Les homonymes

-----------------------------------------------
icone Fiche
Tests
Les homonymes sont des mots qui s'écrivent ou se prononcent de la même façon mais dont le sens est différent. Quelles sont les différentes catégories d'homonymes ? Comment déjouer les pièges orthographiques qu'ils représentent ?
1. Les différentes catégories d'homonymes
a) Homonymes, homographes, homophones
Il existe plusieurs sortes d'homonymes :
  • les homonymes homographes et homophones ; ils s'écrivent et se prononcent de la même façon ; par exemple, clocher (« aller de travers ») et le clocher de l'église ;
  • les homonymes homographes mais non homophones ; ils s'écrivent de la même façon mais se prononcent différemment ; ex. : nous portions les valises et des portions de fromage ; Il est sympathique et le vent vient de l'est ;
  • les homonymes homophones mais non homographes ; ils se prononcent de la même façon mais s'écrivent différemment. Ceux-là sont très nombreux en français et, s'ils permettent de jouer sur les mots (comme dans l'extrait ci-dessous), ils sont également sources de confusions orthographiques.
« – […] Eh bien, prenez le car. – Il part quand ? – Il part au quart. – Mais le quart est passé. – Eh bien, si le car est passé vous l'avez raté. »
Raymond Devos

b) Homonymes lexicaux et homonymes grammaticaux
• La cour de l'école, le cours d'une rivière, le court de tennis, une chasse à courre, un court moment : voici une série d'homonymes lexicaux ; tous, sauf le dernier, appartiennent à la même classe grammaticale. Si j'entends [kur] dans un texte, je déduis le sens du mot du contexte et je peux alors, si nécessaire, vérifier son orthographe dans le dictionnaire.
• Les homonymes dits grammaticaux, eux, appartiennent toujours à des classes grammaticales différentes et leur orthographe se déduit de l'analyse de leur classe grammaticale. C'est le cas par exemple de la forme verbale a (présent du verbe avoir) et de la préposition à. Sont énumérés ci-après les homonymes grammaticaux les plus courants.
2. Les homonymes grammaticaux
Il faut savoir distinguer :
on, pronom indéfini sujet qui peut être remplacé par il
Ex. : On sonne à la porte. (= Il sonne à la porte.)
ont, forme du verbe avoir qui peut être remplacée par avaient
Ex. : Ils ont sonné à la porte. (= Ils avaient sonné à la porte.)
son, déterminant possessif précédant toujours un nom
Ex. : Il a pris son chapeau et il est parti. (son chapeau = le sien)
sont, forme du verbe être qui peut être remplacée par étaient
Ex. : Ils sont partis. (= Ils étaient partis.)
ou, conjonction de coordination qui peut être remplacée par ou bien
Ex. : Fraise ou vanille ?
où, adverbe interrogatif ou pronom relatif à valeur locative 
Ex. : sont les clés ? – Dans le tiroir tu les as rangées.
ce, le plus souvent déterminant démonstratif, donc précédant un nom
Ex. : Ce garçon est insupportable. (ce précède le nom garçon)
se, pronom personnel utilisé dans la conjugaison d'un verbe pronominal
Ex. : Elle se fâche. (il s'agit du verbe pronominal se fâcher)
ces, déterminant démonstratif
Ex. : Ces nuages sont bien sombres. (= ces nuages que je montre)
ses, déterminant possessif
Ex. : Il a prévenu ses parents qu'il rentrerait tard. (= les siens)
c'est, présentatif
Ex. : C'est un bon parti.
s'est, qui fait partie d'une forme verbale pronominale au passé composé
Ex. : Il s'est marié un lundi. (il s'agit du verbe pronominal se marier au passé composé)
leur, pronom personnel précédant un verbe
Ex. : Je leur ai dit de se taire.
leur(s), déterminant ou pronom possessif 
Ex. : Qu'ils prennent leurs affaires et s'en aillent ! - Ce ne sont pas les leurs.
quand, qui a une valeur temporelle
Ex. : Viens quand tu veux.
quant (à), qui peut être remplacé par en ce qui concerne 
Ex. : Quant à moi, je t'attendrai.
quel(les), qui est un déterminant interrogatif ou exclamatif
Ex. : Je ne sais pas quelle mouche l'a piquée.
qu'elle, qui peut être remplacé par qu'il
Ex. : Je pense qu'elle a des soucis en ce moment.
mais, conjonction de coordination qui indique une relation d'opposition.
Ex. : Je viendrai ce soir, mais je serai sûrement en retard.
mes, déterminant possessif de la 1re personne du singulier, qui indique une relation d'appartenance.
Ex. : Où ai-je mis mes affaires ?

------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2017, rue des écoles