Qui sont les travailleurs sociaux ?

-----------------------------------------------
Si le secteur compte déjà 350 000 travailleurs sociaux, les intentions de recrutement dans les métiers du social et de la petite enfance sont importantes et se conforment aux modes de vie et à la demande sociale.
Dans un pays comme la France, qui compte plus de sept millions de personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté, le rôle des travailleurs sociaux est essentiel. On pense, bien sûr, aux assistants de services sociaux et aux éducateurs spécialisés. Mais l'univers du travail social englobe également d'autres métiers, répartis entre quatre grands secteurs : l'aide sociale, l'éducation spécialisée, l'animation et le travail à domicile.
Au total, on compte désormais plus d'une quinzaine de métiers et qualifications en travail social, qui s'étalent sur une large palette de qualifications, puisqu'elle va des professionnels de niveau V – assistants animateurs ou aides médico-psychologiques par exemple –, jusqu'aux diplômés de niveau II ou I – comme les titulaires du nouveau Diplôme d'État d'ingénierie sociale (DEIS) ou ceux du récent Certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale (Cafdes) – en passant par les travailleurs sociaux de niveau III (assistants de service social ou éducateurs spécialisés notamment).
• Les professions sont fortement féminisées, avec des taux d'occupation d'emploi par les femmes allant de 63 % dans les métiers de l'éducation spécialisée (qui comprennent éducateurs spécialisés, moniteurs-éducateurs, éducateurs de jeunes enfants, éducateurs techniques spécialisés), à 95 % dans les métiers de l'aide sociale (assistant de service social à 80 %, mais aussi conseillers en économie sociale et familiale), voire 100 % selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), dans le cas des assistantes familiales ou familles d'accueil.
• Chargés d'accompagner les populations fragilisées ou vulnérables vers l'autonomie et de faciliter leur insertion, les travailleurs sociaux sont employés par l'État, les collectivités locales, les organismes de protection sociale et les associations. Ils interviennent dans les hôpitaux, les maisons départementales de la solidarité, les centres sociaux, les centres de protection maternelle et infantile, les institutions pour personnes âgées ou handicapées… Confrontés au quotidien à des expériences de vie complexes et douloureuses, ils doivent être à l'écoute, faisant preuve d'empathie tout en restant à la bonne distance. Cela demande une stabilité affective et, surtout, une grande maturité. À noter aussi que, si l'investissement personnel est considérable, le salaire des travailleurs sociaux reste modeste.
• Selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques, les métiers sociaux évoluent avec les besoins de la société. Le handicap et les personnes âgées sont les deux secteurs qui connaissent le plus fort développement et qui bénéficient d'une politique publique volontariste. Viennent ensuite les domaines de l'aide sociale à l'enfance et de l'insertion. À l'avenir, le marché du travail sera particulièrement favorable aux assistants de services sociaux, aux éducateurs spécialisés et aux éducateurs de jeunes enfants. Le départ à la retraite d'un grand nombre de professionnels occasionnera pour ces métiers des débouchés constants, voire en progression.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles