Présentation

-----------------------------------------------

Informations sur la réforme des diplômes

La réforme de cinq diplômes du travail social — Diplôme d'État d'assistant de service social (DEASS), Diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE), Diplôme d'État d'éducateur spécialisé (DEES), Diplôme d'État d'éducateur technique spécialisé (DEETS), Diplôme d'État de conseiller en économie sociale familiale (DECESF) — est entrée en vigueur à la rentrée de septembre 2018.
Les nouveaux diplômés obtiendront un diplôme de niveau II (bac + 3) et le grade de licence en 2021.
Rentrée 2019 : modifications dans les modalités d'accès aux formations
La loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) de 2018 et la réingénierie des cinq diplômes d'État nouvellement gradés L (assistance sociale, éducation spécialisée, éducation technique spécialisée, éducation des jeunes enfants, conseil en économie sociale et familiale) à partir de septembre 2018, entraînent des modifications dans les modalités d'accès à ces formations pour la rentrée de septembre 2019.
→ Les candidats à l'entrée en formation pour l'un de ces cinq diplômes devront en faire la demande sur Parcoursup, à partir de janvier 2019.
→ Les candidats ne relevant pas de Parcoursup doivent s'adresser directement au centre de formation de leur choix.

Introduction

Le nombre de formations en travail social (quinze), leur histoire, leurs spécificités forment un labyrinthe où il n'est pas toujours aisé de se retrouver.
La complexité des missions qui sont confiées aux intervenants du champ social nécessite une qualification intégrant un cadre aux multiples dimensions : l'institution, l'association, la collectivité, le réseau, le territoire, la politique publique (qui définit les missions des acteurs sociaux).
• La loi relative aux libertés et aux responsabilités locales a donné pleine compétence aux régions pour définir et mettre en œuvre la politique de formation des travailleurs sociaux, tandis qu'il revient à l'État de définir les orientations qui encadrent au plan national l'organisation et la délivrance des certifications, afin d'assurer les conditions favorables au développement de la qualification des professionnels.
• La qualité du dispositif de formation tient en grande part aux coopérations qui sont nouées entre tous les acteurs concernés. Ainsi, des liens importants avec le monde professionnel et la mise en place d'une alternance de qualité constituent le fondement d'un ancrage des formations dans les réalités vécues par les publics concernés, et la garantie d'une transmission des savoir-faire du secteur professionnel.
« À l'instar des politiques sociales, qui favorisent les approches partenariales, transversales et globales, inscrites dans les territoires, les formations sociales doivent, elles aussi, s'inscrire dans ce mouvement, les compétences de l'État et des collectivités territoriales sont complémentaires, le rôle des partenaires sociaux, des établissements de formation et des associations est également essentiel. »
Jean-Jacques Tregoat, Directeur général de l'action sociale

« Les formations sociales contribuent à la qualification et à la promotion des professionnels et des personnels salariés et non salariés engagés dans la lutte contre les exclusions et contre la maltraitance, dans la prévention et la compensation de la perte d'autonomie, des handicaps ou des inadaptations et dans la promotion de la cohésion sociale et du développement social. »
Art L451-1 du Code de l'action sociale et des familles

Une formation professionnelle qui nécessite une forte implication personnelle

• Face à l'élargissement des problèmes sociaux et à la difficile reconnaissance de savoirs non universitaires souvent associés à une image vocationnelle, les travailleurs sociaux cherchent, à travers leur demande de formation supérieure, à accréditer des capacités, des compétences et des savoirs. Il s'agit de réaffirmer le rapport concret à la personne et l'importance de dire sa parole. La formation supérieure doit permettre de distancier l'engagement en pensant la nature du lien à l'autre en souffrance. Elle doit permettre également de surmonter le blocage de la relation singulière réputée indicible. C'est notamment pourquoi, dans ce contexte de définition identitaire, la formation privilégie l'approche par la double transaction qui articule la compétence et l'expérience de terrain.
• Résumer la formation à une simple prescription des bonnes pratiques serait illusoire. Alors peut-on concilier une démarche d'acquisition de compétences avec une démarche d'implication qui demeure essentielle pour les métiers de la relation d'aide ? La formation ne peut pas être une simple juxtaposition de temps destinés à l'acquisition de connaissances et d'expérience sur le terrain, ni même la somme de l'ensemble des savoirs ; c'est une démarche d'accompagnement qui vise une transformation permanente de l'étudiant. Les situations vécues par les plus vulnérables de notre société nécessitent d'acquérir des attitudes réfléchies et innovantes.

La formation : le lieu de l'alchimie

• L'acquisition d'un savoir ne s'improvise pas, et, parce que la bonne volonté ne saurait suffire, la formation s'appuie fortement sur la construction d'une identité professionnelle particulièrement marquée.
Savoir savant d'un côté, expérience de terrain de l'autre, le lieu de la formation (l'institut) est celui où s'opère la transformation de l'être en sujet professionnel. Sur cette transformation se greffent :
  • la transmission de la capacité à se remettre perpétuellement en question ;
  • l'enseignement de l'adoption d'une posture adaptée à la rencontre avec l'altérité et les événements singuliers.
« Les objectifs de la profession et la façon dont ils sont pratiquement mis en œuvre, doivent faire l'objet d'études et de réflexions constantes de la part des Assistant de Service Social, pour assurer la qualité du service rendu à l'usager. »
Art. 24 du Code de déontologie Association national des assistants sociaux

« L'Assistant de Service Social a l'obligation de contribuer à l'évolution constante de sa profession dans un souci d'ajustement aux évolutions de la société. »
Art. 24 du Code de déontologie Association national des assistants sociaux

• Parce qu'il est question ici de garder toute la pertinence de l'accompagnement des personnes en difficulté, de plus en plus précarisées, isolées et démunies, la formation ne peut pas être considérée comme une préparation à la performance. La formation nous appelle à revisiter en permanence le sens de notre action en tentant de réduire un tant soit peu la part d'incertitude inhérente à un contexte qui nous échappe. Comme savoir-être prime autant que le savoir scientifique, technique, méthodologique, l'implication personnelle doit être entière. Les sujets de l'exclusion sont complexes et l'adoption d'une posture réfléchie et mature conditionne leur approche. Une telle acquisition nécessite une déconstruction de soi au profit d'une construction de l'identité professionnelle adaptée.

Réforme des diplômes

La réforme de cinq diplômes du travail social — Diplôme d'État d'assistant de service social, Diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants, Diplôme d'État d'éducateur spécialisé, Diplôme d'État d'éducateur technique spécialisé, Diplôme d'État de conseiller en économie sociale familiale — est entrée en vigueur à la rentrée de septembre 2018.
Les nouveaux diplômés obtiendront un diplôme de niveau II (bac + 3) et le grade de licence en 2021.

Rentrée 2019 : modifications dans les modalités d'accès aux formations

La loi ORE (Orientation et Réussite des Étudiants) 2018 et la réingénierie des cinq diplômes d'État nouvellement gradés L (assistance sociale, éducation spécialisée, éducation technique spécialisée, éducation des jeunes enfants, conseil en économie sociale et familiale) à partir de septembre 2018, entraînent des modifications dans les modalités d'accès à ces formations pour la rentrée de septembre 2019.
  • Les candidats à l'entrée en formation pour l'un de ces 5 diplômes devront en faire la demande sur PARCOURSUP, à partir de janvier 2019.
  • Les candidats ne relevant pas de PARCOURSUP doivent s'adresser directement au centre de formation de leur choix.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles