L'entretien des locaux

-----------------------------------------------
Entretenir la classe et le matériel fait partie des missions de l'ATSEM-ASEM : le respect de l'hygiène est fondamental pour le bien-être et la santé des enfants. Il faut donc régulièrement nettoyer et désinfecter les locaux pour éviter la prolifération des bactéries et la propagation des maladies.
Les règles d'hygiène et d'entretien
Les microbes (virus, moisissures, bactéries) peuvent être véhiculés :
  • par l'air : aérer la pièce régulièrement ;
  • par les mains : se savonner régulièrement les mains, ainsi que celles des enfants ;
  • par l'eau : éviter les eaux stagnantes ;
  • par les vêtements : ne pas laisser entrer dans la classe ou dans la salle de sieste les blousons, chaussures et vêtements de sport utilisés en extérieur ;
  • par le matériel et les jouets : les nettoyer et les désinfecter régulièrement ;
  • ou encore par « les nuisibles » : alerter de toute urgence les services techniques si des rats, des insectes ou des souris apparaissent dans l'école.
L'entretien des locaux comporte :
  • le dépoussiérage humide des armoires, des tables et des étagères : un soin tout particulier est apporté aux meubles utilisés par les enfants ;
  • le balayage, à sec ou « à plat humide » (fortement recommandé), ou le passage de l'aspirateur : le sol de la classe doit être balayé une ou plusieurs fois par jour, autrement dit à chaque fois que nécessaire, par exemple après une activité salissante, le retour de récréation, etc. ;
  • le nettoyage du sol : le sol de la classe doit être lavé au moins une fois par jour, avec deux seaux (un pour laver, le bleu, l'autre pour rincer, le rouge) ; attention ! l'utilisation d'eau de Javel dans la classe est formellement interdite ;
  • le nettoyage des toilettes des enfants et des lavabos ;
  • le nettoyage des vitres : la limite de travail en hauteur était jadis de 3 mètres, il convient désormais de s'assurer de la sécurité de l'agent lorsqu'il est obligé de s'élever pour travailler, alors que l'utilisation d'un escabeau est en principe interdite ;
  • le vidage des corbeilles à papier et des poubelles : pensez au tri sélectif, pour donner aux enfants de bonnes habitudes !
L'ATSEM-ASEM se lave les mains plusieurs fois par jour, de 30 secondes à une minute, en utilisant de préférence du savon liquide et une serviette en papier à usage unique, sans bijoux ni alliance, ses ongles doivent être coupés, sans vernis.
Il se lave les mains en entrant à l'école, en sortant des toilettes, après avoir accompagné un enfant aux toilettes, après voir toussé, éternué, avant de toucher des aliments, après avoir manipulé un produit dangereux, etc.
Les techniques de balayage et de lavage de sol
Le balayage « à plat humide », par opposition au balayage à sec, se pratique en poussant le balai et les saletés (sur une surface dégagée) ou à reculons, en le tirant vers soi, du fond de la pièce vers la sortie « à la godille » (en dessinant des 8).
On commence par un dépoussiérage humide, puis par un balayage humide avant de laver le sol avec un produit détergent ou désinfectant.
Un produit détergent permet d'éliminer les graisses et autres salissures à la surface de matériaux. Un produit désinfectant est produit chimique ou physique qui tue ou inactive, sur des surfaces inertes, les micro-organismes tels que les bactéries et les virus : il est l'équivalent de l'antiseptique que l'on applique sur le corps.
La technique de nettoyage dite « des deux seaux » pour laver les sols nécessite un balai Faubert et deux seaux (un rouge et un bleu). Le seau rouge sert au rinçage des franges sales (moyen mnémotechnique : rouge et rinçage commencent par r) et le seau bleu (eau tiède et détergent dilué) sert au nettoyage (on trempe dans le seau bleu des franges propres).
On commence par un balayage humide ; puis on procède comme suit :
  • 1) tremper la frange propre du balai dans la solution détergente du seau bleu ;
  • 2) essorer à moitié (pour la nettoyer) la frange à l'aide de la presse disposée au-dessus du seau rouge ;
  • 3) laver le sol par bandes régulières en décrivant des 8 et en se plaçant toujours sur la partie sèche ;
  • 4) rincer la frange dans le seau rouge ;
  • 5) essorer au-dessus du seau rouge avant de replonger la frange dans la solution de lavage (seau bleu, étape 1).
Changer l'eau des deux seaux aussi souvent que nécessaire.
Les produits d'entretien
Les produits d'entretien peuvent être dangereux, ils sont à manipuler avec précaution : les risques possibles sont indiqués sur l'étiquette, à l'aide d'un pictogramme.
Les anciens pictogrammes de sécurité
Jusqu'en 2009, figuraient sur les étiquettes des produits d'entretien un ou plusieurs de ces 10 pictogrammes, tous représentés par des carrés orange aux contours noirs.
Zoom
Les anciens pictogrammes de sécurité
Les anciens pictogrammes de sécurité
Plus précisément :
  • corrosif (C) : attaque et ronge les matériaux et les tissus organiques, comme la peau ;
  • explosif (E) : susceptible d'exploser sous certaines conditions ;
  • facilement inflammable (F) ou hautement inflammable (F+) : qui s'enflamme facilement ;
  • comburant (O) : facilite les combustions ;
  • polluant pour l'environnement (N) : dangereux pour l'environnement ;
  • toxique (T) ou hautement toxique (T+) : dangereux pour la santé par inhalation, ingestion ou simple contact cutané ;
  • nocif (Xn) : peut donner lieu à des risques d'atteinte à la santé moins importantes que les substances toxiques ;
  • irritant (Xi) : peut irriter la peau, les yeux et les voies respiratoires.
Les nouveaux pictogrammes de sécurité (norme SGH/CLP)
Depuis 2009, les nouveaux pictogrammes de danger sont au nombre de 9, ce sont des losanges blancs aux contours rouges.
Zoom
Les nouveaux pictogrammes de sécurité
Les nouveaux pictogrammes de sécurité
Plus précisément :
  • dangereux, nocif et irritant : peut donner lieu à des risques moins importants que les substances toxiques, mais doit néanmoins être manipulé et utilisé avec précaution, peut irriter la peau, les yeux et les voies respiratoires, ne doit pas être inhalé ou ingéré, ne pas mettre en contact avec la peau ou les yeux ; sont concernés des produits tels que le chrome, le chloroforme, le carbonate de sodium, l'eau de Javel, l'acide acétique, etc. ;
  • inflammable : peut facilement s'enflammer au contact d'une flamme, d'une étincelle ou de la chaleur, de l'air ou même de l'eau, à manipuler loin de toute flamme ou étincelle et à conserver à l'abri de la chaleur dans une zone ventilée, éloignée de tout comburant ; sont concernés des produits tels que l'essence, le pétrole, l'éther, le méthanol, l'alcool, le méthane, etc. ;
  • gaz sous pression : gaz comprimé, liquéfié ou dissous, qui peut exploser sous l'effet de la chaleur ; sont concernés des produits tels que la peinture en aérosol, le gaz en bonbonne, les aérosols de tous genres, même vides, les purificateurs d'air, les laques pour cheveux, les peintures, vernis et dégivrants ; ce sont de véritables bombes au-dessus de 50 °C… ;
  • polluant pour l'environnement : ne doit pas être rejeté dans les eaux usées (lavabo, toilettes, etc.), doit être récupéré après utilisation par une entreprise chargée de l'élimination des déchets polluants ; sont concernés des produits tels que les pesticides, les désherbants, les chlorofluorocarbures (CFC), certains solvants, les polychlorobiphényles (PCB), etc. ;
  • produit dangereux pour la santé : cancérigène, mutagène ou altérant la reproduction, éviter de l'utiliser, ou en toute petite quantité dans des locaux aérés, ventilés, en se protégeant avec un masque ;
  • explosif : susceptible d'exploser au contact d'une flamme, d'une étincelle ou de la chaleur, d'un choc ou d'un frottement, substance imprévisible, à manipuler avec beaucoup de précaution, éviter les chocs et les frictions, tenir éloigné des flammes, étincelles et sources de chaleur (radiateur, électroménager, conduites d'eau chaude, etc.) ; sont concernés des produits tels que le nitrate d'ammonium, la nitroglycérine, l'hydrogène, l'acétylène, le propane, le butane, tous les aérosols, même vides, l'acide picrique, etc. ;
  • comburant : peut provoquer ou amplifier un incendie, provoquer une explosion s'il entre en contact avec des produits inflammables, ne jamais conserver à proximité de substances combustibles ; sont concernés des produits tels que l'eau oxygénée, le fluor, le chlore, l'iode, le chlorate, le perchlorate, l'acide nitrique, etc. ;
  • corrosif : attaque ou détruit les métaux et ronge la peau et/ou les yeux, ne pas respirer les vapeurs, éviter tout contact avec les yeux, la peau et les vêtements ; sont concernés des produits tels que le déboucheur pour conduites, les détartrants, la soude caustique, les décapants, l'acide sulfurique, les nettoyants pour fours et toilettes, les produits pour lave-vaisselle, etc. ;
  • toxique : dangereux pour la santé par inhalation, ingestion ou simple contact cutané, ne jamais respirer ou goûter, ne pas mettre en contact avec la peau ou les yeux ; sont concernés des produits tels que le méthanol, l'alcool à brûler, les détachants, les désinfectants, les peintures en aérosol, etc. Il est impératif d'éviter tout contact avec le corps humain car une exposition unique, répétée ou prolongée peut causer des dommages irréversibles : consulter immédiatement un médecin en cas de malaise.
Attention ! les anciens pictogrammes peuvent encore apparaître sur certains produits d'entretien : il faut donc savoir lire les anciens et les nouveaux.
Pour en savoir plus
Produits d'entretien : comment bien les utiliser ? Guide à l'usage des agents chargés de l'entretien des locaux – www.cdg38.fr
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles