L'éducation au développement durable

-----------------------------------------------

Introduction

La semaine du développement durable débute le 1er avril, centrée sur le thème de la production et de la consommation durables. L'occasion pour les enseignants de sensibiliser et de mobiliser leurs élèves aux grands enjeux actuels.
L'éducation au développement durable fait désormais partie intégrante de la formation des élèves. Elle peut être abordée sous plusieurs angles : la protection environnementale, le progrès social ou le développement économique. Au-delà des connaissances, l'enjeu porte avant tout sur l'acquisition de comportements responsables dès le plus jeune âge. De nombreux établissements sont déjà passés à l'action. Comment ? Par l'adoption de bonnes pratiques quotidiennes telles que le tri sélectif ou la recherche d'économies d'énergie ou encore par le développement de projets de solidarité internationale, etc.

L'enseignement dans les écoles se généralise

L'éducation au développement durable (EDD) se met en place progressivement depuis 2004.
De l'école primaire au lycée, elle concerne tous les enseignants, quelle que soit la discipline enseignée.
Deux circulaires définissent les contours de cette généralisation :
  • la circulaire n° 2004-110 du 8 juillet 2004,
  • la circulaire n° 2007-077 du 29 mars 2007.
Parmi les axes prioritaires, il est précisé que l'éducation au développement durable doit s'inscrire plus largement dans les programmes d'enseignement, notamment au travers de démarches globales conduites par les établissements scolaires. Elle doit impliquer autant les professeurs que l'ensemble du personnel de l'école.
Dans ce contexte, les IUFM sont de plus en plus actifs dans la mise en œuvre de formations et de projets diversifiés. Ils interviennent à la fois dans le cadre de la formation initiale et continue des enseignants.

Le Grenelle Environnement à l'École

À la suite des travaux du Grenelle Environnement, Xavier Darcos a créé un groupe de travail sur l'éducation au développement durable, présidé par Jacques Brégeon, professeur à l'école centrale de Paris et auquel participe Patrick Baranger, président de la Conférence des Directeurs d'IUFM.
Le Grenelle Environnement se prolonge également dans les écoles, sous la forme d'un appel à projets en direction des collèges et des lycées. Les établissements, les enseignants et leurs classes ont jusqu'au 31 mars pour participer à l'opération.
Un exemple à suivre
Au Danemark, une loi de 1993 sur l'enseignement fondamental introduisait déjà l'éducation environnementale dans les programmes scolaires. Cette loi précise que l'éducation doit porter sur une approche scientifique, sociologique et humaniste. Elle doit également prendre en compte les considérations éthiques et s'inscrire dans une perspective d'action. Au Danemark, comme dans les pays scandinaves ou en Allemagne, l'effort éducatif a porté ses fruits. On pense et on agit « écolo ». Saviez-vous, par exemple, que plus de 20 % de l'énergie consommée au Danemark provient de sources d'énergies renouvelables ?

Les actions soutenues par le groupe MAIF

Dans une double démarche de prévention et d'éducation au développement durable, la MAIF s'investit au côté des enseignants. Voici quelques exemples d'actions qu'elle soutient :
PÉDIBUS, pour favoriser l'écomobilité en milieu scolaire.
© Stockbyte
Le bus pédestre, dit pédibus ou carapatte, propose une alternative à l'usage systématique de la voiture sur le trajet domicile/école. Il permet de limiter la circulation automobile aux abords des écoles et contribue à rendre les enfants autonomes par l'apprentissage des règles essentielles de sécurité routière.
Le principe ? Des parents d'élèves se relaient pour accompagner à pied un groupe d'enfants, suivant un tracé défini. La caravane d'enfants s'arrête à heures fixes à des arrêts matérialisés par des panneaux.
Les établissements qui souhaitent initier de telles actions peuvent faire appel aux antennes Prévention MAIF qui apporteront leur soutien aux organisateurs. De plus, pour faciliter le développement de lignes Pédibus partout en France, la MAIF a décidé d'étendre les garanties du contrat des écoles à ces nouvelles formes de ramassage scolaire de telle façon qu'enfants et parents accompagnateurs soient assurés durant le trajet à l'école.
Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter délégation MAIF de votre département.
La prévention des risques majeurs dans les écoles
L'éducation à la prévention des risques naturels et technologiques majeurs est à la croisée d'une éducation à l'environnement et d'une éducation à la sûreté. Ces risques peuvent être liés au climat (canicule, inondations, tempêtes), à d'autres catastrophes naturelles (glissements de terrain, avalanches…) ou industrielles (émanations toxiques, pollution du réseau d'eau potable…).
Depuis mai 2002, tous les établissements scolaires de l'Hexagone sont tenus de mettre en place un plan de gestion de crise, en cas de catastrophe majeure. Sous l'appellation PPMS (plan particulier de mise en sûreté des établissements scolaires), ce plan opérationnel vise à définir les conduites à tenir dans les situations d'urgence. Pour venir en aide aux établissements dans l'élaboration de ce document et accompagner les enseignants dans leur action d'éducation préventive, le ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durable (Medad) propose une action nationale de sensibilisation et de formation, à laquelle sont associés l'Institut de formation aux risques majeurs (iffo-RME) et Prévention MAIF.
Ainsi, dans le cadre de ce partenariat, une action expérimentale a été engagée pour l'année scolaire 2007-2008 auprès d'un établissement par département. Chaque collège pilote bénéficie pour la mise en place de son PPMS d'un accompagnement privilégié, assuré par des formateurs RME et des bénévoles de Prévention MAIF.
Parallèlement, ces établissements reçoivent des livrets intitulés Les risques majeurs et moi, destinés aux élèves d'une classe de 5e pour leur permettre de développer un projet spécifique.
Un bilan global de l'opération sera réalisé à la fin de l'année scolaire.
La prévention des risques climatiques
La réalisation d'un film d'animation pour sensibiliser les enfants
La MAIF a signé un partenariat pour la réalisation d'un petit film ludique de sensibilisation sur le réchauffement climatique, produit à la demande du ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durable.
Réalisé en pâte à modeler, façon « Wallace et Gromit », il s'intitule CO2.
Partenaire de la MAIF, la Cité des sciences prévoit également de le diffuser à la médiathèque des enfants, située sur la Cité des enfants.
Conférences-débat sur les risques climatiques
© Stockbyte
L'utilisation non maîtrisée de nos ressources peut être lourde de conséquences et concourir aux dérèglements climatiques de la planète. L'enjeu est de taille.
La MAIF a lancé en 2007 un cycle de conférences sur ce thème en faisant appel à des intervenants de l'Ademe et à des climatologues réputés. Ces conférences se poursuivent en 2008.
Dossier réalisé par la MAIF, mars 2008.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles