Les caractéristiques et les indicateurs de l'école ou de l'établissement d'exercice

-----------------------------------------------

Les indicateurs de l'école : un regard macroscopique

• Tous les indicateurs de l'école sont présents dans ce que le ministère de l'Éducation publie depuis vingt ans, « l'État de l'école ». Les moyens mis au service de notre système éducatif, son activité, son fonctionnement, ses résultats, internes comme externes, ont constitué, dès la première édition de 1991, la structure d'analyse des indicateurs synthétiques rassemblés dans ce document, avec le souci de fournir à la fois des évolutions dans le temps et des comparaisons dans l'espace (29 indicateurs en tout).
• Ces indicateurs sont présentés comme suit :
  • ceux relatifs aux coûts ;
  • ceux portant sur l'activité et le fonctionnement ;
  • ceux portant sur les résultats : diplômes et niveaux de formation, acquis et compétences, insertion professionnelle.
1. Les coûts
  • La dépense pour l'éducation ;
  • la dépense d'éducation pour le premier degré ;
  • la dépense d'éducation pour le second degré ;
  • la dépense d'éducation pour l'enseignement supérieur ;
  • la formation continue ;
  • l'aide sociale aux collégiens et aux lycéens.
2. Activité et fonctionnement
  • Les effectifs de personnels de l'Éducation nationale ;
  • la structure des personnels de l'Éducation nationale ;
  • la durée de scolarisation ;
  • l'éducation prioritaire ;
  • scolarisation et conditions d'accueil dans le premier degré ;
  • la scolarisation dans le second degré ;
  • conditions d'accueil dans le second degré ;
  • le climat des établissements scolaires ;
  • les formations en apprentissage.
3. Les résultats
  • Les acquis en mathématiques en fin d'école ;
  • les compétences en lecture des élèves de CM1 ;
  • les difficultés de lecture à l'entrée en sixième ;
  • les acquis en mathématiques en fin de collège ;
  • la maîtrise des compétences de base ;
  • les compétences en lecture des jeunes ;
  • l'accès aux niveaux IV de formation ;
  • la réussite au baccalauréat ;
  • le niveau de diplôme ;
  • les sorties aux faibles niveaux d'études ;
  • la scolarité des filles et des garçons ;
  • le niveau d'études selon le milieu social ;
  • le diplôme et l'exposition au chômage ;
  • le diplôme, la situation sociale et le salaire.

L'évaluation des lycées

• Depuis dix-sept ans le ministère de l'Éducation nationale publie les « performances » de chaque lycée : établissement par établissement sont décrites les possibilités de devenir bachelier lorsque l'on entre en seconde. On évoque la notion de « valeur ajoutée » de chaque établissement. Cette valeur est la différence (positive ou négative) entre le pourcentage de bacheliers de l'établissement et le pourcentage attendu de réussite à cet examen, compte tenu des origines sociales des élèves, de leur âge, de leurs notes.
• En réalité ce type d'évaluation permet de faire émerger dans le haut du classement des lycées qui permettent à leurs élèves d'avoir une marge de progression assez forte : deux lycées de Seine-Saint-Denis sont dans les vingt meilleurs lycées, alors que dans le même temps le lycée Henri IV est 1085e sur 2311 lycées évalués.
• Les établissements dits performants ont des caractéristiques précises et repérables :
  • les équipes sont stables et travaillent ensemble ;
  • une attention particulière est portée aux élèves ;
  • un haut niveau d'exigence permanent ;
  • des ateliers de méthodologie ;
  • les relations avec les parents sont fréquentes ;
  • le chef d'établissement effectue un véritable pilotage.

Les « indicateurs » de l'école et de l'établissement d'exercice : un regard microscopique

Afin de pouvoir avoir une représentation objective des particularités d'une école ou d'un établissement, il est nécessaire de s'appuyer sur des indicateurs qui permettront de mettre en place un certain nombre d'actions adaptées quant aux caractéristiques de l'établissement.
Il existe plusieurs catégories d'indicateurs et chacune d'entre elles précise le caractère particulier de l'école ou de l'établissement concerné.
1. Les indicateurs externes
Ils révèlent l'environnement de l'école et sont liés au contexte socio-économique :
  • catégories socioprofessionnelles des parents ;
  • taux de chômage, taux de non francophones ;
  • nombre de foyers monoparentaux ;
  • nombre d'associations présentes dans le quartier ;
  • présence ou non de structures socioculturelles comme les médiathèques, les cinémas, les théâtres.
2. Les indicateurs internes
Ce sont ceux liés aux élèves, ceux liés aux enseignants, ceux qui renseignent sur les ressources matérielles de l'école.
• Concernant les élèves :
  • les résultats aux évaluations nationales, (sur plusieurs années) ;
  • le taux de validation des paliers du socle commun, les domaines où les élèves sont en difficulté ;
  • le nombre d'élèves ayant bénéficié d'heures d'aides personnalisées ou d'un PPRE ou encore ayant fait l'objet d'un signalement au réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté ;
  • le nombre et le pourcentage d'enfants handicapés bénéficiant d'un PPS ;
  • le nombre et le pourcentage d'élèves qui fréquentent le restaurant scolaire et ceux qui restent à l'étude ;
  • le nombre et le pourcentage de cas de violence, de signalements.
• Concernant les enseignants :
  • la composition et la stabilité de l'équipe ;
  • les stages suivis par les enseignants ;
  • le fonctionnement au sein de l'école : le travail en équipe, l'organisation des évaluations, les interventions dans le domaine périscolaire ;
  • les différents personnels intervenant dans l'école ;
  • les structures associées à l'école et leur rôle (bibliothèque, structure culturelle).
• Concernant les relations avec les parents :
  • la fréquence des rencontres ;
  • le nombre des parents qui participent aux élections ;
  • le nombre des parents qui interviennent dans l'école, que ce soit pour accompagner des sorties, pour aider à la fête de l'école…
• Concernant les ressources matérielles :
  • au niveau des locaux : présence ou non d'une BCD (Bibliothèque centre documentaire), d'une salle informatique, d'un accès direct ou non à un gymnase ;
  • au niveau du matériel : le nombre et le type d'ouvrages présents à la BCD, le nombre de postes informatiques dans les classes ou dans une salle dédiée, le nombre des connexions internet, la présence de matériel audiovisuel, la quantité et la qualité du matériel pour l'enseignement de l'EPS.
• Concernant les budgets :
  • leur gestion ;
  • les budgets spécifiques (inspection académique, CAF).
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles