Introduction

-----------------------------------------------
Précarité, souffrance psychique, exclusion, chômage de longue durée… Dans le contexte actuel, les travailleurs sociaux sont confrontés à de nouvelles problématiques et à de nouveaux besoins. Alors qu'ils apportaient en grande partie une aide sociale éducative et administrative dans les années 1970, ils doivent répondre aujourd'hui à des détresses beaucoup plus profondes et ajouter à leurs compétences celles utilisées habituellement par les psychologues, les coachs… et surtout développer une relation spécifique avec la personne à aider : la relation d'aide.
Dans ce contexte, il s'agit bien souvent de rétablir le lien social par le biais de la relation d'aide. Mais qu'est-ce qu'une relation d'aide ? Entre qualités et compétences du travailleur social, sur quoi repose la relation de confiance qui s'établit entre aidant et aidé ? Établir une telle relation nécessite une implication personnelle importante, faut-il craindre un rapport de dépendance ? Ne vient-elle pas compromettre l'authenticité, voire l'identité de l'autre ? Paradoxalement, l'objectif du travailleur social est la disparition du travail social : ses bénéficiaires doivent devenir autonomes. Mais qu'entend-on par « autonomie » ? Quels sont les objectifs de cet accompagnement : insertion, intégration ? Pour éviter « l'exclusion » ?
Autant de questions qui nécessitent un éclairage sémantique sur les mots clés qui se sont édifiés tout au long de l'histoire du secteur social.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles