ATSEM – Épreuve de QCMCDG Rhône, Ain et Isère – 2013

-----------------------------------------------

Énoncé

Sujet
Durée : 45 minutes – Coefficient : 1
L'épreuve comporte 20 questions. Chaque question comporte une ou plusieurs réponses exactes.
Barème de notation
Réponse juste : 1 point (chaque question vaut 1 point qui n'est attribué que si la ou les réponses exactes sont cochées et uniquement celle(s)-ci)
Réponse incomplète : 0 point
Réponse fausse : − 0,25 point (chaque proposition fausse cochée entraîne une pénalité de − 0,25 point)
Absence de réponse : − 0,25 point (l'absence de réponse à une question fait l'objet d'une pénalité de − 0,25 point par question)
Questions
Question 1
La classe de grande section se rend en sorties à la piscine sur le temps scolaire.
a) L'ATSEM doit savoir nager pour accompagner les élèves lors de ces sorties.
b) L'ATSEM qui accompagne le fait sous la surveillance et la responsabilité de l'enseignant.
c) L'ATSEM qui accompagne participe à la bonne organisation matérielle de l'activité (transport, vestiaire, toilettes et douche).
d) L'ATSEM ne peut pas accompagner les élèves sans autorisation du maire.
e) L'ATSEM qui accompagne est responsable de la sécurité des élèves dans les bassins.
Question 2
Quelles sont les affirmations exactes concernant les effets de la « réforme des rythmes scolaires » dans les écoles qui la mettent en œuvre dès la rentrée 2013 ?
a) Les enfants ont plus d'heures d'enseignement qu'auparavant.
b) L'école est ouverte 9 demi-journées par semaine.
c) La commune doit prendre en charge un nouveau temps d'accueil périscolaire pour les familles qui le souhaitent.
d) Les vacances scolaires d'été sont rallongées dès 2014.
e) La sieste est supprimée dès la moyenne section.
f) Les ATSEM peuvent encadrer les enfants pendant le nouveau temps d'accueil périscolaire.
Question 3
Une maman vous interroge sur un élève de la classe qui serait, selon elle, perturbateur et embêterait les autres enfants.
a) Vous relativisez les faits et prenez la défense de cet élève : ce n'est pas à un autre parent de le juger.
b) Vous excusez son comportement en sous-entendant les difficultés que cet enfant rencontre dans sa famille.
c) Vous dédramatisez en faisant remarquer que son propre enfant n'est pas parfait non plus.
d) Vous lui dites que vous ne pouvez pas répondre à ce type de question et la dirigez vers l'enseignant.
e) Vous coupez court car vous devez vous occuper des enfants restant à la garderie.
Question 4
L'enseignant que vous assistez vous demande systématiquement, en fin de journée, de préparer une activité manuelle salissante, situation qui vous empêche de remettre la salle de classe et le matériel en état de propreté en temps et en heure. Quelle(s) attitude(s) est (sont) appropriée(s) dans ces circonstances ?
a) Vous décidez d'informer de cette situation votre responsable à la mairie.
b) Vous exposez à l'enseignant vos arguments sur les incidences et contraintes que cela génère, dans l'objectif d'aboutir à ce que les activités de fin de journée soient variées.
c) Vous ne dites rien pour ne pas vous confronter à l'enseignant et risquer de paraître remettre en cause ses décisions.
d) Vous ne dites rien malgré les incidences négatives répétées, car vous considérez que c'est votre travail.
e) Vous informez l'enseignant qu'à l'avenir, vous quitterez l'école à l'heure légale, même si le nettoyage n'est pas terminé.
Question 5
Ce matin, une maman dépose son enfant en indiquant qu'il a mal dormi et ne se sent pas bien. En milieu de matinée, vous constatez qu'il est fiévreux.
a) Vous allongez l'enfant sur une couchette et le couvrez parce qu'il grelotte.
b) Vous lui administrez immédiatement du paracétamol pour faire baisser la fièvre.
c) Vous lui proposez de l'eau à boire.
d) Vous alertez l'enseignant pour qu'il prévienne la famille.
e) Vous rafraîchissez régulièrement le visage de l'enfant.
f) Si les parents ne peuvent pas venir le chercher, vous lui faites boire un verre d'eau contenant un sachet de Doliprane enfant dosé à 125 mg.
Question 6
Un cas de gale est avéré dans une classe de votre école.
a) Le directeur de l'école est responsable de la transmission de l'information.
b) Vous transmettez l'information au plus grand nombre de parents pour qu'ils prennent leurs précautions.
c) Vous répondez aux sollicitations des parents sur ce sujet lors de la sortie des classes.
d) Vous êtes attentif(ve) aux comportements des enfants de votre classe (grattages intempestifs) et faites le point régulièrement avec l'enseignant.
e) Vous dirigez les parents qui vous interrogent vers l'enseignant.
Question 7
Dans le cadre de la garderie que vous assurez le soir, vous organisez une activité de petits bricolages.
a) Tous les enfants participeront à l'atelier à tour de rôle, il est indispensable que chacun ait une réalisation à rapporter chez lui.
b) Ce type d'activité n'est pas du tout adapté à un accueil périscolaire en maternelle.
c) Les enfants participent sur la base du volontariat, ceux qui préfèrent jouer ont le choix, tant pis s'ils ne rapportent rien à la maison.
d) Vous n'oubliez pas d'évaluer la réussite des enfants et, en fonction du résultat, vous les félicitez.
e) Vous réalisez vous-même quelques objets pour donner aux enfants qui n'auront rien voulu faire.
Question 8
Vous êtes chargé(e) d'encadrer un groupe d'enfants au restaurant scolaire. De quelles informations est-il utile que vous disposiez ?
a) connaître précisément le nombre d'enfants
b) savoir si les repas sont « bio »
c) savoir si les parents sont à jour dans leur règlement de cantine
d) savoir si certains enfants suivent un régime alimentaire particulier
e) avoir accès aux numéros de téléphone des parents
f) savoir s'il y a des enfants qui relèvent d'un PAI
Question 9
Pour l'entretien des espaces sanitaires, vous utilisez différents types de produits d'entretien. Quels conseils donnez-vous à ce sujet à une jeune stagiaire ?
a) stocker les produits dans un local ventilé et fermé à clé
b) augmenter la dose de désinfectant pour qu'il soit plus efficace dans ces zones à risque
c) utiliser un produit détartrant pour éliminer les traces de calcaire autour de la robinetterie
d) ne pas mélanger un produit détartrant avec de l'eau de Javel car cela peut provoquer une réaction chimique et un dégagement de chlore toxique
e) être attentif(ve) au pictogramme Xi sur l'étiquette d'un produit, signifiant qu'il est facilement inflammable
Question 10
Pendant la préparation des produits, vous diluez un produit détartrant conditionné en bidon de 15 litres dans des pulvérisateurs de 500 ml. Vous devez étiqueter chaque pulvérisateur. Les informations à porter sur l'étiquette sont :
a) le nom et le type de produit.
b) le pictogramme de danger.
c) le nom du fabricant.
d) le mode d'emploi du produit.
Question 11
Concernant les missions de l'ATSEM, il est exact que :
a) l'ATSEM peut encadrer le temps de récréation.
b) l'ATSEM peut surveiller la sieste sous la responsabilité de l'enseignant.
c) l'ATSEM est responsable des élèves lorsqu'il encadre des activités pendant le temps périscolaire.
d) l'ATSEM prend en charge la classe en cas d'absence de l'enseignant pour une seule journée.
e) l'ATSEM est chargé d'assurer la propreté des locaux servant aux enfants.
f) l'ATSEM reçoit les parents à la sortie de la classe en l'absence de l'enseignant.
g) l'ATSEM peut animer et surveiller seul un atelier de psychomotricité.
Question 12
ATSEM, vous avez l'opportunité, pour compléter votre rémunération, de garder des enfants en dehors de votre temps de travail.
a) Vous pouvez exercer cette activité sur votre temps libre sans autorisation particulière.
b) Vous devez obtenir l'autorisation du directeur de l'école.
c) Vous devez obtenir l'autorisation du maire de la commune qui vous emploie.
Question 13
Kim a uriné dans son pantalon mais n'a pas de vêtements de rechange. Il refuse absolument de mettre des vêtements qui ne lui appartiennent pas.
a) Vous n'avez pas le choix, il faut qu'il soit changé, vous lui dites d'arrêter son caprice et l'obligez à mettre les vêtements.
b) Vous lui laissez son pantalon mouillé, il ne fait pas froid, ce n'est pas la peine de le contrarier à ce point.
c) Vous consolez l'enfant en lui expliquant qu'il n'a pas de rechange et qu'il doit être mis au sec et au propre, mais que ce n'est que provisoire.
d) Vous proposez à l'enfant de choisir lui-même parmi deux ou trois pantalons que vous proposez.
e) Vous faites appeler les parents pour qu'ils viennent chercher l'enfant.
Question 14
Amaury souffre d'un léger retard mental et ne parle pas du tout. Il est dans une classe de petite section et ne bénéficie pas d'un(e) AVS.
a) Vous vous occupez de lui au même titre que des autres enfants.
b) Vous n'avez pas à vous occuper d'un enfant porteur de handicap.
c) Vous restez en permanence auprès de cet enfant qui a plus de besoins que les autres.
d) Vous vous occupez de lui en remplaçant les mots par les gestes.
e) Vous vous montrez très attentif(ve) à ce qu'il fait et comprend.
Question 15
Lors du passage aux toilettes, vous constatez qu'Erwan présente des traces de griffures et des hématomes sur les bras ainsi que sur le fessier. Parmi les attitudes suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) appropriée(s) dans ces circonstances ?
a) Vous faites part de vos observations (hématomes sur le corps d'Erwan) à l'enseignant, tout en lui indiquant votre préoccupation.
b) Vous invitez l'enfant à se confier tout en lui assurant que vous n'en parlerez à personne. Si les propos de l'enfant vous inquiètent, vous en discutez avec l'enseignant dans le cours de la journée.
c) Vous n'en parlez à personne et profitez de la récréation pour appeler le 119 (Enfance en danger) afin de signaler cette situation à des professionnels.
d) Vous attendez la sortie des classes pour demander à la maman d'Erwan s'il s'est blessé récemment.
e) Vous invitez l'enfant à vous raconter ce qui ne va pas et, si son récit vous paraît suffisamment grave, vous l'amenez auprès de l'enseignant pour qu'il raconte une deuxième fois.
Question 16
Dylan est allergique au gluten, quels aliments devez-vous éviter de lui donner ?
a) des aliments contenant de l'arachide
b) des gâteaux et des biscuits
c) des noix et des amandes
d) du pain
e) des produits laitiers
f) des œufs
Question 17
À la garderie du soir, une jeune femme vient chercher Mathilde, qui est en moyenne section. Il s'agit de sa voisine, à qui les parents, qui ont eu un imprévu, ont demandé de venir chercher leur fille. Parmi les attitudes suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) appropriée(s) dans ces circonstances ?
a) Vous vérifiez que cette personne est majeure, sinon vous n'avez pas le droit de lui confier l'enfant.
b) Vous demandez l'identité de cette personne et vérifiez si elle figure sur la liste des personnes autorisées à récupérer l'enfant.
c) Comme Mathilde, ravie de la voir, se jette dans ses bras, vous les laissez partir.
d) Si cette personne ne figure pas sur la liste des personnes autorisées, vous laissez un message sur le répondeur téléphonique des parents avant de lui confier Mathilde.
e) Si cette personne ne figure pas sur la liste des personnes autorisées, vous contactez les parents pour savoir si une personne y figurant pourrait venir chercher Mathilde.
Question 18
Lors du repas de midi à la cantine, Laurie, 4 ans, ne mange rien alors que, d'habitude, elle a un bon appétit.
a) Vous discutez avec elle pour comprendre ce qui se passe.
b) Il ne faut pas qu'elle retourne en classe le ventre vide : vous lui faites manger quelques bouchées malgré son refus.
c) Pour une fois, ce n'est pas bien grave, vous n'en tenez pas compte, elle se rattrapera au repas suivant.
d) Vous le signalez à ses parents à la sortie de 16 h 30.
e) C'est un caprice, vous menacez de lui retirer son assiette puisqu'elle ne veut pas manger.
Question 19
Pour réaliser le balayage humide des sols, vous utilisez des gazes pré-imprégnées. Ces gazes sont :
a) à usage unique.
b) imprégnées d'un produit détergent.
c) imprégnées d'un produit agglutinant.
d) utilisées pour éliminer les salissures adhérentes.
e) utilisées en les fixant sur le plateau d'un balai trapèze.
Question 20
Vous devez rédiger en équipe la commande de produits d'entretien pour l'école. Il faut renouveler le stock de détergent pour le sol. La notice précise qu'il faut utiliser 15 ml de produit pour 20 m2. Votre salle de classe mesure 58 m2. Vous êtes également en charge de l'entretien du couloir de 32 m2. Vous nettoyez ces deux espaces 4 fois par semaine. Indiquez votre consommation de produit détergent pour dix semaines.
a) 2,7 l de produit
b) 2 100 ml de produit
c) 1,8 l de produit
d) 6 750 ml de produit
e) 6,75 l de produit

Corrigé

Réponses aux questions
Question 1
Réponse : c) l'ATSEM qui accompagne participe à la bonne organisation matérielle de l'activité (transport, vestiaire, toilette et douche).
L'ATSEM participe à la bonne organisation matérielle de la sortie ou de l'activité (transport, vestiaire, toilettes, douche, etc.), mais il n'entre pas dans l'eau et n'a pas à surveiller les enfants dans les bassins (dans le cadre d'une activité périscolaire, comme un centre de loisirs, les règles d'encadrement sont différentes : l'ATSEM est alors considéré comme animateur et doit donc être dans l'eau).
L'ATSEM ne travaille pas « sous la responsabilité de l'enseignant » ou de qui que ce soit : chacun est civilement, pénalement et disciplinairement responsable de ses actes.
Question 2
Réponses : b) l'école est ouverte 9 demi-journées par semaine, c) la commune doit prendre en charge un nouveau temps d'accueil périscolaire pour les familles qui le souhaitent et f) les ATSEM peuvent encadrer les enfants pendant le nouveau temps d'accueil périscolaire.
Les enfants n'ont pas plus d'heures de cours qu'auparavant (toujours 24 heures), mais celles-ci sont réparties sur 9 demi-journées au lieu de 8. Ce changement n'implique aucun effet sur la sieste ou les vacances. Par ailleurs, les ATSEM peuvent encadrer les enfants pendant les temps d'accueil périscolaire, qui sont organisés par la commune.
Question 3
Réponse : d) vous lui dites que vous ne pouvez pas répondre à ce type de question et la dirigez vers l'enseignant.
Votre obligation de discrétion professionnelle vous interdit de discuter avec un parent d'un enfant qui n'est pas le sien : vous le renvoyez vers l'enseignant.
Question 4
Réponse : b) vous exposez à l'enseignant vos arguments sur les incidences et contraintes que cela génère, dans l'objectif d'aboutir à ce que les activités de fin de journée soient variées.
Il est toujours préférable (et plus constructif) de dialoguer avec l'enseignant, mais, en cas de désaccord grave, ou si les difficultés persistent, il sera peut-être nécessaire de les évoquer, en mairie, avec votre responsable hiérarchique.
Question 5
Réponses : c) vous lui proposez de l'eau à boire et d) vous alertez l'enseignant pour qu'il prévienne la famille.
Vous ne pouvez jamais donner de médicament, sauf ordre exprès du SAMU, que vous appellerez si l'état de santé de l'enfant s'aggrave et que l'enseignant est absent ou ne fait pas le nécessaire. En attendant, faites boire l'enfant et informez l'enseignant.
Question 6
Réponses : a) la directrice de l'école est responsable de la transmission de l'information, c) vous répondez aux sollicitations des parents sur ce sujet lors de la sortie des classes et d) vous êtes attentif(ve) aux comportements des enfants de votre classe (grattages intempestifs) et faites le point régulièrement avec l'enseignant.
Le directeur doit communiquer avec tous les parents d'élèves, sans jamais citer le nom des enfants atteints. Vous pouvez répondre aux sollicitations générales des parents à propos de la maladie (en général) ou de leur enfant, et vous devez tous les observer, pour repérer les symptômes.
Question 7
Réponse : c) les enfants participent sur la base du volontariat, ceux qui préfèrent jouer ont le choix, tant pis s'ils ne rapportent rien à la maison.
La « garderie » est un moment de détente qui ne doit pas copier ou reproduire l'école : il est important que les enfants participent aux activités sur la base du volontariat, au gré de leurs envies (il est même possible de ne rien faire, de jouer seul ou de se reposer).
Question 8
Réponses : a) connaître précisément le nombre d'enfants, b) savoir si les repas sont « bio », d) savoir si certains enfants suivent un régime alimentaire particulier et f) savoir s'il y a des enfants qui relèvent d'un PAI.
Vous n'avez pas à téléphoner aux parents (dans la plupart des communes, un cadre de permanence, facilement joignable à tout moment, appelle lui-même les parents dès que l'ATSEM le prévient, par exemple, qu'un enfant a de la fièvre) et l'intendance (facturation, quotient, paiement, etc.) n'est pas de votre ressort. Vous devez en revanche connaître précisément le nombre d'enfants (idem dans la cour ou pour toute sortie) afin de pouvoir vérifier régulièrement qu'ils sont tous présents (on prend vite l'habitude de les compter en permanence, discrètement). Vous devez connaître les régimes alimentaires spécifiques des enfants ainsi que leurs éventuelles allergies ou intolérances (idem pour les enfants qui ne mangent pas de porc, pas de viande, etc.).
Question 9
Réponses : a) stocker les produits dans un local ventilé et fermé à clé, c) utiliser un produit détartrant pour éliminer les traces de calcaire autour de la robinetterie et d) ne pas mélanger un produit détartrant avec de l'eau de Javel car cela peut provoquer une réaction chimique et un dégagement de chlore toxique.
Les produits d'entretien doivent être conservés dans un local ventilé fermé à clé. Il est possible (et préférable) de détartrer les sanitaires avec du vinaigre blanc : c'est moins toxique, plus écologique, et mois onéreux. Il ne faut jamais mélanger les produits ! Enfin, le pictogramme Xi ne désigne pas un produit inflammable, mais un produit irritant (il faut toujours faire attention à tous les pictogrammes).
Question 10
Réponses : a) le nom et le type de produit et b) le pictogramme de danger.
Le nom et le type de produit, ainsi que le pictogramme qui lui est associé, doivent être reportés sur les pulvérisateurs. Cela ne vaut que parce que le produit est dilué : ne le transvasez jamais pur !
Question 11
Réponses : a) l'ATSEM peut encadrer le temps de récréation, b) l'ATSEM peut surveiller la sieste sous la responsabilité de l'enseignant et e) l'ATSEM est chargé(e) d'assurer la propreté des locaux servant aux enfants.
L'ATSEM ne peut pas encadrer seul la récréation, et ne peut jamais se substituer à l'enseignant. L'ATSEM travaille sous l'autorité de l'enseignant, mais attention à la notion de responsabilité : en cas de problème, un éventuel défaut de surveillance sera reproché à celui qui était présent, et pas forcément à l'enseignant. L'ATSEM n'est pas responsable des élèves, mais doit répondre de la qualité de son travail.
Question 12
Réponse : c) vous devez obtenir l'autorisation du maire de la commune qui vous emploie.
Toute activité rémunérée doit être autorisée par le maire, selon le principe de non-cumul d'emploi (article 25 de la loi du 13 juillet 1983 « portant droits et obligations des fonctionnaires »). Le maire ne pourra autoriser que des activités culturelles (écrivain, artiste-peintre, comédien, chanteur, etc.), sportives (entraîneur, champion), d'enseignement ou de formation et d'éducation populaire (centres de vacances, etc.).
Question 13
Réponses : c) vous consolez l'enfant en lui expliquant qu'il n'a pas de rechange et qu'il doit être mis au sec et au propre, mais que ce n'est que provisoire et d) vous proposez à l'enfant de choisir lui-même parmi deux ou trois pantalons que vous proposez.
Vous consolez et rassurez l'enfant, vous lui proposez de choisir lui-même les vêtements que vous l'aiderez à enfiler, en lui expliquant que ce n'est que provisoire, et que ce sera plus confortable pour lui.
Question 14
Réponses : a) vous vous occupez de lui au même titre que des autres enfants et e) vous vous montrez très attentif(ve) à ce qu'il fait et comprend.
Le principe de la scolarisation d'un enfant handicapé en milieu ordinaire est justement « qu'il soit traité comme les autres » : vous le traitez donc comme vous traitez les autres enfants, vous lui parlez de la même manière et lui faites faire les mêmes activités ; ce qui ne vous empêche pas de manifester de l'attention pour ce qu'il fait, afin de l'encourager.
Question 15
Réponse : a) vous faites part de vos observations (hématomes sur le corps d'Erwan) à l'enseignant, tout en lui indiquant votre préoccupation.
Dans un premier temps, vous devez en informer l'enseignant, mais, si ce dernier ne fait rien et que la situation perdure, vous pouvez anonymement appeler le 119, pour vous informer et décider d'alerter ou non la cellule départementale de recueil des informations préoccupantes (quiconque peut l'alerter).
Question 16
Réponses : b) des gâteaux et des biscuits et d) du pain.
Le gluten provient de certaines céréales comme le blé, le seigle et l'orge, il faut donc éviter ce qui contient de la farine, comme le pain, les pâtes (spaghettis, etc.), les gâteaux et les biscuits.
Question 17
Réponses : b) vous demandez l'identité de cette personne et vérifiez si elle figure sur la liste des personnes autorisées à récupérer l'enfant et e) si cette personne ne figure pas sur la liste des personnes autorisées, vous contactez les parents pour savoir si une personne y figurant pourrait venir chercher Mathilde.
Vous devez vérifier l'identité de la personne qui se présente, et vous ne pouvez remettre l'enfant qu'à une personne autorisée par écrit par les parents (qu'elle soit mineure ou majeure n'a aucune importance).
Question 18
Réponses : a) vous discutez avec elle pour comprendre ce qui se passe et d) vous le signalez à ses parents à la sortie de 16 h 30.
Vous pouvez discuter avec l'enfant et essayer de le convaincre de manger un peu, mais vous ne devez jamais le forcer à manger, que ce soit un aliment particulier ou la totalité de son assiette (proposez-lui un fruit, un morceau de fromage, un yaourt). Informez bien sûr ses parents et surveillez l'enfant dans l'après-midi, en cas, par exemple, d'hypoglycémie.
Question 19
Réponses : a) à usage unique, b) imprégnées d'un produit détergent et e) utilisées en les fixant sur le plateau d'un balai trapèze.
Les gazes servent à dépoussiérer, pas à éliminer les salissures qui adhèrent au sol, mais il existe des produits agglutinants, qui permettent de capter les salissures non adhérentes au cours d'opération de dépoussiérage humide.
Question 20
Réponse : a) 2,7 l de produit.
Vous nettoyez 90 m2 (58 + 32) par semaine, donc 360 m2 par mois (90 × 30) et 3 600 m2 par an (360 × 10, hors vacances d'été) : multipliez 3 600 par 15 (15 ml de produit) et divisez par 20 (20 m2) pour obtenir 2 700 ml (soit 2,7 litres).
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles