ATSEM – Épreuve de QCMCDG Landes et Lot-et-Garonne – 2013

-----------------------------------------------

Énoncé

Sujet
Durée : 45 minutes – Coefficient : 1
L'épreuve comporte 20 questions. Chaque question comporte une ou plusieurs réponses exactes.
Questions
Question 1
Qu'est-ce qu'une intercommunalité ?
a) regroupement de communes ayant un seul maire
b) regroupement de communes non voisines
c) regroupement de communes limitrophes qui partagent les ressources, les projets et les prestations
Question 2
On dit que l'ATSEM dépend d'une double autorité parce qu'il dépend de l'autorité :
a) de l'Éducation nationale et du directeur d'école.
b) du directeur et des enseignants.
c) du maire et du directeur de l'école.
Question 3
Combien de temps doit-on garder un échantillon (100 grammes) du repas dans un réfrigérateur ?
a) 24 heures
b) 48 heures
c) 3 jours
d) 4 jours
e) 5 jours
Question 4
La liaison froide sert à :
a) garder le goût et la texture des aliments.
b) éviter que les bactéries se multiplient.
c) conserver le repas toute la journée.
d) éviter les intoxications.
e) respecter la méthode HACCP.
Question 5
Il y a trop de bruit pendant le service de restauration.
a) Vous criez plus fort pour vous faire entendre.
b) Vous interdisez aux enfants de parler.
c) Vous prenez votre mal en patience.
d) Vous faites baisser gentiment les niveaux sonores.
e) Vous appréciez ensemble les niveaux silencieux.
f) Vous punissez tous les enfants.
Question 6
Pour le goûter de Noël, du chocolat chaud va être servi pour les enfants. Combien de liquide faudra-t-il, sachant que les effectifs des 4 classes sont 25, 30, 27 et 28 ?
a) 118 cl
b) 1,18 litre
c) 22 litres
d) 2 200 dl
e) 220 dl
f) 2,2 litres
Question 7
Les photos de classe vont être vendues 3,50 euros et 12,50 % seront versés à la coopérative scolaire. Quel sera le bénéfice de la coopérative sachant que 327 photos ont été vendues ?
a) 100,19 euros
b) 143,62 euros
c) 134,60 euros
d) 143,06 euros
e) 1 144,50 euros
Question 8
Sur le temps périscolaire, la température d'un enfant monte subitement à 39 °C. Que faites-vous ?
a) Vous le déshabillez en respectant son intimité.
b) Vous l'emmenez à votre responsable.
c) Vous appelez ses parents.
d) Vous le faites boire.
e) Vous lui dites de se calmer car il est en train de s'agiter.
f) Vous lui donnez du paracétamol.
Question 9
Pendant le service de restauration, un enfant a du mal à respirer et porte les mains à sa gorge. Que faites-vous ?
a) Vous l'isolez (bâtiment à 20 m de l'école) pour le rassurer et rassurer les autres enfants.
b) Vous n'intervenez pas, car vous n'avez pas la formation adéquate et il va se calmer.
c) Vous intervenez sur place pour que l'enfant soit pris en charge rapidement.
d) Vous dégrafez son bouton de chemise et sa ceinture de pantalon.
e) Vous passez immédiatement à la méthode de Heimlich.
f) Vous lui donnez une à cinq claques dans le dos puis en cas d'inefficacité vous passez à la méthode de Heimlich.
Question 10
Un collègue vous informe qu'il vient de trouver un classeur où étaient rangées des fiches FDS pour les produits d'entretien. À quoi cela sert-il ?
a) C'est un formulaire de santé à compléter en cas de problème rencontré avec un produit.
b) C'est un formulaire qui reprend les dosages, précaution et sécurité à prendre sur les produits.
c) Il en existe une pour chaque produit.
d) Ces documents ne concernent que les produits les plus dangereux.
e) Cela correspond à une « Fiche de données de sécurité ».
Question 11
Les sanitaires doivent être nettoyés :
a) au moins 1 fois par jour.
b) quand cela est nécessaire.
c) au moins 2 fois par jour.
d) au moins 3 fois par jour.
Question 12
Quelles sont les raisons d'efficacité d'un produit ?
a) le dosage
b) le matériel utilisé
c) le temps d'action
d) l'action chimique
e) la température de l'eau pour la dilution
f) le temps nécessaire que vous avez pour faire le ménage des locaux
Question 13
Pendant la sieste des enfants, vous sentez une odeur de brûlé, l'alarme qui est en contrôle ne retentit pas, cependant l'odeur s'intensifie…
a) Par précaution vous préférez évacuer en emmenant les enfants au point de rassemblement et vous faites l'appel.
b) Vous n'évacuez pas car vous n'êtes pas sûr(e) de la provenance de l'odeur.
c) Vous profitez de l'événement pour rappeler les règles de sécurité aux enfants.
d) Ne sachant pas si c'est sûr, vous décidez de sortir les enfants sauf les enfants de la sieste.
e) Vous laissez les enfants seuls et allez faire le tour des locaux pour voir vous-même.
Question 14
Avec la nouvelle réforme des rythmes scolaires, l'ATSEM peut :
a) prendre part à des activités pédagogiques.
b) surveiller les récréations (activité libre mais avec surveillance).
c) mettre en place des activités de loisirs en liaison avec le projet d'école.
d) mettre en place des activités de soutien pour les élèves en difficulté.
e) établir le menu du service restauration.
Question 15
L'ATSEM peut :
a) accompagner un atelier pédagogique.
b) préparer un atelier pédagogique.
c) évaluer un élève.
d) animer l'accueil du matin.
e) accompagner la sieste.
Question 16
Lors de la sieste, un enfant refuse de dormir.
a) Vous lui demandez de rester allongé.
b) Vous le sermonnez.
c) Vous restez près de lui.
d) Vous le renvoyez auprès de l'enseignant.
e) Vous lui lisez une histoire.
Question 17
L'enseignante vous demande de gérer un groupe de petite section qui va jouer aux jeux de société pour la première fois.
a) Vous vous installez à côté d'eux mais sans intervenir car ils sont assez grands.
b) Vous vous installez avec eux pour jouer.
c) Vous redonnez les consignes et les réexpliquez si besoin.
d) Vous changez les consignes car vous les trouvez trop difficiles.
Question 18
L'enseignant a préparé un atelier sur les formes géométriques. Vous êtes responsable du bon fonctionnement de cet atelier et vous vous rendez compte qu'il manque quelques figures.
a) Vous dites aux enfants d'attendre l'enseignant.
b) Vous allez voir l'enseignant pour attendre ses consignes.
c) Vous découpez rapidement quelques figures pour que l'atelier puisse continuer.
d) Vous proposez un autre atelier.
e) Vous dites aux élèves qu'ils peuvent continuer à travailler.
Question 19
Des ateliers dirigés sont proposés en petite section. Il faut quitter les jeux libres.
a) Vous attendez le signal de l'enseignant.
b) Vous participez au rangement en redonnant les consignes si nécessaire.
c) Vous laissez les enfants aller aux ateliers et vous rangez seul(e).
d) Vous dites à l'enseignant qu'ils n'ont pas fini de jouer et qu'ils iront aux ateliers plus tard.
e) Vous rappelez aux enfants pourquoi ils doivent ranger et ce qu'ils vont aller faire.
Question 20
Le projet d'accueil individualisé permet :
a) d'accueillir un enfant avec un handicap moteur ou intellectuel.
b) d'accueillir un enfant atteint de maladie chronique.
c) d'accueillir un enfant ayant des difficultés d'hyperactivité.
d) d'accueillir un enfant avec un traitement spécifique, même avec l'alimentation.
e) d'accueillir un enfant ayant des troubles du langage.

Corrigé

Réponses aux questions
Question 1
Réponse : c) regroupement de communes limitrophes qui partagent les ressources, les projets et les prestations.
L'intercommunalité permet à plusieurs communes limitrophes (voisines) de partager des missions (le traitement des déchets, des eaux usées, les transports urbains, etc.), des actions et des investissements (une piscine pour plusieurs communes au lieu d'une piscine par commune, un théâtre, une médiathèque, etc.) au sein d'une communauté de communes, d'une communauté d'agglomération, d'une communauté urbaine, d'une métropole, etc.
Question 2
Réponse : c) du maire et du directeur de l'école.
On distingue l'autorité fonctionnelle (l'enseignant et le directeur de l'école, qui décident et règlent le quotidien) de l'autorité hiérarchique (le directeur du service et le maire, qui recrutent et emploient).
Question 3
Réponse : e) 5 jours.
Il faut prélever cet échantillon au moment du service. Il faut noter la date, l'heure de prélèvement et le nom du produit sur une fiche conservée avec les plats témoins, qui doivent être conservés au « froid positif » (+ 4 °C) ou au « froid négatif » (− 18 °C) pendant au minimum 5 jours (il est recommandé de les conserver une semaine à − 18 °C).
Question 4
Réponses : a) garder le goût et la texture des aliments, b) éviter que les bactéries se multiplient, c) conserver le repas toute la journée et d) éviter les intoxications.
En liaison froide, les plats sont préparés et cuits en cuisine centrale, puis ils subissent une réfrigération rapide avant d'être stockés à basse température : selon la durée de conservation recherchée, on procède à une liaison froide positive (de un à cinq jours) ou une liaison froide négative (plusieurs mois).
La liaison froide est un mode de préparation très hygiénique, qui conserve les qualités nutritives des aliments (goût et texture). La production a lieu en continu : les tâches en cuisine sont mieux réparties sur la journée et sur la semaine. Cette méthode permet d'ajuster les quantités préparées à celles commandées, ce qui limite les pertes, et de regrouper les achats, ce qui a une incidence sur les prix.
L'HACCP est une méthode de gestion de la sécurité sanitaire des aliments, qui s'applique autant en liaison froide qu'en liaison chaude.
Question 5
Réponses : d) vous faites baisser gentiment les niveaux sonores et e) vous appréciez ensemble les niveaux silencieux.
Le repas est un temps convivial de socialisation : si le personnel d'encadrement hurle, si les enfants n'ont pas le droit de discuter entre eux et s'ils sont punis quand ils parlent, la convivialité et la socialisation vont s'en ressentir, mais le temps de repas doit aussi être un temps calme, de détente, il n'est pas question que les enfants puissent crier. Il faut donc leur apprendre à apprécier ce moment.
Question 6
Réponses : e) 220 dl et f) 2,2 litres.
Il y a 110 enfants (25 + 30 + 27 + 28). La dose moyenne de chocolat chaud par enfant est d'environ 20 centilitres. Il faudra donc 20 × 110 = 2 200 cl, ce qui est équivalent à 220 décilitres ou encore 2,2 litres.
Question 7
Réponse : d) 143,06 euros.
La vente des photos rapporte 3,5 × 327 = 1 144,50 euros. Le bénéfice de la coopérative consiste en 12,50 % de cette somme, soit 1 144,50 × 12,5 ÷ 100 = 143,06 euros (c'est plus simple avec une calculatrice…).
Question 8
Réponses : a) vous le déshabillez en respectant son intimité, d) vous le faites boire et c) vous appelez ses parents.
Dans l'ordre : le déshabiller (pour son confort), le faire boire (pour l'hydrater), et le faire boire régulièrement (même un tout petit peu à chaque fois), puis appeler ses parents (le protocole mis en place par votre collectivité peut prévoir que vous appeliez votre supérieur hiérarchique pour qu'il appelle lui-même les parents).
Si les parents sont injoignables dans un délai raisonnable, il faudra par précaution appeler le SAMU, qui autorisera peut-être l'administration d'un antipyrétique, et qui surveillera les autres symptômes (la fièvre peut être le signe avant-coureur de la méningite).
En aucun cas vous n'administrez de médicament à un enfant de votre propre initiative.
Question 9
Réponses : c) vous intervenez sur place pour que l'enfant soit pris en charge rapidement et f) vous lui donnez une à cinq claques dans le dos puis en cas d'inefficacité vous passez à la méthode de Heimlich.
Pas question d'isoler l'enfant, ou alors dans la pièce à côté, plus calme. Donnez-lui une à cinq claques dans le dos pour qu'il expulse le corps étranger qui l'étouffe. Si cela ne fonctionne pas, il faut passer à la méthode de Heimlich : comprimez l'air contenu dans les poumons de la victime en vous plaçant derrière la victime, contre son dos, mettez votre poing sur la partie supérieure de son abdomen, au creux de l'estomac, juste au-dessus du nombril et en dessous du sternum, placez l'autre main sur la première — vos avant-bras ne doivent pas appuyer sur les côtes — et tirez franchement en exerçant une pression vers l'arrière et vers le haut. Un ATSEM doit absolument apprendre et maîtriser cette technique !
Question 10
Réponses : b) c'est un formulaire qui reprend les dosages, précaution et sécurité à prendre sur les produits, c) il en existe une pour chaque produit et e) cela correspond à une « Fiche de données de sécurité ».
La fiche de données de sécurité (FDS) est un outil privilégié pour communiquer des informations sur une substance chimique ou un mélange chimique. Elle est composée de 16 points réglementaires et obligatoires.
Pour en savoir plus
Fiche de données de sécurité – www.inrs.fr
Question 11
Réponses : a) au moins 1 fois par jour et b) quand cela est nécessaire.
Les recommandations de l'Éducation nationale indiquent « à chaque fois que nécessaire ».
Pour en savoir plus
L'hygiène et la santé dans les écoles primaires – www.education.gouv.fr
Question 12
Réponses : a) le dosage, c) le temps d'action et e) la température de l'eau pour la dilution.
Il faut toujours respecter le dosage (mettre plus de produit pour nettoyer mieux est souvent contre-productif, et dangereux) ainsi que les consignes mentionnées sur le flacon (température de l'eau, temps d'action, etc.).
Question 13
Réponse : a) par précaution vous préférez évacuer en emmenant les enfants au point de rassemblement et vous faites l'appel.
Il faut toujours être prudent, et alerter sa hiérarchie : un exercice supplémentaire ne peut qu'être bénéfique…
Question 14
Réponses : a) prendre part à des activités pédagogiques, b) surveiller les récréations (activité libre mais avec surveillance) et c) mettre en place des activités de loisirs en liaison avec le projet d'école.
La participation de l'ATSEM au sein de la communauté éducative est de plus en plus importante, mais les activités de soutien scolaire restent de la compétence de l'enseignant.
Question 15
Réponses : a) accompagner un atelier pédagogique, b) préparer un atelier pédagogique, d) animer l'accueil du matin et e) accompagner la sieste.
L'ATSEM ne peut pas évaluer un élève : c'est de la compétence de l'enseignant.
Question 16
Réponses : a) vous lui demandez de rester allongé, c) vous restez près de lui et e) vous lui lisez une histoire.
L'enfant doit rester allongé, ou assis si le mobilier et les locaux s'y prêtent, mais dans le calme : vous vous asseyez près de lui et vous lui racontez à voix basse une histoire.
Question 17
Réponses : b) vous vous installez avec eux pour jouer et c) vous redonnez les consignes et les réexpliquez si besoin.
Vous vous installez avec les enfants pour jouer, vous leur rappelez les consignes, et vous les expliquez de nouveau, si nécessaire.
Question 18
Réponse : c) vous découpez rapidement quelques figures pour que l'atelier puisse continuer.
Un peu d'esprit d'initiative !
Question 19
Réponses : a) vous attendez le signal de l'enseignant, b) vous participez au rangement en redonnant les consignes si nécessaire et e) vous rappelez aux enfants pourquoi ils doivent ranger et ce qu'ils vont aller faire.
Pour que l'enchaînement des activités et ateliers soit plus fluide, vous attendez le signal de l'enseignant, puis vous participez au rangement en expliquant aux enfants pourquoi ils doivent ranger et ce qu'ils vont aller faire ensuite.
Question 20
Réponses : b) d'accueillir un enfant atteint de maladie chronique et d) d'accueillir un enfant avec un traitement spécifique, même avec l'alimentation.
Un projet d'accueil individualisé (PAI) permet d'accueillir un enfant dont l'état de santé nécessite des aménagements et des adaptations (des repas, de l'encadrement, etc.) et risque d'obliger le personnel à réagir à une situation d'urgence : y est donc associé un protocole d'urgence rédigé par le médecin à appliquer avoir appelé le SAMU.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles