Contrat de travail et rémunération : l'étudiant est un salarié comme les autres !

-----------------------------------------------

Le contrat de travail

N'oubliez pas que le travail au noir vous expose à des pénalités car il est interdit. De plus, vous ne cotisez ni à la sécurité sociale, ni pour votre retraite. Enfin, vous n'êtes pas couvert en cas d'accident du travail.
Signer un contrat de travail est donc à la fois obligatoire et indispensable.
Le CDI
Le contrat à durée indéterminé est la forme normale de contrat, celui qui doit être signé dans la plupart des cas. Comme son nom l'indique, il ne prévoit pas de date de fin, et peut être un temps plein ou partiel.
Le CDI est le seul contrat de travail qui ne doit pas être obligatoirement écrit, mais l'employeur doit au moins vous remettre un document reprenant les informations mentionnées la déclaration préalable à l'embauche adressée à l'URSSAF.
Le CDI prend fin si vous démissionnez, si vous vous faites licencier, lors de votre départ en retraite, ou encore en cas de force majeure (événement imprévisible, irrésistible et extérieur).
Le CDD
Dans certains cas précis, comme par exemple l'absence pour maladie de l'un des salariés, un employeur peut conclure un contrat à durée déterminée.
Contrairement au CDI, il doit être écrit et doit vous être donné dans les 48 heures suivant votre embauche.
Dans un CDD, certaines mentions sont obligatoires :
  • les dates de début et de fin de CDD,
  • la durée,
  • le nombre d'heures hebdomadaires travaillées,
  • le motif,
  • la désignation du poste,
  • l'intitulé de la convention collective,
  • la durée de la période d'essai,
  • le montant de la rémunération,
  • les jours de congés
  • le nom et l'adresse de la caisse de retraite complémentaire et des organismes de prévoyance.
Vous avez les mêmes droits et devoirs que les salariés en CDI de l'entreprise qui vous emploie, y compris en termes de rémunération dès lors que vous pouvez vous prévaloir d'une qualification et d'une ancienneté égales.
Sachez que si le contrat n'est pas écrit, ou s'il manque l'une de ces mentions, vous êtes considéré comme étant en CDI.
Les autres contrats
Il existe bien d'autres contrats de travail.
On pourrait citer le contrat d'intérim ou le contrat de saisonnier. Vous pourrez trouver des fiches pratiques sur tous les les contrat de travail sur le site du ministère du travail.
Il est indispensable de se renseigner sur vos droits et devoirs, ainsi que ceux de votre employeur avant de signer pour éviter les nombreux pièges du monde du travail.

La rémunération

Le SMIC
Peu de zéros sur un bulletin de paie d'étudiant !
Peu de zéros sur un bulletin de paie d'étudiant !
En tant qu'étudiant, vous recevrez en principe le salaire minimum légal. Voici ce qu'il faut savoir sur le SMIC
Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) est une rémunération nationale, et interprofessionnelle. Réévaluée tous les ans le 1er juillet, il est actuellement de 9 € brut de l'heure.
En général, les employeurs exprimeront votre rémunération en terme de « salaire brut », soit le nombre d'heures multiplié par le Smic, plus les primes et les indemnités.
Attention : le salaire brut n'est pas le salaire que vous toucherez.
Pour obtenir votre salaire net, il faut retirer les cotisations sociales et certains autres avantages (tickets restaurant par exemple). Ne vous inquiétez pas, vos salaires brut doivent être mentionnés clairement sur votre fiche de paie.
En cas d'erreur ou de malveillance de la part de votre employeur, même si vous encaissez la somme, vous avez 5 ans pour obtenir réparation de la part de l'entreprise ou saisir la justice.
Les indemnités de CDD
Dans le cadre d'un CDD, si vous ne pouvez pas prendre de congés, vous avez droit à une indemnité compensatrice de congés payés (dont le montant doit être au moins égal à 10 % de la rémunération totale brute perçue lors de votre contrat).
Cette indemnité est versée en fin de contrat.
Toujours en CDD, il est possible de bénéficier d'une indemnité de fin de contrat communément appelée « prime de précarité » destinée à compenser le caractère précaire de votre situation. Elle est calculée en fonction de votre rémunération et de la durée du contrat (6 à 10 % de votre salaire brut).
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2017, rue des écoles