Le « Bac 2021 » et la nouvelle organisation des enseignements au lycée

Introduction

Les objectifs affichés du nouveau bac dont la première session aura lieu en juin 2021 sont d'élever le niveau de compétences des élèves, de mieux assurer la justice sociale, et de responsabiliser les familles et les élèves dans la confiance.
La principale nouveauté est l'abandon des filières générales (L, ES, S notamment) qui structuraient jusque-là les années de Première et de Terminale, au profit d'un parcours plus individuel, mixant enseignements communs à tous les élèves et d'autres choisis par chaque élève. Les séries sont cependant maintenues pour la voie technologique (STMG, ST2S, STHR, STI2D, STL, ST2DA, TMD).
Pour assurer la réussite des élèves, deux leviers sont privilégiés :
  • l'accompagnement personnalisé (AP) : ce dispositif a notamment pour but de faire progresser les élèves dans leur maîtrise de l'expression écrite et orale ;
  • l'accompagnement à l'orientation : le volume de 54 heures annuelles d'accompagnement au choix de l'orientation est une durée indicative(1), qui inclut les deux « Semaines de l'orientation » (organisées en novembre et en mars), les Journées de découverte des métiers (journées « portes ouvertes », salons, forums…), et les réunions informations élèves/parents.
Un nouvel enseignement en Seconde, les SNT, « Sciences numériques et technologie », d'une durée de 1 h 30, vise à construire une culture scolaire sur les notions et possibilités fondamentales du numérique et en abordera les principaux concepts mais aussi l'histoire et l'épistémologie générale.
Les textes
(1)Arrêté du 17 juillet 2018.

Organisation des enseignements

On distingue trois types d'enseignements en baccalauréat général.
Les enseignements communs
Les enseignements communs forment un tronc commun pour tous les élèves. D'une durée totale de 16 heures en Première et de 15 heures 30 en Terminale (hors AP), ils comprennent les matières suivantes :
  • Français, en Seconde et Première uniquement (4 h/semaine) ;
  • Philosophie, seulement en Terminale (4 h) ;
  • Enseignement scientifique (2 h) ;
  • Histoire-Géographie (3 h) ;
  • Langues vivantes A et B (4 h 30 au total en Première, 4 h en Terminale) ;
  • Enseignement moral et civique (EMC) (0,5 h) ;
  • Éducation physique et sportive (EPS) (2 h).
Les enseignements de spécialité
Les enseignements de spécialité sont au nombre de 4 en Seconde, de 3 en Première, puis de 2 en Terminale. Chaque matière est dispensée durant 3 heures par semaine en Seconde, 4 heures par semaine en Première et 6 heures par semaine en Terminale. L'enseignement de spécialité que l'élève a choisi d'arrêter en fin de Première donne lieu à une épreuve commune en fin d'année de Première. La liste des enseignements de spécialités prévue pour la voie générale est la suivante :
  • Humanités, littérature et philosophie ;
  • Langues, littératures et cultures étrangères ;
  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ;
  • Sciences économiques et sociales ;
  • Mathématiques ;
  • Physique-chimie ;
  • Sciences de la vie et de la Terre (SVT) ;
  • Littérature et langues et cultures de l'Antiquité (LCA) ;
  • Arts ;
  • Sciences de l'ingénieur ;
  • Numérique et sciences informatiques.
Les enseignements optionnels
En Première, 1 enseignement optionnel peut être choisi parmi ceux-ci :
  • Langue vivante C ;
  • LCA latin ;
  • LCA grec ;
  • EPS ;
  • Arts.
En Terminale, le nombre des options peut être porté à 2. La première est à choisir dans la liste des options possibles en Première ; la seconde doit figurer dans la liste ci-dessous :
  • Mathématiques complémentaires (si la spécialité Mathématiques n'a pas été choisie) ;
  • Mathématiques « expertes » (uniquement pour les élèves ayant choisi la spécialité Mathématiques) ;
  • Droit et grands enjeux du monde contemporain (option ouverte à tous).
À noter
Les programmes sont proposés par le Conseil supérieur des programmes.
Le baccalauréat technologique
La voie technologique, quant à elle, compte deux types d'enseignement :
  • un tronc commun à toutes les séries, très proche de celui de la voie générale (mêmes matières enseignées, avec un volume horaire un peu allégé) ;
  • des enseignements de spécialité qui dépendent de la série choisie (STMG, ST2S, STHR, STI2D, STL, ST2DA, TMD).

Les épreuves du baccalauréat

Comme précédemment, le baccalauréat s'obtient à 10/20.
La nouveauté est l'introduction du contrôle continu, ce qui s'inscrit dans un souci d'harmonisation européenne. Le baccalauréat « à la française » est connu pour son originalité (des évaluations finales dans l'anonymat avec échanges de copie, décentré du lycée d'origine de l'élève avec considération des dossiers en commissions d'harmonisation). Il s'agit également d'éviter la surchauffe. Néanmoins, des épreuves finales demeurent, en fin de Première pour le Français (épreuves anticipées) et en fin de Terminale pour seulement trois matières.
Le contrôle continu
Le contrôle continu compte pour 40 % de la note finale. Cette partie de la note s'obtient selon deux modalités : 10 % par les bulletins trimestriels et 30 % par les épreuves communes.
Ces épreuves communes sont organisées dans les établissements habituels des lycéens. Elles se déroulent en trois sessions : deux en Première (aux 2e et 3e trimestres) et une en Terminale (au 2e trimestre).
Le contrôle continu concerne seulement certains enseignements :
– Les enseignements communs comptent pour :
  • 10 % de la note du bac sur la base des bulletins trimestriels de Première et Terminale ;
  • 30 % de la note du bac sur la base des épreuves communes de contrôle continu (sauf en Français et en Philosophie, qui sont évalués en épreuves finales).
– Seule la 3e spécialité (non poursuivie en Terminale) est évaluée durant des épreuves communes (en fin de Première). Elle est donc prise en compte dans le calcul des 30 % du contrôle continu.
– Les enseignements optionnels comptent dans les 10 % du contrôle continu obtenus par les notes des bulletins trimestriels.
Les épreuves finales
Les 5 épreuves finales comptent pour 60 % de la note finale :
  • 1 épreuve anticipée, écrite et orale, en Français en fin de Première (5 % + 5 % de la note finale) ;
  • 1 épreuve écrite de Philosophie en fin de Terminale (8 % de la note finale) ;
  • 1 épreuve écrite pour chaque spécialité comptant chacune pour 16 % de la note finale ;
  • 1 épreuve orale finale de 20 min liée à une ou aux deux spécialités pour 10 % de la note finale.
Calendrier de mise en œuvre
Rentrée 2018 en Seconde
En début d'année les élèves passent des tests numériques de positionnement. Les établissements accompagnent l'élève et sa famille dans la construction du projet personnel et l'appropriation des enseignements de spécialité proposés.
Des intentions d'orientation doivent figurer sur la « fiche dialogue », support des échanges avec le conseil de classe qui émet des recommandations pour les souhaits. Pour la voie générale, y seront mentionnés également 4 enseignements de spécialité parmi ceux proposés dans l'établissement.
Au 3e trimestre, les choix pour l'année de Première se finalisent : chaque élève doit choisir 3 enseignements de spécialité.
Rentrée 2019 en Première
Les élèves suivent 3 enseignements de spécialité : soit 3 × 4 h. À noter que l'enseignement de spécialité « Numérique et sciences informatiques » est de 4 heures.
Les élèves doivent décider dès la classe de Première de la spécialité qu'ils ne suivront pas en Terminale. Ils devront alors la passer lors des épreuves communes écrites de Première.
La mise en œuvre des épreuves de contrôle continu (pour les enseignements qui n'ont pas d'épreuve terminale) se déroule selon les modalités décidées par l'établissement. À noter que l'EPS continue d'être évaluée en contrôle tout au long de l'année.
Voici le calendrier des épreuves de l'année de Première :
  • 2e trimestre : 1re série d'épreuves communes de contrôle continu ;
  • 3e trimestre : 2e série d'épreuves communes de contrôle continu (+ une épreuve écrite sur la spécialité non poursuivie en Terminale) ;
  • juin 2020 : épreuves anticipées de Français (écrit et oral).
Rentrée 2020 en Terminale
On passe de 3 enseignements de spécialité à 2 à hauteur de 6 heures pour chacun d'entre eux (y compris pour la spécialité « Numérique et sciences informatiques »). Autre différence avec la classe de Première : une deuxième option peut être suivie.
Les équipes sont appelées à la vigilance sur la cohérence des choix des élèves en rapport avec les attendus du Supérieur tels que définis dans le logiciel d'orientation dans le supérieur : ParcourSup. L'inscription à cette plateforme a lieu au 2e trimestre de l'année de Terminale.
Voici le calendrier des épreuves de l'année de Terminale :
  • 2e trimestre : 3e série d'épreuves communes de contrôle continu ;
  • printemps 2021 : épreuves écrites finales dans les deux épreuves de spécialité ;
  • juin 2021 : épreuve écrite finale de Philosophie et Oral final ;
  • juillet 2021 : résultats du baccalauréat.
Dossier réalisé en janvier 2019.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2019, rue des écoles