Intervention sociale d'intérêt collectif (ISIC)

-----------------------------------------------
« Celui qui marche seul ira plus vite ; ceux qui marchent ensemble iront plus loin. »
Proverbe africain

• La notion d'intervention sociale d'intérêt collectif définit un champ professionnel caractéristique du travail social.
• L'intervention sociale, qu'elle soit individuelle (intervention sociale d'aide à la personne) ou collective (intervention sociale d'intérêt collectif) est centrée sur la personne dans l'objectif de l'accompagner et de parvenir aux conditions de bien-être.
• Dans les deux champs, le but est de renforcer le lien individuel, de soi à soi-même, le lien communautaire avec le réseau proche (famille, amis…) et enfin le lien sociétal. C'est d'ailleurs sur ce dernier lien que l'ISIC focalise son action. En développant le principe d'empowerment (rendre une personne autonome pour en faire une force pour la communauté dans le respect des besoins de la société), l'ISIC regroupe toutes les démarches qui permettront à l'individu de gagner en autonomie, de se prendre en charge plutôt que de dépendre des institutions.
• Cette intervention est confrontée à des rapports de pouvoir. Elle s'appuie sur des stratégies, défend un projet, promeut l'implication des acteurs pour que ces derniers soient prêts à prendre des responsabilités sociales et à défendre l'intérêt collectif.
• Il s'agit ici de renouer le lien social et politique, de répondre aux attentes de la société civile en encourageant les acteurs à s'organiser librement face aux pouvoirs publics.
• Pour qu'une ISIC s'opère, un certain nombre de pré-requis sont nécessaires : la reconnaissance formelle des droits, le respect des règles du jeu démocratique (qui donnent accès à l'État et à ses institutions), le repérage d'un territoire sur lequel s'exprime la citoyenneté, une identité collective et, enfin, l'expression de valeurs fondamentales qui fondent la volonté de « faire ensemble ».
• Le déroulement d'une intervention suit un ordre logique. En premier lieu, le repérage d'un problème social conduit les acteurs à formuler une analyse (compréhension de la situation) et à émettre des hypothèses de travail pour parvenir à une résolution. En second lieu, on donne une visibilité à l'action et on mesure le rythme de son évolution par des évaluations (préliminaires, opérationnelles, intermédiaires, etc.)
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles