La colonisation d'un milieu par des animaux

-----------------------------------------------
icone Fiche
Tests
Sur notre planète, les êtres vivants colonisent les milieux les plus variés. Une amphore immergée provenant d'un naufrage, un récipient rempli d'eau après un orage, l'eau d'un vase contenant un bouquet de fleurs, etc., sont rapidement envahis par des êtres vivants. Les animaux colonisent les milieux les plus variés ; comment les conquièrent-ils ? Comment les animaux vont-ils se reproduire dans ces milieux, créés artificiellement, ou dans d'autres milieux naturels ?
1. La conquête d'un nouveau milieu par les animaux
Des animaux quittent parfois leur milieu d'origine et arrivent dans un nouvel endroit pour s'y installer. Quel que soit le milieu, artificiel ou naturel, le mécanisme de colonisation est le même pour un animal donné. Cette conquête d'un nouveau milieu nécessite un déplacement de certains individus de l'espèce. Ces individus sont principalement des adultes ou des larves, plus rarement des jeunes.
a) La conquête en milieu terrestre
• Les adultes vont occuper les nouveaux milieux en rampant, en marchant, en sautant, en courant ou en volant, suivant l'espèce.
• Parfois ce sont les jeunes chassés au bout de quelques mois par leur mère qui partent à la conquête d'un nouveau territoire.
b) La conquête en milieu aquatique
• La colonisation peut, selon les espèces, être le fait des larves, des jeunes ou des adultes.
• Pour les espèces animales dont les adultes vivent fixés, comme les moules et les huîtres, la colonisation est effectuée par les larves. En effet, les formes larvaires, qui peuvent être portées par les courants, sont les seules formes mobiles de ces espèces. Les larves permettent donc aux moules de s'installer, par exemple, sur une amphore.
• Chez les animaux non fixés, les larves peuvent également être à l'origine de la colonisation, c'est le cas des oursins. Mais les jeunes, comme les alevins de certains poissons ou les adultes, comme les thons ou les saumons, peuvent également conquérir de nouveaux milieux.
2. Le peuplement du milieu
Les animaux récemment arrivés dans un milieu s'installent si le nouveau territoire correspond à leurs exigences (caractéristiques physiques du milieu, nourriture). Les larves et les jeunes poursuivent leur développement pour devenir des adultes. Les adultes, seuls capables de se reproduire, vont peupler le milieu. Ce peuplement du milieu s'effectue grâce à la reproduction des animaux.
a) La reproduction sexuée, le mode principal de reproduction des animaux
• La reproduction sexuée nécessite l'intervention d'un mâle et d'une femelle. Elle donne soit des jeunes, soit des larves. Les jeunes ressemblent aux parents, mais sont plus petits et incapables de se reproduire. Les larves sont différentes des parents par leur aspect et souvent par leur mode de vie (régime alimentaire, respiration). Elles se transformeront plus tard pour donner un adulte (le têtard de la grenouille, la chenille du papillon, etc.).
• Les larves et les jeunes devenus adultes peuvent se reproduire à leur tour. Les descendants des premiers animaux arrivés peuplent petit à petit le milieu.
b) La reproduction asexuée, une exception
• Dans de rares cas, le nouvel individu est issu soit de la division d'un parent, soit du bourgeonnement d'un parent.
• La paramécie est un animal microscopique unicellulaire qui vit dans les eaux stagnantes. Elle se reproduit par simple division transversale, notamment dans l'eau d'un vase contenant un bouquet de fleurs.
• L'hydre est un petit animal qui vit en eau douce et se reproduit en développant un bourgeon qui donne naissance à une nouvelle hydre identique à l'individu initial.
La colonisation d'un milieu est donc assurée par le déplacement et par la reproduction des animaux.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles