Contrat

-----------------------------------------------
« Il désigne un rapport interpersonnel, moral, social ou juridique et signifie un engagement de deux parties, librement consenti. »
Dictionnaire critique de l'action sociale

• Issu du latin juridique contractus, de contrahere (« prendre engagement »), le mot « contrat » fait partie d'un ensemble sémantique, comportant les termes « accord, alliance, charte, convention, pacte » avec leur corollaire d'obligation réciproque. Ce concept est employé par toutes les disciplines allant de la philosophie aux sciences sociales, de la science politique à l'économie et au droit, du travail social à l'action sociale et aux politiques sociales.
• Le contrat dans l'action sociale comporte une double facette éthique et technique. Il se veut un engagement réciproque, reposant sur un accord mutuel, entraînant un pacte différentiel. L'objectif est de construire une co-responsabilité qui prend sa source dans une solidarité mutuelle. Parce qu'il instaure un dialogue, il est considéré comme un levier qui favorise un dynamisme et permet d'offrir un appui technique.
• On distingue quatre phases :
  • la phase préliminaire qui se compose de l'accueil, l'échange, l'information ;
  • la phase de négociation qui permet de clarifier les aspirations de chacun ;
  • la mise en œuvre des engagements par la définition des tâches respectives ;
  • enfin, l'évaluation qui consiste à vérifier la réalisation des engagements et à songer aux éventuels réajustements.
• Même si le contrat est une technique utile pour le travail social et l'action sociale, sa réalisation peut être freinée par un grand nombre d'obstacles liés à l'usager (passivité), à la situation externe (pauvreté des réseaux, rigidité des institutions) ou au travailleur social lui-même (attitudes inadaptées, routine).
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles