Radical, préfixe et suffixe

-----------------------------------------------
icone Fiche
Tests
Le radical constitue l'élément minimal de la formation du mot. Par exemple, trouv- se rencontre autant dans le verbe trouver que dans le nom trouvaille, tout comme faibl- existe tant dans l'adjectif faible que dans le nom faiblard et le verbe affaiblir.
À ce radical s'ajoutent donc des affixes : à l'avant du mot, il s'agit de préfixes, et à la fin de suffixes.
1. Les préfixes
• Généralement, les préfixes maintiennent la catégorie grammaticale d'origine du mot : on parle alors de « dérivation propre ».
Ex. : faire (verbe) → refaire (verbe) ; compréhensible (adjectif) → incompréhensible (adjectif).
• Dans quelques cas, les préfixes modifient la catégorie grammaticale d'origine du mot : on parle de « dérivation impropre ».
Ex. : valise (nom) → valiser (verbe).
a) Les préfixes aux sens précis
co-, com-, con-… viennent du latin cum qui signifie avec (comporter).
-, des-, dés-, dis-… expriment la séparation (part, disjoindre).
pré- exprime l'antériorité (préhistoire, préfixe).
b) Les préfixes aux sens variés
• Par exemple, re- (variantes : -, r-) peut exprimer :
  • un mouvement en arrière (rabattre) ;
  • la répétition (redire) ;
  • le renforcement (unir).
• Attention à certains préfixes homonymes !
Ainsi, a- exprime, selon qu'il vient du latin ad- ou ab-, la direction (amener) ou la privation (amoral).
2. Les suffixes
• En général, les suffixes provoquent des dérivations impropres.
Ex. :
  • petit (adj.) → petitesse (nom)
  • fermer (v.) → fermeture (nom)
  • peur (nom) → peureux (adj.)
  • doux (adj.) → doucement (adv.)
a) Les suffixes aux sens précis
• -able, -ible expriment la possibilité (pensable, nuisible).
• -eur exprime l'agent (meneur, penseur).
• -ette, -illon ont un sens diminutif (maisonnette, oisillon).
• -âtre, -ailler ont un sens péjoratif (verdâtre, criailler).
b) Les suffixes aux sens variés
• Par exemple, le suffixe -er n'a pas le même sens dans laitier (homme qui vend du lait) et dans pommier (arbre donnant des pommes).
• De même, le suffixe -ade exprime autant la série (colonnade) que la matière (citronnade).
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles