La crise du roman au xxe siècle

-----------------------------------------------
Fiche
Tests
Voici un extrait du Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline :
« On découvre dans tout son passé ridicule tellement de ridicule, de tromperie, de crédulité qu'on voudrait peut-être s'arrêter tout net d'être jeune, attendre la jeunesse qu'elle se détache, attendre qu'elle vous dépasse, la voir s'en aller, s'éloigner, regarder toute sa vanité, porter la main dans son vide, la voir repasser encore devant soi, et puis soi partir, être sûr qu'elle s'en est bien allée sa jeunesse et tranquillement alors, de son côté, bien à soi repasser tout doucement de l'autre côté du temps pour regarder vraiment comment qu'ils sont les gens et les choses. »
Complétez l'analyse suivante avec les termes populaire, psychologie, intérieure, décousue et discours.
Écrivez les réponses dans les zones colorées.
Ce passage manifeste l'éclatement de la du personnage : la syntaxe heurtée, , épouse le flux de conscience du narrateur, faisant passer l'affectivité au premier plan, avant même la mise en forme des idées. Dans une sorte de indirect libre, Céline nous fait entendre la voix du personnage et son langage propre, qui est très oral, (« comment qu'ils sont »). Ces procédés lui permettent d'exprimer avec force les sentiments du personnage, sans pour autant se livrer à une analyse traditionnelle de sa psychologie.
Score : .. /20
Commentaire
Dans ce premier roman qu'est Voyage au bout de la nuit, Céline respecte encore certaines conventions romanesques : le narrateur est clairement individualisé, le récit est assez linéaire, l'histoire a un commencement et une fin. La nouveauté réside avant tout dans le travail de la langue et du style : dislocation de la phrase, emploi d'un langage populaire (mais retravaillé par l'auteur), transcriptions phonétiques, etc. Son objectif est de donner la priorité à la subjectivité, à l'affectivité ; il transcrit le sentiment intérieur de la façon la plus brute possible.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2020, rue des écoles