignes de la maîtresse. Recommence ton travail. »
b) « C'est bien, mais tu peux mieux faire. » Vous lui donnez des conseils en reprenant les consignes de l'enseignante pour qu'il puisse améliorer son travail.
c) « Tu n'as pas écouté et tu n'as pas compris. Ce n'est pas bien. »
d) « Le dessin de tes camarades est beaucoup plus joli que le tien. Essaie de faire comme eux. »
Question 4
Quel est le document de référence pour les activités proposées dans une école sur le temps scolaire ?
a) le projet d'animation pédagogique
b) le projet académique
c) le plan local d'intervention scolaire
d) le projet d'école
e) le projet global
Question 5
Jérôme, 4 ans, est inscrit en restauration scolaire. Vous constatez qu'il mange sans respecter la nourriture et qu'il présente un comportement insupportable en collectivité. Il jette du pain dans son verre, pousse son repas en dehors de l'assiette, etc. Quelle est la première action que vous engagerez ?
a) Vous vous adressez directement aux parents pour exprimer votre réprobation.
b) Vous vous adressez au responsable du service pour l'alerter du problème.
c) Vous évoquez le problème au directeur d'école.
d) Vous évoquez le problème à l'enseignant.
e) Vous vous rapprochez de l'enfant pour l'aider à mieux manger.
Question 6
Quels sont les objectifs pédagogiques des ateliers d'arts plastiques à l'école maternelle ?
a) développer l'habilité motrice et gestuelle
b) amuser et occuper les enfants pendant que la maîtresse fait des activités sérieuses
c) développer l'expression créatrice et l'imagination
d) faire acquérir, au fur et à mesure, une grande variété de techniques artistiques
e) donner aux enfants la possibilité de faire plaisir aux parents
Question 7
Les parents de Léana, 3 ans, vous ont demandé de ne plus la faire dormir à l'école pour qu'elle puisse profiter au maximum des activités scolaires. Vous constatez aujourd'hui, à 14 heures, que Léana est épuisée. Quelle sera votre attitude ?
a) Vous téléphonez directement aux parents pour les avertir de la situation et leur demander conseil.
b) Vous couchez l'enfant qui a besoin de sommeil.
c) Vous demandez conseil à l'enseignant et suivez son avis.
d) Vous ne couchez pas l'enfant comme demandé par ses parents, sans vous questionner.
Question 8
C'est bientôt la fête de l'école. Une exposition des travaux des enfants est prévue dans les couloirs de l'école maternelle. Le directeur d'école vous demande d'assurer l'affichage de ces peintures exécutées sur grands formats, pour qu'elles soient bien en vue et en hauteur. Il vous demande de vous organiser pour effectuer cette tâche. Comment réagissez-vous ?
a) Vous acceptez cette demande exceptionnelle car la hauteur définie est raisonnable et les enfants seraient déçus de ne pas pouvoir montrer leurs travaux lors de la fête de l'école qui n'a lieu qu'une seule fois par an.
b) Vous acceptez car vous disposez d'un matériel adéquat et aux normes.
c) Vous trouverez toujours une solution : vous acceptez d'effectuer l'accrochage en montant sur une chaise que vous aurez placée sur une table, ce qui vous permettra d'atteindre la hauteur voulue.
d) Vous acceptez après avoir recherché une échelle quelconque que vous allez gravir en faisant très attention à ne pas tomber.
Question 9
Vous êtes chargé(e) du temps périscolaire (accueil de loisirs maternel). Éléonore, 5 ans, est une enfant passive, qui est régulièrement cherchée en retard par son père ou sa mère. Son père est craint par tout le personnel de l'école tant ses réactions sont disproportionnées. Avant l'heure de la fin du service, vous emmenez les enfants aux toilettes et vous constatez qu'Éléonore porte des marques sur les fesses, qui ressemblent à de grosses piqûres d'insectes ou, peut-être, à des brûlures de cigarettes. Comment allez-vous réagir ?
a) Vous êtes choqué(e) de ce que vous avez vu.
b) Vous demanderez des explications au père d'Éléonore qui viendra la chercher en retard, comme d'habitude.
c) Vous avertissez immédiatement votre supérieur hiérarchique.
d) Vous remettez l'enfant à son père sans rien dire.
e) Vous appelez le 119 si aucun supérieur hiérarchique n'est joignable.
Question 10
C'est le jour de la rentrée scolaire. L'enseignante vous demande d'aider à la surveillance de la cour de récréation. Comment réagissez-vous ?
a) Vous expliquez à l'enseignante que ceci n'est guère possible car vous avez des tâches importantes et nécessaires à effectuer avant le retour des enfants en classe : aérer la salle, débarrasser les tables du goûter, balayer le sol et préparer les ateliers.
b) Vous prêtez rapidement « main-forte » à l'enseignante afin de l'assister à la surveillance qui reste néanmoins sous sa responsabilité.
c) Vous refusez poliment en expliquant que cette tâche n'est pas de votre compétence car surveiller la cour est uniquement, selon les textes officiels, le rôle des enseignants et du directeur.
Question 11
Vous avez remarqué que Julien, scolarisé en moyenne section, est un enfant qui ne joue pas, ni seul, ni avec les autres enfants de la classe. Comment réagissez-vous ?
a) Vous vous inquiétez de la situation car vous savez que le jeu est indispensable au bon développement intellectuel et affectif de l'enfant. De ce fait, vous le signalez rapidement aux parents pour en parler avec eux.
b) Vous l'invitez régulièrement dans les coins jeux de la classe pour jouer avec lui et favoriser la communication.
c) Vous le stimulez en invitant les autres enfants à jouer avec lui pendant les temps libres de la classe.
d) Vous le signalez et en parlez à l'enseignant de la classe.
e) Vous ne vous inquiétez pas de la situation car Julien est encore petit et exécute, par ailleurs, tout ce qui est demandé par l'enseignant.
Question 12
Un ATSEM est habilité à effectuer les tâches suivantes :
a) participer à l'animation d'un centre de loisirs
b) participer à la prise en charge des enfants au moment de la restauration scolaire
c) participer à l'accueil des enfants pendant le temps scolaire et veiller à ce que ceux-ci soient à l'aise en vue des activités qui vont suivre
d) apporter une aide pédagogique sous la responsabilité de l'enseignant lors d'une activité en classe
e) soigner un enfant qui s'est légèrement blessé dans la cour
Question 13
Léo, scolarisé en petite section, éprouve beaucoup de difficultés à s'exprimer oralement. Quelle est votre attitude ?
a) Vous ne le sollicitez pas particulièrement et vous le laissez évoluer à son rythme pour ne pas le brusquer car un enfant de petite section n'a pas forcément une bonne maîtrise de la langue orale.
b) Vous estimez que c'est votre rôle de participer à l'acquisition et à l'amélioration du langage en sollicitant et en stimulant Léo verbalement.
c) Vous verbalisez quotidiennement en associant les paroles aux gestes dans des situations concrètes telles que les repas, la sieste, l'habillage, le déshabillage…
d) Vous estimez que l'acquisition et le développement du langage sont uniquement de la responsabilité et de la compétence de l'enseignant.
Question 14
Le ministère de l'Éducation nationale a engagé la refondation de l'école selon la loi du 8 juillet 2013. De nouveaux rythmes scolaires ont été mis en place. Quels sont les objectifs de cette nouvelle organisation ?
a) favoriser la réussite de tous les élèves par la mise en place des apprentissages premiers et fondamentaux le matin car la capacité d'attention est plus grande
b) réduire la fatigue des enfants en allégeant la journée de classe
c) améliorer la qualité de vie des familles qui peuvent ainsi bénéficier d'un week-end de deux jours
d) répartir plus efficacement les activités de la semaine et permettre une meilleure organisation des apprentissages
e) développer des activités périscolaires qui permettent à tous les enfants de s'épanouir personnellement et socialement
Question 15
En cas de présence de maladies contagieuses à l'école, comment pouvez-vous, en tant qu'ATSEM, diminuer la propagation des germes ?
a) en interdisant l'accès à l'école aux enfants malades lors de l'accueil du matin
b) en désinfectant les surfaces de manière répétée
c) en désinfectant fréquemment l'atmosphère à l'aide d'une bombe aérosol
d) en aérant régulièrement les locaux de l'école et de la restauration scolaire
e) en vous lavant fréquemment les mains
f) en stimulant et en aidant les enfants à un lavage accru des mains
Question 16
Pendant le moment récréatif qui suit le déjeuner pris à la cantine, Pierre chute dans la cour. Vous êtes de surveillance et les enfants sont sous votre responsabilité avant la reprise des cours par les enseignantes. Dans quel(s) cas appelez-vous les secours immédiatement ?
a) Pierre est très pâle et vomit.
b) Pierre se plaint de violents maux de tête.
c) Il pleure fort et hurle de colère.
d) Il saigne du nez et de l'oreille.
e) Il est somnolent et ne joue plus.
Question 17
Juliette est en excès de poids. Au moment du repas, elle se jette systématiquement sur la nourriture et vous demande de la servir plusieurs fois. Comment réagissez-vous ?
a) Vous en parlez au responsable de la restauration scolaire.
b) Vous la grondez car vous estimez que son comportement est inadmissible et décidez de la servir une seule fois par repas. Puis vous l'isolez régulièrement du groupe pour qu'elle ne soit plus tentée de manger en attendant que les autres terminent leur repas.
c) Vous en parlez à l'enseignante afin de l'informer de la situation.
d) Vous demandez à Juliette de patienter et de vous aider à servir le repas afin de détourner son attention.
e) Vous suggérez une réunion avec l'ensemble des membres de la communauté éducative et les parents afin de trouver une solution et de pouvoir adopter une attitude commune et appropriée au problème de Juliette.
Question 18
À l'école maternelle les « jeux symboliques » tiennent une place importante. Quels sont les jeux symboliques dans la liste qui suit ?
a) Le coin dînette
b) La mallette du docteur
c) Les perles de tri
d) Les puzzles
e) Les jeux d'encastrement
f) Le coin déguisement
g) Le coin coiffure
Question 19
Pendant le temps d'atelier, l'enseignante vous demande de prendre en charge systématiquement Nathalie qui est une élève agitée. Comment allez-vous réagir ?
a) Vous jugez que cette situation est anormale car votre rôle est collectif et ne peut s'arrêter à la gestion d'un seul enfant pendant le temps de l'atelier. Vous refusez d'intervenir.
b) Vous considérez que cette demande n'est pas justifiée car vous n'êtes pas engagé(e) comme AESH (accompagnant d'élève en situation de handicap) et vous n'interviendrez pas.
c) Vous prenez en charge l'élève en considérant que cette demande nécessite de faire le point avec l'enseignante.
Question 20
Ce pictogramme, que porte un produit d'entretien, signifie :
a) que ce produit est interdit d'utilisation dans une école maternelle.
b) qu'il peut être utilisé sans aucune restriction.
c) qu'il doit être utilisé avec précaution.
d) qu'il peut être mis à disposition des enfants sous surveillance.
e) que ce produit est dangereux (sensibilisation cutanée, inhalation, corrosion ou irritation des yeux).

Corrigé

Réponses aux questions
Question 1
Réponse : b) cette organisation ne peut être autorisée car non conforme aux principes de l'école de la République.
Tous les enfants font partie de la même communauté, qu'ils mangent casher, halal, ou qu'ils suivent un régime végétarien. On ne peut pas seulement réfléchir en termes d'organisation ou de simplification : l'éducation passe par le vivre ensemble et la connaissance de l'autre.
Question 2
Réponse : b) je peux intervenir à condition d'avoir été informé(e) des besoins de cet enfant.
Question 3
Réponse : a) « Tu n'as absolument pas respecté les consignes de la maîtresse. Recommence ton travail. », c) « Tu n'as pas écouté et tu n'as pas compris. Ce n'est pas bien. » et d) « Le dessin de tes camarades est beaucoup plus joli que le tien. Essaie de faire comme eux. »
Question 4
Réponse : d) le projet d'école.
Pour en savoir plus
Projet d'école, guide méthodologique – www.ac-grenoble.fr
Question 5
Réponse : e) vous vous rapprochez de l'enfant pour l'aider à mieux manger.
Il est demandé la première action que vous engagerez : se rapprocher de l'enfant pour l'aider à mieux manger est une évidence. Il sera probablement nécessaire ensuite d'en discuter avec l'enseignant, bien qu'il n'intervienne pas sur le temps de restauration scolaire.
Question 6
Réponses : a) développer l'habilité motrice et gestuelle, c) développer l'expression créatrice et l'imagination et d) faire acquérir, au fur et à mesure, une grande variété de techniques artistiques.
Question 7
Réponses : b) vous couchez l'enfant qui a besoin de sommeil et c) vous demandez conseil à l'enseignant et suivez son avis.
C'est toujours l'intérêt de l'enfant qui prime !
Question 8
Réponse : b) vous acceptez car vous disposez d'un matériel adéquat et aux normes.
Question 9
Réponses : c) vous avertissez immédiatement votre supérieur hiérarchique et d) vous remettez l'enfant à son père sans rien dire.
Il n'est pas possible dans ces situations d'intervenir dans l'urgence, et le 119 n'est pas un numéro d'urgence : il ne pourra rien faire dans l'immédiat. Il n'y a pas d'autre solution que remettre Éléonore à son père, et de faire ensuite le nécessaire auprès des autorités, avec l'enseignant ou le directeur de l'école (transmettre une information préoccupante à l'Aide sociale à l'enfance du conseil départemental, ou adresser un signalement circonstancié au procureur de la République).
Question 10
Réponse : a) vous expliquez à l'enseignante que ceci n'est guère possible car vous avez des tâches importantes et nécessaires à effectuer avant le retour des enfants en classe : aérer la salle, débarrasser les tables du goûter, balayer le sol et préparer les ateliers.
La réponse proposée est un peu brutale : le mieux serait de discuter avec l'enseignante, pour s'organiser ensemble, au mieux (sans rappeler les textes officiels).
Question 11
Réponses : b) vous l'invitez régulièrement dans les coins jeux de la classe pour jouer avec lui et favoriser la communication, c) vous le stimulez en invitant les autres enfants à jouer avec lui pendant les temps libres de la classe et d) vous le signalez et en parlez à l'enseignant de la classe.
Question 12
Réponses : a) participer à l'animation d'un centre de loisirs, b) participer à la prise en charge des enfants au moment de la restauration scolaire, c) participer à l'accueil des enfants pendant le temps scolaire et veiller à ce que ceux-ci soient à l'aise en vue des activités qui vont suivre, d) apporter une aide pédagogique sous la responsabilité de l'enseignant lors d'une activité en classe et e) soigner un enfant qui s'est légèrement blessé dans la cour.
Attention : un ATSEM ne peut pas « soigner » à proprement parler un enfant, il ne peut que nettoyer une plaie superficielle avec de l'eau et du savon. Ici, la question précise que l'enfant s'est légèrement blessé : c'est vague. Si la blessure est une plaie superficielle, une écorchure, une bosse, l'ATSEM peut nettoyer la plaie, il peut aussi à la rigueur appliquer de la glace (dans une poche emmaillotée dans un linge propre) sur la bosse (et surveiller ensuite l'enfant pour repérer d'éventuels signes d'endormissement qui conduiront à appeler immédiatement le SAMU ; cf. question 16).
Question 13
Réponses : b) vous estimez que c'est votre rôle de participer à l'acquisition et à l'amélioration du langage en sollicitant et en stimulant Léo verbalement et c) vous verbalisez quotidiennement en associant les paroles aux gestes dans des situations concrètes telles que les repas, la sieste, l'habillage, le déshabillage…
Question 14
Réponses : a) favoriser la réussite de tous les élèves par la mise en place des apprentissages premiers et fondamentaux le matin car la capacité d'attention est plus grande, b) réduire la fatigue des enfants en allégeant la journée de classe, d) répartir plus efficacement les activités de la semaine et permettre une meilleure organisation des apprentissages et e) développer des activités périscolaires qui permettent à tous les enfants de s'épanouir personnellement et socialement.
Question 15
Réponses : b) en désinfectant les surfaces de manière répétée, d) en aérant régulièrement les locaux de l'école et de la restauration scolaire, e) en vous lavant fréquemment les mains et f) en stimulant et en aidant les enfants à un lavage accru des mains.
Question 16
Réponses : a) Pierre est très pâle et vomit, b) Pierre se plaint de violents maux de tête, d) il saigne du nez et de l'oreille et e) il est somnolent et ne joue plus.
Question 17
Réponses : c) vous en parlez à l'enseignante afin de l'informer de la situation et d) vous demandez à Juliette de patienter et de vous aider à servir le repas afin de détourner son attention.
Une réunion avec l'ensemble des membres de la communauté éducative et les parents afin de trouver une solution et d'adopter une attitude commune et appropriée au problème de Juliette est tentant, mais ce serait bien que l'enseignant en prenne l'initiative (vous pouvez toujours le lui suggérer…).
Question 18
Réponses : a) le coin dînette, b) la mallette du docteur, f) le coin déguisement et g) le coin coiffure.
Pour en savoir plus
Les jeux symboliques – http://eduscol.education.fr
Question 19
Réponse : c) vous prenez en charge l'élève en considérant que cette demande nécessite de faire le point avec l'enseignante.
Question 20
Réponses : c) qu'il doit être utilisé avec précaution et e) que ce produit est dangereux (sensibilisation cutanée, inhalation, corrosion ou irritation des yeux).
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles