L'utilisation de tests psychotechniques lors des épreuves d'admissibilité

-----------------------------------------------
Les tests psychotechniques, un outil objectif
Les tests psychotechniques sont au jour d'aujourd'hui l'outil le plus objectif quand il s'agit d'évaluer les compétences d'un grand nombre de personnes. Leur objectivité se justifie, d'une part par leur contenu, d'autre part par leur correction.
Une approche accessible à tous
Le contenu peut être constitué de supports divers (chiffres, sigles, dominos, phrases, etc.). Il évalue les capacités du postulant à réfléchir, observer, déduire logiquement et indépendamment de ses acquis. En ce sens, le test psychométrique ne fait pas de différence entre un Bac S et un Bac L, par exemple, et offre à chacun la même chance de réussite.
Un support inhabituel
Le support peut paraître inhabituel au premier abord, mais les consignes données en salle au moment de passer l'examen sont très explicites et permettent une bonne compréhension de la démarche à suivre. Pour chaque test, des moments sont prévus pour traiter des exemples, ce qui laisse le temps au candidat de bien se familiariser avec le matériel. La constitution de la batterie de tests, les modalités de l'examen, les consignes données et la correction sont garanties par la présence de psychologues diplômés.
L'encadrement
Les consignes données dans les salles sont mises par écrit et doivent être lues par les psychologues pour que l'ensemble des candidats ait les mêmes informations. Le temps imparti est également prédéfini et surveillé à l'aide d'un chronomètre. Le temps accordé à chaque test est évalué en fonction de sa densité et de sa difficulté. Le candidat peut donc doser son temps de réflexion en tenant compte du temps imparti pour le test. L'égalité des chances pour l'ensemble des candidats passant le concours le même jour et dans la même filière est ainsi garantie.
Une correction objective
L'objectivité est garantie par des grilles de correction, qui ne permettent aucun écart, aucune interprétation personnelle aux correcteurs. Les réponses étant données sous forme de coches dans des cases, les grilles de correction sont livrées par les éditeurs en même temps que les tests.
La définition de la note moyenne s'effectue à partir de l'ensemble des notes obtenues lors de chaque session. Chaque session a sa propre batterie de tests, avec ses notes moyennes propres. Ainsi, la note moyenne de chaque test est calculée sur l'ensemble des résultats réels obtenus ce jour précis.
L'ensemble de ces critères permet une évaluation objective des capacités logiques qui ne peuvent pas s'acquérir dans une école de préparation. Les batteries de tests sont choisies selon leur fonctionnalité, leur durée et leur adaptabilité à la population des candidats. Le niveau des tests est moyen, ni trop facile, ni trop difficile pour correspondre aux capacités des candidats, tout en permettant d'évaluer une moyenne. Si le candidat dispose d'une bonne ouverture d'esprit (pour ne pas se laisser surprendre par des supports inhabituels), d'une certaine flexibilité (pour s'adapter à des situations moins connues), d'une capacité à tirer des conclusions logiques des observations qu'il peut faire, il a toutes les chances de réussir.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles