La division du travail à tous les niveaux

-----------------------------------------------
Quoi que la division du travail ne date pas d'hier, c'est seulement à la fin du siècle dernier que les sociétés ont commencé à prendre conscience de cette loi, que jusque-là elles subissaient presque à leur insu.
Sans doute, dès l'Antiquité, plusieurs penseurs en aperçurent l'importance. Mais Adam Smith est le premier qui ait essayé d'en faire la théorie. C'est d'ailleurs lui qui créa ce mot.
Aujourd'hui, ce phénomène s'est généralisé à un tel point qu'il frappe les yeux de tous. Il n'y a plus d'illusion à se faire sur les tendances de notre industrie moderne; elle se porte de plus en plus aux puissants mécanismes, aux grands groupements de forces et de capitaux et par conséquent à l’extrême division du travail. Non seulement dans l'intérieur des fabriques les occupations sont séparées et spécialisées à l'infini, mais chaque manufacture est elle-même une spécialité qui en suppose d'autres.
Adam Smith et Stuart Mill espéraient encore que du moins l'agriculture ferait exception à la règle et ils y voyaient le dernier asile de la petite propriété. Quoiqu’en pareille matière il faille se garder de généraliser outre mesure, cependant il parait difficile de contester aujourd'hui que les principales branches de l'industrie agricole sont de plus en plus entraînées dans le mouvement général.
Enfin le commerce lui-même s'ingénie à suivre et à refléter avec toutes leurs nuances l'infinie diversité des entreprises industrielles, et, tandis que cette évolution s'accomplit avec une spontanéité irréfléchie, les économistes qui en scrutent les causes et en apprécient les résultats, loin de la condamner et de la combattre, en proclament la nécessité. Ils y voient la loi supérieure des sociétés humaines et la condition du progrès.
Mais la division du travail n'est pas spéciale au monde économique; on en peut observer l'influence croissante dans les régions les plus différentes de la société. Les fonctions politiques, administratives, judiciaires, se spécialisent de plus en plus. Il en est de même des fonctions artistiques et scientifiques.
Nous sommes loin du temps où la philosophie était la science unique : elle s'est fragmentée en une multitude de disciplines spéciales dont chacune a son objet, sa méthode et son esprit.
Émile Durkheim, De la division du travail (1893)
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2017, rue des écoles