Les modes dans les subordonnées circonstancielles

-----------------------------------------------
icone Fiche
Tests
Le mode employé dans une proposition subordonnée circonstancielle varie selon la potentialité du fait exprimé (sa capacité à se réaliser) : il sera différent si on se trouve dans une certitude ou dans une éventualité.
1. Indicatif ou subjonctif ?
• Dans les subordonnées circonstancielles exprimant le temps, la cause et la conséquence, le verbe est en général à l'indicatif car le fait exprimé est présenté comme certain ou très vraisemblable.
Ex. : Pendant qu'ils dormaient, les voleurs les ont dévalisés.
• Dans les subordonnées circonstancielles exprimant le but, l'hypothèse et l'opposition, le verbe est en général au subjonctif car le fait exprimé est seulement envisagé.
Ex. : Nous sortons pour qu'il puisse se reposer.
2. Récapitulatif
• Expression du temps :
Conjonction
Mode
quand, lorsque, après que
indicatif
avant que, jusqu'à ce que
subjonctif

• Expression de la cause :
parce que, comme, puisque
indicatif

• Expression de la conséquence :
si bien que, tellement… que, de sorte que
indicatif
trop… pour que, pas assez… pour que
subjonctif

• Expression du but :
pour que, afin que, de peur que, de sorte que
subjonctif

• Expression de la condition :
si
indicatif
à condition que, pourvu que, à moins que, pour peu que
subjonctif
au cas où
conditionnel

• Expression de l'opposition :
alors que, alors même que
indicatif
bien que, quoique, quel que
subjonctif

• Expression de l'hypothèse :
du moment que
indicatif
à moins que, pour autant que, à compter que
subjonctif

------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles