Le covoiturage

-----------------------------------------------

Introduction

Réflexe écolo, partage, convivialité, économies… les arguments en faveur du covoiturage ne manquent pas. Grâce à Internet et au téléphone mobile, cette pratique, permettant de mettre en relation conducteurs et passagers, fonctionne et s'étend partout en France, auprès de toutes les franges de la population. Quels sont les bons réflexes à adopter pour covoiturer en toute quiétude ?
© Alexandre GIRAUD / MAIF

La bonne note !

« Ponctuelle, agréable et souriante, un chouette trajet ! », ou encore « Excellente première expérience de covoiturage, couple très sympathique, donc voyage impeccable… » : les trajets se déroulent, pour une très grande majorité, de manière bon enfant. Comme sur certains sites marchands, les conducteurs et les passagers s'échangent un avis positif ou négatif après le trajet : « on veut la bonne note ! », précise Sylvain.
Tout le monde peut faire du covoiturage et tout le monde joue le jeu. Justement, ces règles, quelles sont-elles ?
Sylvain Chateauvieux, baroudeur des aires d'autoroute de France et d'ailleurs, partage volontiers son expérience : « Comme partout, je pense qu'il faut avant tout se montrer très respectueux. C'est-à-dire être ponctuel, prévenir en cas de pépin, et bien sûr honorer l'engagement financier ». Il a commencé en tant que passager et se retrouve aujourd'hui conducteur. « Il existe un véritable esprit d'équipe à chaque fois. »

Bien covoiturer ensemble

Selon ce grand coutumier du fait, il est primordial d'être transparent. « Il est plus simple que les choses soient bien définies entre tous : les points de rendez-vous, l'heure et les montants des participations financières de chacun. » Aurélie Merlin, grande habituée des déplacements Paris-Quimper, ou Paris-Bruxelles, recommande de fixer des heures de rendez-vous et des lieux simples à trouver, tant pour le départ que pour l'arrivée.
Les deux covoitureurs interrogés sont unanimes sur la méthode à employer pour le partage des frais. La solution la plus courante est de calculer le coût du trajet (carburant et péage) et de diviser ce montant par le nombre de personnes au moment du départ. « Certains conducteurs incluent des frais généraux de la voiture », confie Aurélie, « mais après tout, en tant que passager, cela reste le moyen le plus économique de voyager ». « Sly » acquiesce, tout en précisant que « le plus important est de se mettre d'accord sur tous les sujets relatifs à l'argent en amont du départ ».
Là encore, ces deux usagers réguliers du covoiturage se retrouvent sur la question des inscriptions sur Internet. « Un voyage à plusieurs ne s'improvise pas », confient-ils. Selon eux, peu importe la destination, il est impératif de s'y prendre au minimum quelques jours à l'avance.

La question de la confiance

Partir avec un inconnu n'est pas commun, mais le site covoiturage-maif.fr fait tout pour apporter un maximum d'informations, grâce au système d'avis, aux portraits, à la description du véhicule, au taux de réponse aux messages, aux préférences (pour savoir si le conducteur fume, écoute de la musique) et la messagerie sécurisée, si bien qu'on a l'impression de connaître son covoitureur avant le départ.
Par ailleurs, pour couper l'herbe sous le pied des très rares personnes en recherche de l'âme sœur plus que d'un covoiturage, toute l'équipe du site se mobilise. « Nous faisons attention aux termes employés dans le commentaire du trajet, et, si nécessaire, nous bloquons le compte de la personne et faisons en sorte qu'elle n'ait plus jamais l'occasion de s'inscrire chez nous », explique Frédéric Mazzella, président de la société Comuto et expert du covoiturage en France. « Le covoiturage apparaît plus sécurisé que l'auto-stop : on sait avec qui on part et quand on arrive. Notre volonté n'est pas d'éliminer l'autostop… qui continuera d'exister, j'en suis certain. »
97 % des utilisateurs se déclarent satisfaits de leur dernier trajet.
Selon Sylvain, il arrive parfois que « le courant ne passe pas, aucun sujet de conversation ne vient. Ce n'est pas dramatique, dans ces cas-là, on roule silencieusement. Après tout, on est d'abord là pour avancer. Se faire des amis pendant le voyage est la cerise sur le gâteau ».
Aurélie rapporte qu'il lui est arrivé de ne pas parler du tout à ses équipiers. « J'ai même dormi d'un bout à l'autre d'un voyage, une fois. Le cas le plus improbable étant la fois où je me suis retrouvée à l'arrière d'une voiture, à côté d'un autre passager qui regardait un film sur son ordinateur ! Rien de bien méchant, mais peu engageant, c'est sûr », précise t-elle.

Qui fait du covoiturage ?

La MAIF a réalisé un sondage auprès de 2 117 utilisateurs du site partenaire covoiturage.fr Il ressort que les usagers qui optent pour le covoiturage uniquement en tant que conducteur/conductrice sont plus âgés en moyenne que les passagers. En effet, 34 % des personnes interrogées ont plus de 40 ans, ils occupent une fonction de cadre pour 33 % d'entre eux, et effectuent plus de 20 000 kilomètres par an.
Plus de la moitié des périples se font à l'occasion de départs en vacances, pour une moyenne de trajet de 330 kilomètres.
La recherche d'économies financières est de loin le premier facteur qui pousse les utilisateurs du site à tester le covoiturage. Ce critère représente la principale raison pour 70 % des interrogés, très loin devant d'autres critères tels que la protection de l'environnement (9 %), la nécessité (8 %), rendre le trajet plus convivial (5 %)…

La MAIF s'engage

Pour aider ses sociétaires à franchir le pas, la MAIF apporte les garanties afin de covoiturer en toute tranquillité : confidentialité, conseils, contrats d'assurance adaptés… et la confiance en la communauté MAIF.
Développée en partenariat avec covoiturage.fr, premier acteur du secteur en France, la solution de covoiturage MAIF offre à tous le plus grand choix de trajets. Utilisable depuis un simple ordinateur ou un téléphone portable, le service est gratuit et apporte de nombreux avantages. Il permet d'évaluer automatiquement le coût du trajet et le modifier. Il propose d'interroger des fiches trajets détaillées et tout type d'information concernant le véhicule. Il est également possible de consulter et de donner des avis sur les trajets effectués, d'être mis en relation de manière confidentielle et immédiate avec les autres membres. Enfin, il offre la possibilité de recevoir automatiquement les nouvelles annonces correspondant aux besoins du passager, et de calculer automatiquement les émissions de CO2. Vos annonces et celles des assurés MAIF sont identifiables et affichées en premier. Les assurances Vam et Pacs vous couvrent automatiquement pour le covoiturage.
Testez le site www.covoiturage-maif.fr sans attendre !
Dossier réalisé par la MAIF, mai 2010.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles