Engagement

-----------------------------------------------
« Le cochon dit à la poule : "Les œufs pour toi, c'est un engagement partiel ; le bacon pour moi, c'est un engagement total". »
Philippe Meyer

• L'engagement est ce qui nous permet de mettre en cohérence nos pensées, nos attitudes et nos actions avec les décisions que nous avons prises librement, tout en assumant les conséquences qui découleraient de ces actions.
• Tout travailleur social est confronté à une obligation d'engagement, toujours en faveur de l'autre. Cet engagement est l'outil premier de la responsabilité qui oblige chacun d'entre nous à s'inscrire dans une action quotidienne et qui a pour but d'apporter une aide conséquente aux plus défavorisés.
• Cette responsabilité représente les fondations de l'action sociale, car elle donne du sens à l'action entreprise. Elle en devient, par son intensité, la raison d'être du travail social.
• Encourager à établir un processus d'échanges et de connaissances permanent, à prendre le temps de formuler, d'éclairer, d'analyser (une définition possible du mot analyse : porter un regard soutenu) avant d'agir : le travailleur social inscrit l'intervention dans un souci constant d'aider les personnes à découvrir leurs potentiels, leurs compétences, leurs talents pour qu'elles puissent agir et gagner en autonomie.
• Il décline l'intervention afin qu'elle corresponde aux valeurs humanistes, républicaines et démocratiques qui animent le travail social : la tolérance, la responsabilité, l'autonomie, la croyance dans les capacités et potentialités d'autrui, la liberté, l'égalité, la fraternité, le droit, la dignité, la justice sociale, la cohésion sociale, la solidarité…
• Paul Ricœur (philosophe français, mort en 2005, ayant beaucoup écrit sur la question de l'éthique) énonce quatre principes pour définir le travail social :
  • principe de bienfaisance ;
  • principe de non-malfaisance ;
  • principe d'autonomie ;
  • principe de justice.
• Il s'agit d'agir selon ses références morales (à l'échelon d'une société), éthiques (à l'échelon de l'individu) ou déontologiques (à l'échelon d'une profession) et d'assumer ses engagements avec un sens aiguisé de la responsabilité.
• Il est demandé à chacun d'entre nous, et à plus forte raison à chacun des travailleurs sociaux, d'être responsable. Comme nous le rappelle l'article 1384 du Code civil : « On est responsable non seulement du dommage que l'on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l'on a sous sa garde. »
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles