Les BTS et IUT

-----------------------------------------------

Brevet de technicien supérieur et diplôme universitaire de technologie

Deux années d'études après le bac, une vocation professionnelle affirmée : ces deux diplômes, souvent associés, parfois même confondus, sont pourtant de faux jumeaux. En effet, les spécialités de BTS sont plus pointues tandis que le DUT ouvre plus largement sur une poursuite d'études.
Durée des études : 2 ans
Quelques exceptions cependant du côté du BTS : le passage par une classe de mise à niveau (MAN) est obligatoire pour intégrer le BTS hôtellerie-restauration ou l'un des dix BTS du secteur des arts si vous n'êtes pas titulaire du bac techno hôtellerie pour le premier ou du bac STI arts appliqués pour les autres. Cela porte alors la durée des études à trois ans. Par ailleurs, les BTS prothésiste-orthésiste et podo-orthésiste requièrent trois années d'études.
Admission
Les BTS et les DUT recrutent des bacheliers, de préférence dans des disciplines compatibles avec la spécialisation choisie. La sélection s'effectue généralement sur dossier scolaire. Dans certains cas, il peut vous être demandé de passer des tests et un entretien complémentaire.
On compte parmi les étudiants inscrits en BTS, environ deux tiers de bacheliers technologiques contre un bachelier sur cinq titulaire d'un bac général et un sur dix du bac pro. Les élèves de bac pro avec mention bien ou très bien sont admis de droit dans le BTS de leur spécialité.
Tendance inverse pour les IUT, avec deux tiers des étudiants issus des bacs généraux contre environ un tiers de bacs technologiques et seulement 1 % de bacs pro.
Rythme de travail
Comptez entre 35 et 40 heures de cours, travaux dirigés (TD) et travaux pratiques (TP) par semaine.
Soit quasiment autant d'heures de cours qu'en terminale, et beaucoup de travail personnel : les deux filières imposent un rythme de travail assez soutenu, qui exige de la constance, de la rigueur et de l'organisation. L'assiduité aux cours est obligatoire.
Diplôme
BTS et DUT sont deux diplômes d'État. Les BTS sanctionnent des formations plus pointues que le DUT.
À noter : il existe un autre diplôme professionnel à bac + 2 : le DEUST, préparé dans les universités.
Organisation des études
Les BTS se préparent dans les lycées, les DUT, à l'université. Ils peuvent également se préparer en alternance.
Les BTS se préparent en lycées publics ou privés dans les sections de techniciens supérieurs (STS). 30 élèves en moyenne par classe, une trentaine d'heures de cours, des devoirs à la maison : aucun changement n'est à redouter par rapport à l'année de terminale. Ainsi, le BTS conviendra mieux aux amateurs d'encadrement et de soutien professoral. Les matières générales (français, mathématiques, langues…) constituent la moitié de la formation en première année et le tiers en deuxième année, car les enseignements professionnels sont plus développés.
Les DUT se préparent à l'IUT (Institut universitaire de technologie), une structure interne à l'université. Dans le cadre du LMD le DUT s'organise sur 4 semestres. La formation comprend une majeure et trois modules choisis en fonction du projet de l'étudiant. L'IUT offre les avantages de l'université, sans ses inconvénients : accès à la bibliothèque, au laboratoire de langues et petites promotions. Les étudiants bénéficient par ailleurs d'une formation délivrée en partie par petits groupes et d'un soutien pédagogique et méthodologique important, en particulier dans le cadre des projets tutorés.
Les étudiants de BTS et DUT peuvent effectuer une partie de leurs études à l'étranger. Le programme Lingua est accessible aux élèves de BTS. Les chances de partir avec Socrates ou Leonardo da Vinci sont beaucoup plus rares.
Validation des études : examen pour le BTS ; contrôle continu pour le DUT
La réussite à un examen en fin de 2e année permet d'obtenir le BTS. Malgré tout, l'assimilation des connaissances est suivie tout au long des deux années par les enseignants, et les résultats de 1re année sont déterminants.
Au programme
En BTS comme en DUT, les élèves étudient une spécialité professionnelle dans une branche d'activité.
Les nombreuses spécialités de BTS enrichies d'options sont généralement très ciblées : management des unités commerciales, techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire, design d'espace… Le créneau étudié est donc très précisément délimité.
Les DUT couvrent un domaine plus vaste et permettent de s'adapter à une famille d'emplois. En effet, avec l'acquisition de compétences professionnelles multiples et une solide culture générale, le DUT vise la polyvalence. Attention, les DUT sont moins nombreux que les BTS et ne couvrent pas tous les secteurs d'activité. On ne compte aucun DUT dans le domaine de l'audiovisuel, des arts appliqués ou du textile, par exemple.
Découverte professionnelle
De nombreux BTS et DUT se préparent en alternance, ce qui permet aux étudiants d'avoir un pied dans l'entreprise. Pour les formations en IUT ou en lycée, des stages en entreprise font toujours partie de la formation.
En phase avec la réalité de l'entreprise, ces deux diplômes ont pour vocation de permettre aux diplômés une insertion professionnelle immédiate.
Pour les BTS et les DUT des stages en entreprise font toujours partie de la formation. Leur durée varie de huit à seize semaines selon la filière choisie. Par ailleurs, les deux tiers des enseignements sont destinés à acquérir un savoir-faire professionnel.
Les élèves désireux de se confronter davantage avec le monde professionnel peuvent opter pour la préparation de leur diplôme par l'alternance, afin d'avoir un pied dans l'entreprise.
Et après
Les diplômés sont très recherchés sur le marché du travail. Mais ils sont aussi de plus en plus nombreux à poursuivre leurs études.
L'insertion professionnelle
En règle générale, l'insertion professionnelle est facile, que ce soit pour les BTS ou les DUT, avec des distinctions selon les spécialités préparées. Ainsi, l'accès à l'emploi est plus favorable aux titulaires d'un DUT ou d'un BTS industriel. Les entreprises les embauchent le plus souvent à des postes de techniciens qui correspondent à leur qualification, souvent sur des contrats à durée déterminée, avec la perspective d'un emploi stable. La situation est moins facile pour les diplômés d'un BTS ou d'un DUT tertiaire (par exemple le BTS assistant de gestion de PME-PMI ou le DUT gestion logistique et transport), mis à part les commerciaux, en particulier dans la banque et la grande distribution.
Les poursuites d'études
Un grand nombre de diplômés font le choix de poursuivre leurs études au-delà. Ils sont plus nombreux en DUT qu'en BTS, deux tiers pour un tiers. La poursuite d'études est plus adaptée aux titulaires d'un DUT, qui ont suivi une formation plus générale et plus théorique.
Des formations complémentaires forment en un an à un métier précis et enrichissent un premier diplôme. On en trouve dans tous les domaines, surtout dans le tertiaire et l'industrie.
À l'université, les titulaires de DUT peuvent, selon les modules choisis, poursuivre leurs études dans une licence pro ou une licence LMD. Mais les bac + 2 sont plus à l'aise dans des formations professionnalisées. Au-delà, toujours à l'université, on peut effectuer un master professionnel en deux ans, un diplôme soumis à une rude sélection.
Les écoles d'ingénieurs, comme les écoles de commerce, ouvrent de plus en plus leurs portes à ces diplômés. Les écoles de commerce ont mis en place un système d'admission parallèle, destiné principalement aux titulaires d'un DUT, mais aussi d'un BTS. Quant aux écoles d'ingénieurs, elles accueillent les diplômés d'un DUT et/ou d'un BTS surtout en fonction de leurs spécialités. La sélection reste très sévère.
Important : une classe préparatoire, la prépa ATS, est réservée aux titulaires de BTS et de DUT ayant obtenu de très bons résultats.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles