Lexique paramédical

-----------------------------------------------
éthylisme ou alcoolisme
• Absorption régulière et exagérée d'alcool et ensemble des troubles physiques et mentaux qu'elle engendre et qui altèrent la relation du buveur avec les autres.
• 25 % environ des français consomment régulièrement de l'alcool, en moyenne 3 verres par jour et par habitant de plus de 15 ans. Il existe environ 3 millions de consommateurs adultes à risque. Chaque année, plus de 35 000 décès liés à l'alcool sont recensés en France.
• L'alcool est absorbé au niveau du tube digestif et passe dans le sang. De là, il atteint tout l'organisme. Il est en particulier toxique pour le système nerveux, le pancréas et le cœur ; l'alcoolémie est maximale 45 à 60 minutes après ingestion, puis le foie en dégrade la majorité (90 à 95 %). Le reste est éliminé par l'urine, l'expiration et la salive.
• Chez la femme enceinte, l'alcool passe la barrière placentaire et est responsable du syndrome d'alcoolisme fœtal (SAF) : il entraîne une prématurité, un retard de croissance, un retard mental et diverses malformations.
• L'absorption d'alcool diminue l'activité du système nerveux central et entraîne des troubles de la coordination, de l'équilibre, du langage, une suppression des inhibitions, des tremblements, etc. Une alcoolémie importante peut engendrer un coma éthylique mortel.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2019, rue des écoles