ATSEM – Épreuve de QCMCIG et CDG de Région parisienne – 2015

-----------------------------------------------

Énoncé

Sujet
Durée : 45 minutes – Coefficient : 1
L'épreuve comporte 20 questions. Chaque question comporte une ou plusieurs réponses exactes.
Barème de notation
Réponse juste : 1 point (chaque question vaut 1 point qui n'est attribué que si la ou les réponses exactes sont cochées)
Réponse fausse ou incomplète : − 0,25 point (une ou des réponses exactes non cochées, de même que des réponses inexactes cochées font l'objet d'une pénalité de − 0,25 point par question)
Absence de réponse : − 0,25 point (l'absence de réponse à une question fait l'objet d'une pénalité de − 0,25 point par question)
Questions
Question 1
Au moment de l'accueil du matin, l'ATSEM peut :
a) se poster à l'extérieur de la classe pour pouvoir dire bonjour aux parents qui arrivent.
b) se placer à côté du professeur des écoles pour accueillir les enfants avec lui.
c) participer à la conversation qui s'établit entre un parent et le professeur des écoles.
d) accueillir l'enfant et lui proposer une activité.
e) accueillir l'enfant en partageant une histoire avec lui.
Question 2
À l'heure de la sortie de l'école, deux personnes se présentent pour emmener Hugo, un enfant de 4 ans. Ils ne sont pas sur la liste des personnes autorisées. Que faites-vous ?
a) Vous appelez les parents et leur demandez si vous pouvez confier Hugo à ces personnes.
b) Vous informez la directrice de l'école.
c) Vous vérifiez que ces personnes ont une autorisation écrite des parents et vérifiez leur identité.
d) Vous demandez à Hugo s'il connaît ces personnes. Si oui, vous le laissez partir.
e) Vous appelez le maire pour lui demander son accord.
Question 3
Pendant le repas, un enfant s'étouffe avec un morceau de pomme. Que faites-vous ?
a) Vous pratiquez la manœuvre de Heimlich si les claques dans le dos n'ont pas dégagé les voies aériennes.
b) Vous l'allongez au sol.
c) Vous lui donnez 1 à 3 claques dans le dos pour dégager les voies aériennes.
d) Vous le mettez debout ou assis.
e) Vous le rassurez.
Question 4
Le temps du repas :
a) vous ne forcez pas un enfant à finir son assiette.
b) vous laissez les enfants garder leur manteau pour gagner du temps.
c) vous aidez les enfants à se nettoyer les mains et le visage à la fin du repas.
d) vous participez à la distribution des repas.
e) vous apprenez aux enfants à rester assis à table.
Question 5
C'est l'heure de la sieste pour les petites sections. Que faites-vous ?
a) Vous racontez une histoire à un enfant qui ne dort pas.
b) Vous changez un enfant qui a eu un « petit incident » avec bienveillance.
c) Vous aidez les enfants à retirer leurs chaussures s'ils ont des difficultés à le faire.
d) Vous réduisez la luminosité de la pièce sans faire le noir complet.
e) Vous participez à la surveillance des enfants sous la responsabilité de l'enseignante.
Question 6
Thomas ne joue jamais avec ses copains car il est très timide. Que faites-vous ?
a) Vous obligez les autres enfants à l'intégrer dans leurs jeux.
b) Vous proposez à Guillaume de jouer avec lui parce qu'ils s'entendaient bien lors d'une précédente activité.
c) Vous l'obligez à rejoindre les autres, sinon il restera toujours seul.
d) Vous le confiez à Paul qui est un enfant enjoué et qui va donc sûrement l'intégrer.
e) Vous lui expliquez que s'il ne fait pas d'effort, il restera toujours timide et seul dans la vie.
Question 7
C'est la fin de l'atelier, il faut ranger le petit matériel. Allez-vous demander aux enfants de vous aider à ranger ?
a) Non, c'est à l'ATSEM de ranger.
b) Non, car ils vont ranger n'importe comment.
c) Non, car ils vont chahuter avec le matériel.
d) Oui, car ainsi vous gagnez du temps sur votre planning.
e) Oui, car ranger accompagné d'un adulte devient une activité pédagogique.
Question 8
Parmi ces mises en situation, quelles sont les affirmations exactes ?
a) L'ATSEM peut s'avancer dans ses tâches de nettoyage de sol pendant que les derniers enfants sont présents dans la classe.
b) Le soir, l'ATSEM utilise deux seaux pour le lavage des sols.
c) Il faut commencer par dépoussiérer les parties basses puis les parties hautes du mobilier.
d) Un ATSEM est absent une semaine. On attendra son retour pour faire le ménage de sa classe.
e) L'ATSEM aère la classe plus souvent en été qu'en hiver pour des raisons d'économie de chauffage.
Question 9
Parmi ces mises en situation, quelles sont les activités prévues dans le cadre des Nouvelles Activités Périscolaires qui paraissent appropriées après une longue journée de classe, en tenant compte de l'âge des enfants ?
a) proposer aux Petites Sections qui doivent s'entraîner un exercice de graphisme court.
b) proposer une malle de déguisement en vue de l'atelier théâtre.
c) prendre le cahier de la classe et faire mémoriser les chansons aux Grandes Sections.
d) proposer aux Moyennes Sections qui le souhaitent d'aller jouer avec des ballons dans la cour dans le cadre de l'activité multisports.
e) regarder un dessin animé juste après la classe.
Question 10
Parmi ces mises en situation, quelles sont les affirmations exactes ?
a) Le doudou est un objet transitionnel qui permet à l'enfant de mieux vivre la séparation.
b) Le doudou d'un enfant absent ne peut pas être prêté à un copain dans la cour de récréation.
c) Tous les enfants doivent obligatoirement apporter un doudou de leur maison.
d) L'ATSEM pense à proposer son doudou à un enfant de petite section qui pleure.
e) La majorité des enfants de grande section n'a plus besoin de son doudou pendant la journée d'école.
Question 11
Vous devez arrêter un atelier jeux pour emmener les enfants déjeuner au réfectoire. Comment procédez-vous ?
a) Vous demandez aux enfants de laisser les jeux et vous les rangez vous-même.
b) Vous faites cesser immédiatement les jeux et vous les faites ranger par les enfants.
c) Vous faites ranger les jeux par les enfants en leur expliquant qu'ils vont aller déjeuner.
d) Vous demandez aux enfants de vous prévenir quand ils ont fini leurs jeux.
e) Vous informez les enfants qu'ils rangeront les jeux après leur repas.
Question 12
Si l'on suit les préconisations du Programme national de nutrition santé, la collation à l'école :
a) n'est plus obligatoire à l'école maternelle.
b) est proposée de manière occasionnelle pour des dégustations afin de découvrir des goûts et de nouveaux aliments : fruits par exemple.
c) ne doit pas être proposée juste avant le déjeuner.
d) nécessite que l'ATSEM se nettoie attentivement les mains avant de servir les enfants.
e) n'est jamais proposée aux enfants qui ont un projet d'accueil individualisé.
Question 13
Parmi ces mises en situation, quelles sont les affirmations exactes ?
a) L'ATSEM, à la demande de l'enseignante, peut coucher un enfant de grande section qui a vomi, en attendant que ses parents arrivent.
b) En période d'épidémie de poux, il convient de nettoyer toute la literie du dortoir.
c) Un enfant porteur de poux ne doit pas être accepté à l'école.
d) L'ATSEM peut donner de l'aspirine à un enfant pour faire baisser la fièvre.
e) L'ATSEM, à la demande de la directrice, peut téléphoner pour avertir les parents d'un enfant fiévreux.
Question 14
Vous devez nettoyer le dortoir des petits et il faut laver la literie des enfants.
a) Vous lavez les draps à 30 °C, ils ne sont pas très sales.
b) Vous lavez les draps à 60 °C même s'ils ne sont pas très sales.
c) Vous lavez les alèses aussi.
d) Vous ne lavez que les alèses qui ont été souillées.
e) Vous nettoyez tous les cadres de lits.
Question 15
Un enfant tombe dans la cour et s'écorche le genou.
a) Vous le réconfortez et le rassurez.
b) Vous nettoyez la plaie avec un antiseptique.
c) Vous appliquez de la pommade sur l'écorchure.
d) Vous prévenez l'enseignant car vous n'avez pas le droit de le soigner.
e) Vous confiez l'enfant à un collègue ATSEM pour qu'il s'en occupe de manière à ne pas laisser l'enseignant seul dans la cour.
Question 16
Votre collègue vous demande de le remplacer dans sa classe pour faire une course personnelle.
a) Vous le faites volontiers, c'est un travail d'équipe.
b) Vous refusez de le faire.
c) Vous expliquez à votre collègue qu'il ne doit pas s'absenter sur son temps de travail.
d) Vous le remplacez en lui expliquant que cela doit rester exceptionnel.
e) Vous écrivez au Maire pour qu'il soit sanctionné.
Question 17
Par qui l'ATSEM peut-il être reçu pour un entretien de recrutement ?
a) le maire.
b) le maire adjoint chargé des affaires scolaires.
c) la directrice de l'école maternelle.
d) le directeur du service éducation ou des affaires scolaires de la mairie.
e) le recteur d'académie.
Question 18
Un parent fait preuve d'agressivité en venant chercher son enfant à l'école.
a) Vous lui demandez de quitter les lieux.
b) Vous informez aussitôt l'enseignant.
c) Vous quittez les lieux par crainte de débordements.
d) Vous ne faites rien, il va certainement se calmer.
e) Vous essayez de communiquer avec lui en attendant l'arrivée de l'enseignant ou du directeur de l'école.
Question 19
Vous constatez des signes de maltraitance sur le corps d'un enfant. Que pouvez-vous faire ?
a) alerter la directrice de l'école.
b) prévenir votre chef de service.
c) informer l'enseignant de l'enfant.
d) appeler le 119.
e) demander des explications directement aux parents.
Question 20
Quelles sont les démarches à effectuer pour accueillir à la maternelle un enfant porteur de handicap ?
a) Les parents doivent solliciter l'école pour anticiper l'accueil de l'enfant.
b) Il n'y a pas de démarche à effectuer : un enfant porteur de handicap doit être accueilli dans une structure spécialisée.
c) L'enfant doit obligatoirement intégrer la classe du directeur.
d) La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) doit être saisie.
e) Les parents doivent d'abord trouver un auxiliaire de vie scolaire (AVS) ou un accompagnant d'élève en situation de handicap (AESH).

Corrigé

Réponses aux questions
Question 1
Réponses : b) se placer à côté du professeur des écoles pour accueillir les enfants avec lui et d) accueillir l'enfant et lui proposer une activité.
Ces questions sur le positionnement de l'ATSEM dans une situation donnée sont toujours problématiques : plusieurs bonnes réponses peuvent s'appliquer, il faut donc utiliser plusieurs critères pour déterminer la bonne réponse. Tout d'abord, l'ATSEM ne peut pas – ou très rarement – s'occuper d'un seul enfant au détriment du groupe : il faut donc écarter la réponse e). En outre, il est toujours demandé à l'ATSEM de « rester à sa place » et de ne pas empiéter sur le rôle de l'enseignant. En règle générale, lui seul discute avec le(s) parent(s) : il faut donc écarter la réponse c). Enfin, le rôle de l'ATSEM n'est pas « de dire bonjour aux parents qui arrivent » : il faut donc écarter la réponse a).
Question 2
Réponses : b) vous informez la directrice de l'école et c) vous vérifiez que ces personnes ont une autorisation écrite des parents et vérifiez leur identité.
Même remarque que pour la question précédente, et mêmes solutions : procédons par élimination selon la logique de l'épreuve. Il est toujours demandé à l'ATSEM de ne pas empiéter sur le rôle de l'enseignant, et de toujours renvoyer vers lui (ou en l'occurrence vers la directrice de l'école) les questions sensibles, comme celle-ci : la bonne réponse est toujours – sauf en cas d'urgence – d'informer l'enseignant ou le directeur de l'école (le maire n'a rien à voir là-dedans), et de les laisser prendre la décision. Mais il est aussi demandé à l'ATSEM de prendre des initiatives : si l'autorisation est en règle, il n'est peut-être pas nécessaire d'en faire plus. Néanmoins, l'autorisation apportée par la personne qui vient chercher l'enfant ne doit pas être acceptée trop facilement : comment savoir si ce sont bien les parents qui l'ont rédigée, et signée ?
Question 3
Réponses : a) vous pratiquez la manœuvre de Heimlich si les claques dans le dos n'ont pas dégagé les voies aériennes, c) vous lui donnez 1 à 3 claques dans le dos pour dégager les voies aériennes, d) vous le mettez debout ou assis et e) vous le rassurez.
Surtout, ne pas l'allonger ! et toujours commencer par quelques claques dans le dos, qui suffiront peut-être.
Question 4
Réponses : a) vous ne forcez pas un enfant à finir son assiette, c) vous aidez les enfants à se nettoyer les mains et le visage à la fin du repas, d) vous participez à la distribution des repas et e) vous apprenez aux enfants à rester assis à table.
Le repas est un moment convivial qui doit être respecté : pas question de courir ou de gagner du temps !
Question 5
Réponses : c) vous aidez les enfants à retirer leurs chaussures s'ils ont des difficultés à le faire, d) vous réduisez la luminosité de la pièce sans faire le noir complet et e) vous participez à la surveillance des enfants sous la responsabilité de l'enseignante.
On peut imaginer que cette question a pour but de vérifier qu'une ATSEM a bien conscience qu'elle doit rester à son poste, et ne pas s'occuper d'un enfant en particulier, mais du groupe tout entier. Évidemment, il va falloir changer avec bienveillance cet enfant qui a eu un « petit incident » et rien ne vous interdit de raconter une histoire à un enfant qui ne dort pas quand tous les autres se sont endormis.
Question 6
Réponse : b) vous proposez à Guillaume de jouer avec lui parce qu'ils s'entendaient bien lors d'une précédente activité.
Il paraît difficile d'obliger qui que ce soit à jouer avec un autre enfant, qu'il s'agisse de Thomas ou des autres enfants, ou de stigmatiser Thomas en lui demandant de faire des efforts. Il paraît aussi difficile de confier Thomas à Paul, mais rien ne vous empêche de proposer à Paul – comme vous l'avez fait avec Guillaume – de jouer avec Thomas.
Question 7
Réponse : e) oui, car ranger accompagné d'un adulte devient une activité pédagogique.
Question 8
Réponse : b) le soir, l'ATSEM utilise deux seaux pour le lavage des sols.
Pour en savoir plus
L'entretien des locaux
Question 9
Réponses : a) proposer aux Petites Sections qui doivent s'entraîner un exercice de graphisme court et c) prendre le cahier de la classe et faire mémoriser les chansons aux Grandes Sections.
Après une longue journée de classe, il faut favoriser les activités calmes (et toujours éviter de coller les enfants devant la télé !).
Question 10
Réponses : a) le doudou est un objet transitionnel qui permet à l'enfant de mieux vivre la séparation, b) le doudou d'un enfant absent ne peut pas être prêté à un copain dans la cour de récréation, d) l'ATSEM pense à proposer son doudou à un enfant de petite section qui pleure et e) la majorité des enfants de grande section n'a plus besoin de son doudou pendant la journée d'école.
Question 11
Réponse : c) vous faites ranger les jeux par les enfants en leur expliquant qu'ils vont aller déjeuner.
Il faut toujours expliquer aux enfants ce qui se passe, et leur demander de participer : ranger accompagné d'un adulte devient une activité pédagogique.
Question 12
Réponses : a) n'est plus obligatoire à l'école maternelle, b) est proposée de manière occasionnelle pour des dégustations afin de découvrir des goûts et de nouveaux aliments : fruits par exemple, c) ne doit pas être proposée juste avant le déjeuner et d) nécessite que l'ATSEM se nettoie attentivement les mains avant de servir les enfants.
Attention ! Les enfants qui ont un projet d'accueil individualisé (PAI) ont peut-être des intolérances ou des contre-indications alimentaires (ne pas les respecter peut parfois être très grave).
Pour en savoir plus
La collation matinale à l'école – http://eduscol.education.fr
Question 13
Réponses : a) l'ATSEM, à la demande de l'enseignante, peut coucher un enfant de grande section qui a vomi, en attendant que ses parents arrivent, b) en période d'épidémie de poux, il convient de nettoyer toute la literie du dortoir et e) l'ATSEM, à la demande de la directrice, peut téléphoner pour avertir les parents d'un enfant fiévreux.
Il est toujours interdit à l'ATSEM d'administrer le moindre médicament : il engage systématiquement sa responsabilité personnelle !
Question 14
Réponses : b) vous lavez les draps à 60 °C même s'ils ne sont pas très sales, c) vous lavez les alèses aussi et e) vous nettoyez tous les cadres de lits.
Question 15
Réponses : a) vous le réconfortez et le rassurez et d) vous prévenez l'enseignant car vous n'avez pas le droit de le soigner.
Les seuls soins que peut prodiguer un ATSEM, c'est le nettoyage de la plaie avec de l'eau tiède et du savon sans parfum ni colorant (savon de Marseille, savon d'Alep).
Question 16
Réponse : c) vous expliquez à votre collègue qu'il ne doit pas s'absenter sur son temps de travail.
Question 17
Réponses : a) le maire, b) le maire adjoint chargé des affaires scolaires et d) le directeur du service éducation ou des affaires scolaires de la mairie.
Il est assez rare que le maire ou le maire adjoint chargé des affaires scolaires fasse eux-mêmes les entretiens de recrutement, mais, dans une petite commune, c'est possible : en tout cas, ce sera « quelqu'un de la mairie », pas de l'Éducation nationale.
Question 18
Réponses : b) vous informez aussitôt l'enseignant et e) vous essayez de communiquer avec lui en attendant l'arrivée de l'enseignant ou du directeur de l'école.
Question 19
Réponses : a) alerter la directrice de l'école, b) prévenir votre chef de service, c) informer l'enseignant de l'enfant et d) appeler le 119.
Il ne faut surtout pas en discuter avec les parents, et vous avez le droit d'appeler le 119 (gratuit et anonyme) si les enseignants ne font rien qui vous paraisse suffisant ; le 119 pourra dans certains cas enregistrer et transmettre votre témoignage, ou vous expliquer la marche à suivre.
Question 20
Réponse : a) les parents doivent solliciter l'école pour anticiper l'accueil de l'enfant.
Les parents doivent solliciter l'école pour anticiper l'accueil de l'enfant : son handicap ne nécessite peut-être pas d'AVS ou d'AESH, et il n'y a aucune raison qu'il soit forcément accueilli dans une structure spécialisé si son handicap ne l'impose pas.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles