Le budget logement d'un étudiant

-----------------------------------------------

Le loyer et les charges

Vous allez engager une recherche de logement ? Avant toute chose, faites vos comptes et organisez votre budget sur l'année…
Le loyer
Vous devez définir précisément quel budget vous pouvez vous permettre de consacrer chaque mois au paiement de votre loyer afin de :
  • bien cibler vos recherches de logement,
  • justifier de vos ressources au propriétaire du logement que vous trouverez, afin de le rassurer sur votre capacité financière.
Les charges
N'oubliez pas dans votre évaluation qu'un loyer est toujours majoré de charges locatives correspondant :
  • aux taxes liées à la location (enlèvement des ordures ménagères, assainissement),
  • aux frais et à l'entretien des parties communes : éclairage, électricité utilisée pour faire fonctionner des appareils communs (ascenseurs, ventilation), eau pour entretenir les espaces verts, contrat d'entretien de la chaudière collective…
  • mais aussi aux consommations privatives : eau, chauffage…
Plus l'immeuble est équipé (ascenceur, gardien, visiophone, espaces verts…), plus les charges locatives peuvent être élevées : un critère à intégrer au moment de vos recherches.
Plus d'informations : consultez le décret 87-713 du 26 août 1987 sur legifrance.gouv.fr
Un budget étudiant se calcule souvent à l'euro près !© Vladimir Popovic - Fotolia
Un budget étudiant se calcule souvent à l'euro près !
Attention : dans un bail concernant un logement vide, la mention « loyer charges comprises » est illégale, les charges étant exigibles sur justification. Cela est par contre possible pour les meublés car dans ce cadre les charges ne sont pas réglementées : propriétaires et locataires sont donc libres de les répartir selon leurs volontés.
Besoin de plus d'informations ?

Découvrez le Guide du locataire étudiant, édité par notre partenaire ImmoJeune.com.
Ce Guide complet illustré de 23 pages est à jour de 2016, et vous apportera un grand nombre dinformations pour éviter les pièges et bénéficier d'un maximum d'aides au logement.
Téléchargez gratuitement (après inscription)

Les autres frais

Les honoraires d'agence
Aucune rémunération n'est due à un agent immobilier avant la signature du bail par le propriétaire et le locataire. Si vous avez un budget limité, vous avez la possibilité d'éviter cette dépense en recherchant un logement loué en direct par un propriétaire.
Les frais d'état des lieux
L'état des lieux ne donne lieu à aucun frais sauf s'il est réalisé par un huissier. Le propriétaire et le locataire doivent alors en acquitter chacun la moitié.
Le dépôt de garantie
Il ne peut être supérieur à 1 mois de loyer hors charges et doit être versé au propriétaire au moment de la signature du bail.
Si vous avez peu de ressources et ne pouvez réunir la somme demandée par le propriétaire, vous pouvez solliciter une aide auprès :
  • d'un organisme collecteur du 1 % logement qui peut vous donner accès au Loca-Pass : une avance sans intérêt remboursable quand vous quitterez le logement. Elle est versée à l'entrée dans le logement, le plus souvent directement à votre propriétaire ;
  • du Fonds de Solidarité Logement qui peut vous consentir un prêt sans intérêt couvrant le dépôt de garantie mais aussi les frais de location divers auxquels vous avez à faire face ;
  • d'une assistante sociale.
La caution
Une caution est systématiquement exigée lorsque le locataire dispose de faibles ressources ou qu'il est étudiant. Il s'agit d'un engagement obligatoirement écrit. C'est très souvent un parent qui assume cette charge mais il est possible d'obtenir cette garantie auprès d'organismes financiers (banque) ou encore dans le cadre des aides accordées par Loca-Pass.
La personne ou l'organisme qui se porte caution s'engage à assumer à votre place le règlement de votre loyer si vous ne parvenez pas à l'acquitter.
Les taxes
La taxe d'habitation est due par celui qui occupe le logement au 1er janvier. Depuis 2006, elle intègre la redevance audiovisuelle. Elle doit être réglée à la date indiquée dans le formulaire des impôts, que l'on reçoit en fin d'année.

Les aides au logement

L'aide au logement de la CAF
Vous pouvez, sous conditions de ressources, bénéficier d'une aide au logement qui allègera la charge de votre loyer. Les demandes sont à effectuer auprès de votre caisse d'allocations familiales.
Vous avez la possibilité de calculer l'aide qui vous sera attribuée sur le site www.caf.fr et de télécharger les formulaires à compléter. Adressez ensuite votre dossier et les justificatifs par voie postale.
Si vos parents perçoivent des allocations familiales, sachez que les deux aides ne sont pas cumulables. Pour que vous puissiez bénéficier de l'aide au logement, vos parents devront donc renoncer aux sommes qu'ils perçoivent.
L'aide au logement peut dans certains cas être versée directement à votre propriétaire et vient alors en déduction du montant de votre loyer.
La garantie Loca-Pass
Cette garantie contre les loyers impayés a été mise au point afin d'inciter les propriétaires à louer leurs logements à des jeunes. Vous pouvez l'obtenir auprès d'un organisme collecteur du 1 % logement, qui s'engage à verser à votre place les sommes que vous ne parvenez plus à acquitter. La garantie couvre un montant maximal de dix huit mois de loyers et charges. Il s'agit d'un prêt sans intérêt que vous devrez ensuite rembourser en 3 ans.
Renseignez-vous auprès du Fond de Solidarité Logement.
Pour vous donner un coup de pouce, la MAIF propose un crédit pour financer sans frais votre dépôt de garantie, vos frais d'agence, votre déménagement, votre ameublement…
En savoir plus sur le crédit emménagement MAIF.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles