Employer le bon mode dans une subordonnée circonstancielle

-----------------------------------------------
icone Fiche
Tests
Le mode employé dans une proposition subordonnée circonstancielle varie selon la potentialité du fait exprimé : il sera différent si on se trouve dans une certitude ou dans une éventualité.
1. Indicatif ou subjonctif ?
• Dans les subordonnées circonstancielles exprimant le temps, la cause et la conséquence, le verbe est en général à l'indicatif car le fait exprimé est considéré comme certain.
Pendant qu'ils dormaient, les voleurs les ont dévalisés.
• Dans les subordonnées circonstancielles exprimant le but et l'opposition, le verbe est en général au subjonctif car le fait exprimé est seulement envisagé.
Nous sortons pour qu'il puisse se reposer.
2. Récapitulatif
Temps :
Conjonction
Mode
quand, lorsque, après que
indicatif
avant que, jusqu'à ce que
subjonctif

Cause :
parce que, comme, puisque
indicatif

Conséquence :
si bien que, tellement… que
indicatif
trop… pour que
subjonctif

But :
pour que, afin que, de peur que
subjonctif

Condition :
si
indicatif
à condition que, pourvu que, à moins que
subjonctif
au cas où
conditionnel

Opposition :
bien que, quoique, quel que
subjonctif
alors que
indicatif

------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2017, rue des écoles