La vie scolaire à l'école, au collège et au lycée

-----------------------------------------------
icone Fiche
Tests

Introduction

Le développement de la fonction « vie scolaire » des écoles et des établissements publics locaux d'enseignement s'est accompagné d'un accroissement des missions de tous les personnels « non-enseignants ». La présence de ces différents personnels dans les établissements scolaires est incontournable et les spécificités professionnelles de chacun des acteurs concourent à la réussite de tous les élèves et au bien-être de toute la communauté scolaire.

Les personnels non-enseignants à l'école maternelle et à l'école primaire

Différents personnels, autres que les enseignants et en complémentarité avec eux, participent au bon fonctionnement des écoles maternelle et primaire : les personnels de santé, les personnels techniques, ouvriers et de service, les Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (Atsem) et le directeur.
Les personnels de santé
Un médecin de l'Éducation nationale est chargé des actions de prévention individuelle et collective, ainsi que de la promotion de la santé (bilan de santé, de croissance, vérification du carnet de vaccinations).
Les infirmier(e)s de l'Éducation nationale sont principalement affecté(e)s dans les établissements du second degré et peuvent couvrir, dans un secteur d'intervention donné, les écoles et établissements d'enseignement secondaire ne disposant pas d'un(e) infirmier(e) en résidence. Le personnel infirmier a pour mission, sous l'autorité du chef d'établissement, de promouvoir et de mettre en œuvre la politique de santé en faveur de tous les élèves scolarisés : actions sanitaires de portée générale, hygiène et sécurité, bilans obligatoires, soins et écoute.
Les infirmier(e)s participent pleinement à la surveillance sanitaire en milieu scolaire, à l'éducation et à la sécurité : ils (elles) sont au plus près des élèves.
Les personnels techniques, ouvriers, de service
Ils ont en charge l'entretien et le fonctionnement de l'ensemble des infrastructures. Ils assistent les professeurs des écoles pour l'hygiène et la préparation matérielle.
Ces personnels exercent des fonctions d'entretien (ils sont chargés d'assurer le nettoyage et l'entretien courant des locaux et des surfaces non bâties, de veiller au maintien en état des installations) mais assument également des fonctions d'accueil. Leur mission est de  :
  • recevoir, renseigner et orienter les personnels et usagers,
  • contrôler l'accès aux locaux,
  • assurer la transmission des informations.
Les Atsem
L'article R. 412-127 du Code des communes indique que toute classe maternelle doit bénéficier des services d'un agent communal occupant l'emploi d'agent spécialisé des écoles maternelles et des classes enfantines. Les communes ont donc l'obligation de mettre au moins un Atsem à disposition de l'école maternelle. Ce sont des agents relevant du statut général de la fonction publique territoriale. Ils sont chargés de l'assistance au personnel enseignant pour la réception, l'animation et l'hygiène des très jeunes enfants ainsi que de la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement aux jeunes élèves.
Le directeur
Il s'agit d'un enseignant exerçant des fonctions autres que l'enseignement. Dans les écoles maternelles et primaires, le directeur a en charge de nombreuses tâches administratives qu'il doit accomplir seul. Il a à la fois un rôle pédagogique, administratif et relationnel. Ainsi :
  • il s'occupe de l'utilisation des locaux,
  • il gère la répartition des crédits et du matériel,
  • il est responsable de la réglementation scolaire,
  • il dirige les conseils d'école et des maîtres,
  • il inscrit les élèves,
  • il organise les relations avec les parents, la municipalité, l'inspection académique.

Les personnels non-enseignants au collège et au lycée

Les conseillers principaux d'éducation (CPE)
À la fois gestionnaire de la vie scolaire et animateur d'équipe, le conseiller principal d'éducation tient une place de médiateur essentielle au sein de l'établissement, notamment entre les élèves et l'administration.
Il collabore avec le chef d'établissement, le conseiller d'orientation et les professeurs pour bâtir des projets, suivre et accompagner les élèves dans les différentes étapes de leur vie scolaire, et parfois personnelle, si elles ont une incidence sur le bon déroulement des études. Il veille à la qualité de vie de tous (professeurs, élèves, administration…) au sein de l'établissement (1).
Les médecins
Les médecins de l'Éducation nationale sont chargés des actions de prévention individuelle et collective ainsi que de la promotion de la santé. Ils mènent des actions auprès de l'ensemble des enfants scolarisés. Ils réalisent les bilans de santé obligatoires et élaborent des programmes prioritaires prenant en compte les pathologies dominantes et les facteurs de risques particuliers qu'ils ont identifiés sur leur secteur.
Les Conseillers d'orientation psychologues (COP)
Ils exercent leur activité sous l'autorité du directeur du Centre d'information et d'orientation (CIO) dont ils relèvent et assurent l'information des élèves et de leurs familles en matière d'orientation. Ils contribuent à l'observation continue des élèves, ainsi qu'à la mise en œuvre des conditions de leur réussite scolaire. Outre cette mission prioritaire, ils participent à l'action du CIO.
Les CIO
Le rôle des CIO consiste à favoriser (entre autres missions, fort nombreuses) l'accueil de tous les publics et, en priorité, des jeunes scolarisés et de leur famille, l'information sur les études, les formations professionnelles, les qualifications et les professions, mais aussi le conseil individuel. Des documents de synthèse(2), à destination des équipes éducatives ou des élèves, sont élaborés ; des échanges et des réflexions entre les partenaires du système éducatif, les parents, les jeunes, les décideurs locaux et les responsables économiques sont privilégiés.
Les personnels infirmiers
Ils sont principalement affectés dans les établissements du second degré et peuvent couvrir, dans un secteur d'intervention donné, les écoles et établissements d'enseignement secondaire ne disposant pas d'un infirmier en résidence. Le personnel infirmier a pour mission, sous l'autorité du chef d'établissement, de promouvoir et de mettre en œuvre la politique de santé en faveur de tous les élèves scolarisés :
  • prévention,
  • actions sanitaires de portée générale,
  • hygiène et sécurité,
  • bilans obligatoires,
  • soins.
Les infirmiers sont plus particulièrement chargés de l'accueil et de l'écoute des élèves ainsi que des parents pour des motifs de santé. Ils participent aux bilans et au suivi de l'état de santé des élèves. Ils exercent une surveillance étroite des jeunes exposés à des nuisances spécifiques et participent à :
  • la surveillance sanitaire de l'hygiène générale en milieu scolaire,
  • l'éducation,
  • la santé,
  • la sécurité.
L'assistant de service social
Il est chargé d'apporter écoute, conseils et soutien aux élèves et aux personnels, pour favoriser leur réussite individuelle et sociale. L'assistant de service social exerce des fonctions visant à aider les personnes, les familles ou les groupes connaissant des difficultés sociales. Il facilite leur insertion et recherche les causes qui compromettent leur équilibre psychologique, économique ou social. Il participe directement aux missions du service public de l'éducation et exerce souvent un rôle de médiateur. Il est à la fois le conseiller social de l'élève et de l'institution scolaire : « la prévention, l'intégration l'orientation spécialisée, l'insertion scolaire et sociale, la protection des mineurs en danger ou susceptibles de l'être, l'information » font partie de ses missions, décrites dans la circulaire ministérielle du 11 septembre 1991.
Le Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC)
Au sein de chaque établissement, un CESC s'efforce d'inscrire les actions d'éducation et de prévention dans une perspective globale en associant enseignants, éducateurs, personnels spécialisés et en s'ouvrant aux associations et aux autres services publics. Le CESC constitue une instance de réflexion, d'observation et de veille qui conçoit, met en œuvre et évalue un projet éducatif en matière de prévention, d'éducation à la citoyenneté et à la santé, intégré au projet d'établissement. Il est présidé par le chef d'établissement.
Les gestionnaires des établissements scolaires
Le gestionnaire(3), communément appelé intendant, seconde le chef d'établissement dans les tâches de gestion matérielle et de gestion administrative (administration générale, gestion financière). Il participe aux réunions organisées par la collectivité de rattachement (il peut remplacer le chef d'établissement à sa demande). La charge de la gestion matérielle lui confère une responsabilité particulière en matière de sécurité, aux côtés du chef d'établissement et sous son autorité. Son action dans l'exécution des travaux d'entretien des matériels et des locaux ainsi que dans la prévention des risques est essentielle.
Il participe à l'élaboration du projet annuel de sécurité soumis au conseil d'administration et prépare l'organisation périodique des exercices d'évacuation, sollicite et prépare les visites de la commission départementale de sécurité et des organismes de contrôle réglementaires. En cas de danger, il doit informer le chef d'établissement, exécuter sans délai les diligences qui lui incombent et, le cas échéant, prendre toute mesure conservatoire de nature à éviter la réalisation d'un danger imminent.
Les assistants d'éducation
Les assistants d'éducation ont vocation à servir dans les écoles, collèges et lycées où ils ont pris, dès la rentrée 2003, le relais des maîtres d'internat et des surveillants d'externat ainsi que des aides-éducateurs. Il est fait appel en priorité à des étudiants auxquels sont proposés de préférence des postes à mi-temps, pour tenir compte des contraintes liées à la poursuite d'études supérieures. Ils exercent dans les établissements scolaires publics du second degré les fonctions suivantes :
  • encadrement et surveillance des élèves,
  • aide à l'accueil et à l'intégration des élèves handicapés,
  • aide à l'utilisation des nouvelles technologies,
  • aide à la documentation,
  • accès aux technologies de l'information et de la documentation,
  • participation aux activités culturelles, sportives et sociales.
L'assistant d'éducation aide les élèves à devenir responsables et autonomes mais conserve sur eux autorité et ascendant éducatif sur les élèves ; il maintient la discipline et l'ordre scolaire.
(1)Pour plus d'informations, se reporter à l'ouvrage Le conseiller principal d'éducation  de la vie scolaire à la politique éducative indiqué en bibliographie.
(2)Disponibles sur le site de l'Onisep.
(3)Missions définies par l'article R. 421-13 du Code de l'éducation qui prévoit que : « le chef d'établissement est secondé dans ses tâches de gestion matérielle, financière et administrative par un gestionnaire nommé par le ministre de l'Éducation nationale ou l'autorité académique habilitée à cet effet. Le gestionnaire est chargé sous l'autorité du chef d'établissement des relations avec les collectivités territoriales pour les questions techniques et il organise le travail des personnels techniciens et ouvriers de service. »

Pour aller plus loin…

• Se reporter aux fiches suivantes du Guide juridique du chef d'établissement disponible sur le site du ministère de l'Éducation nationale :
• Christophe Barbier, Fabienne Durand, Nora Machuré et Jean-Pierre Véran, sous la direction de Jean-Pierre Veyran, Le conseiller principal d'éducation : de la vie scolaire à la politique éducative, collection « Les indispensables », éditions Berger-Levrault, Paris, 2009, 285 pages.

Testez-vous !

Voici quelques tests vous permettant d'évaluer vos connaissances et d'en acquérir de nouvelles.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2020, rue des écoles