Pédibus, ça marche !

-----------------------------------------------

Introduction

Le bus pédestre ou cycliste propose une alternative à l'usage systématique de la voiture sur le trajet domicile - école. C'est une nouvelle forme de ramassage scolaire, qui connaît un succès grandissant. Pas étonnant, quand on sait que 90 % des déplacements pour aller à l'école font moins de un kilomètre !
© Alexandre GIRAUD / MAIF

Les dispositifs mis en place

Le principe ? Organiser et gérer l'accompagnement des enfants sur le trajet domicile - école par des adultes. Le plus souvent, le ramassage est organisé par des associations de parents d'élèves, par des associations de cyclistes ou dans le cadre d'une entraide informelle entre parents. Mais de plus en plus de communes françaises mettent également en place des pédibus (une centaine en France), soutenues dans leur démarche par les conseils généraux ou l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME). Les mairies fournissent, par exemple, du matériel de signalisation (gilets fluo, etc.).
Ciblant généralement les 6-11 ans cela suppose de définir un circuit reliant quatre ou cinq points d'arrêt (des domiciles) à l'école. Le groupe d'enfant va en cours et en revient à pied ou à vélo, accompagné par des adultes, qui prennent ou déposent chaque enfant à son arrêt selon un itinéraire et un horaire établis. Plusieurs trajets peuvent desservir l'école. Il est conseillé de prévoir un adulte pour cinq enfants et de limiter les groupes à 20 enfants (4 adultes).
Les avantages de pédibus ou velobus ? La bonne visibilité du groupe, la sécurité et l'acquisition progressive des règles de sécurité routière et/ou du maniement du vélo en ville, jusqu'à ce que l'enfant devienne autonome.

Pédibus, c'est marcher, échanger, respirer, sans polluer

Se rendre à l'école en marchant permet de conjuguer sécurité routière, écologie et santé au bénéfice des enfants.
Pédibus ou Velobus répondent :
- à des problèmes de santé publique :
Ces initiatives contribuent à prévenir les risques de diabète et d'obésité en favorisant une activité physique. Marcher une demi-heure par jour correspond au temps d'activité recommandé pour réduire les risques de surcharge pondérale.
Des écoliers qui marchent ou qui pédalent pour se rendre à l'école arrivent à l'heure et détendus. L'exercice favorise leur concentration et leur disponibilité intellectuelle.
- à des objectifs d'éducation et de sécurité routière :
Chaque année 100 jeunes piétons sont tués et 1 000 blessés. La mise en place de circuits pédestres accompagnés contribue ainsi à l'apprentissage des règles essentielles de sécurité routière et aide les enfants à devenir autonome.
- à des objectifs de développement durable :
  • en limitant le nombre de véhicules en circulation : si les écoliers se rendent à l'école à pied ou à vélo, les abords des établissements sont désengorgés et les quartiers sont plus sûrs. Les embouteillages diminuent, notamment à proximité des écoles ;
  • en limitant la pollution atmosphérique et sonore.
Enfin, ces opérations permettent d'instaurer plus de convivialité sur le chemin de l'école et plus de solidarité entre familles.

Des initiatives soutenues par la MAIF et Prévention MAIF

Les antennes Prévention MAIF peuvent vous aider à mettre en place un pédibus. Si vous souhaitez l'initier dans votre village ou votre quartier, n'hésitez pas à contacter l'antenne de votre département.
Par ailleurs, la mutuelle a décidé, sous certaines conditions, d'étendre les garanties du contrat des écoles à ces nouvelles formes de ramassage scolaire, assurant les enfants et leurs parents accompagnateurs.

Un cas concret : l'opération Pédibus à l'école Michelet à Niort

© Alexandre GIRAUD / MAIF
Depuis juin 2007, des parents d'élèves organisent le ramassage scolaire à pied d'une soixantaine d'écoliers niortais. À l'initiative d'une enseignante de CP, sensibilisée au thème du développement durable, ce bus pédestre appelé ici « Carapatte » a vu le jour en quelques mois.
Cette organisation apporte sécurité aux abords de l'école, diminution de la pollution en centre-ville et habitue les enfants à délaisser le siège de la voiture familiale au profit d'une bénéfique marche en compagnie des camarades de l'école. Le bus pédestre permet aussi aux parents de rappeler les règles essentielles de sécurité et peut être de se les réapproprier eux-mêmes ?
Les bénévoles de l'antenne départementale MAIF ont apporté leur soutien aux organisateurs et ont offert des gilets et des brassards fluorescents pour une bonne visibilité des participants.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Prévention MAIF : www.prevention.maif.fr
Dossier réalisé par la MAIF, janvier 2009.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles