Faire ses études en Chine

-----------------------------------------------

Les démarches administratives pour étudier en Chine

Quel visa pour étudier en Chine ?
L'université de Pékin
L'université de Pékin
Pour des études d'une durée inférieure ou égale à 6 mois, un visa F ou L (touriste) est suffisant. Le visa « X » (étudiant) est obligatoire pour des études d'un an.
Vous devez obtenir une pré-inscription avant de partir pour avoir un visa étudiant ! Pour cela, deux solutions s'offrent à vous :
Contactez le pôle Éducation de l'Ambassade de Chine en France : 29, rue de la Glacière 75013 Paris - Tél. : 01 44 08 19 40 - site : http://jiaoyuchu.online.fr
Adressez-vous directement au bureau des Relations Internationales de l'établissement qui vous intéresse. Vous trouverez généralement sur le site de l'université un formulaire d'inscription téléchargeable. Vous recevrez une « Notification d'Admission » et un formulaire de demande de visa (JW201 ou JW202).
Attention : la procédure de demande de visa pouvant prendre plusieurs semaines, mieux vaut s'adresser à l'établissement souhaité 4 à 6 mois environ avant le départ.
Les pièces à fournir et les examens médicaux
La photocopie du dernier diplôme obtenu et celle du relevé de notes avec leur traduction en anglais ou en chinois seront généralement exigés.
Certains examens médicaux sont obligatoires : électrocardiogramme, radio des poumons, test sanguin. Vous pouvez les faire en France dans les 6 mois qui précèdent votre départ ou dès votre arrivée en Chine.

Étudier le chinois dans une université chinoise

Formalités et organisation
Un bâtiment de l'université de Tsinghua
Un bâtiment de l'université de Tsinghua
Pour étudier le chinois, vous devez être âgé(e) de 18 ans minimum et titulaire du baccalauréat.
Dès votre arrivée, vous devrez rejoindre votre université chinoise d'accueil, généralement par vos propres moyens, et vous adresser au bureau des relations internationales de l'établissement. Ce bureau vous informera des démarches à suivre pour votre enregistrement et l'obtention du permis de séjour chinois.
Les étudiants sont répartis par groupes de niveau. Les cours obligatoires se déroulent en général le matin et les cours optionnels l'après-midi.
La durée des études de chinois varie entre 6 mois et un an. De nombreuses universités chinoises proposent des sessions d'été.
Téléchargez la liste des 500 universités accueillant des étudiants étrangers. Cette liste vous donnera également les coordonnées de ces établissements.
Consultez également le site du China Scolarship Council : http://en.csc.edu.cn
le test HSK
Un résultat de test HSK
Un résultat de test HSK
Le Hanyu Shuiping Kaoshi standard ou test HSK standard, comme le TOEFL pour l'Anglais, est la norme de référence internationale pour l'évaluation du niveau de langue chinoise. Il permet à des étudiants d'obtenir une validation officielle de leur niveau de chinois (à partir de 3 ans d'université en France) et d'être admis directement dans une université chinoise.
Le HSK se divise en trois niveaux : élémentaire, primaire/secondaire et supérieur. Chaque niveau est subdivisé en classes (A, B, C ou fort, moyen, faible). Au total, l'échelle d'évaluation repose sur 11 classes, le niveau « élémentaire C » étant le plus faible et le niveau « supérieur A » le plus fort.
Le HSK permet d'évaluer le niveau de chinois acquis (que ce soit dans le cadre des études ou lors d'un recrutement pour un poste nécessitant la maîtrise du chinois) ; il est indispensable pour être admis dans des cursus de spécialité autre que l'apprentissage de la langue chinoise.
Le niveau minimum pour pouvoir suivre des études de science, d'ingénierie, d'agriculture et de médecine occidentale est le niveau « primaire C » (ou « 3ème classe » ou encore « niveau 3 »).
Le niveau minimum pour pouvoir suivre des études de littérature, d'histoire et de médecine traditionnelle chinoise est le niveau « secondaire C » (ou « 6ème classe » ou encore « niveau 6 »).
Des sessions de HSK sont organisées chaque année en Chine. Deux sessions par an sont organisées pour les HSK basique et avancé et trois sessions pour le HSK élémentaire et intermédiaire dans plus de trente villes de Chine.
Vous pouvez également passer le HSK en France lors de la seule session d'examen annuelle en mai. En France, les tests HSK sont organisés par l'AFPC (Association Française des Professeurs de Chinois).

L'enseignement supérieur en Chine

l'organisation de l'enseignement supérieur chinois
L'université Jiaotong de Shanghai
L'université Jiaotong de Shanghai
Tous les élèves chinois ayant terminé leur cursus d'enseignement secondaire qui souhaitent accéder à l'enseignement supérieur doivent passer un concours national, le Gaokao. Chaque élève établit une liste de vœux d'établissements et de filière mais c'est son résultat au Gaokao qui déterminera si l'étudiant doit s'inscrire dans une formation courte ou s'il peut suivre une formation longue.
Les formations longues, dispensées par les Etablissements supérieurs d'enseignement général (universités ou instituts) délivrent des diplômes nationaux de niveau bac + 3 (Dazhuan), bac + 4 (Benke), bac + 6/7 (Master - Shuoshi) à bac + 9/10 (Doctorat - Boshi) et comptaient 5,4 millions d'inscrits en 2006.
Les formations courtes, dispensées par les Ecoles supérieures techniques et professionnelles, de moindre niveau, délivrent des diplômes de niveau bac + 2 ou bac +3 (Dazhuan), et proposent des formations pour adultes. En 2006, ces établissements ont recruté 7,3 millions d'élèves (+12% en un an).
Les diplômes nationaux chinois
  • Dazhuan (Gaokao + 3 ans, équivalent Bac +3) ;
  • Benke (Gaokao + 4 ans, équivalent Licence) ;
  • Aspirant chercheur niveau master (Gaokao + 6 ou 7 ans, équivalent Master) ;
  • Chercheur niveau doctorat (Gaokao + 9 ou 10 ans, équivalent Doctorat).
Les grades universitaires chinois
Les grades sont uniquement conférés aux titulaires de diplômes nationaux ayant obtenu de bonnes notes :
  • Xueshi : il est destiné aux étudiants ayant obtenu un Benke (licence), soit 4 à 5 ans après l'entrée dans l'enseignement supérieur.
  • Shuoshi : ce grade est réservé aux étudiants titulaires d'un master, en 2 ou 3 ans après le Benke ;
  • Boshi : ce grade est obtenu par les étudiants titulaires d'un doctorat, en 3 ans ou plus après le master.
L'enseignement supérieur chinois en chiffres
La Chine compte 25 millions d'étudiants pour 1,3 milliard d'habitants soit deux fois plus qu'en 1998.
Il existe 2 273 établissements d'enseignement supérieur.
Les droits d'inscription annuels pour un étudiant étranger sont compris en général entre 2 000 et 2 500 euros mais attention, les universités les plus prestigieuses sont au moins deux fois plus chères (plus de 6 000 euros par exemple pour une année d'études à Tsinghua).
Les droits d'inscription pour les étudiants chinois sont généralement compris entre 250 et 650 euros.

Préparer un diplôme en Chine

Licence, Master, Doctorat
Le Benke (équivalant à la licence)
Il est possible d'intégrer une université chinoise afin d'y préparer un diplôme de licence. Les conditions d'admission sont les mêmes que pour les études de chinois. La plupart des cours étant en chinois, un à deux ans d'étude de chinois sont nécessaires avant d'intégrer la spécialité choisie. À la fin de vos études de chinois, vous devrez attester de votre niveau en passant le test HSK. Le niveau minimum requis par la plupart des universités est le « niveau 6 », ou « intermédiaire C ».
Le Master (Shuoshi)
Pour pouvoir vous inscrire en Master dans une université chinoise, vous devrez fournir votre diplôme de licence (ou un diplôme équivalent) et attester de votre niveau de chinois. Le niveau minimum requis par la plupart des universités est le « niveau 6 », ou « intermédiaire C ».
Le Doctorat (Boshi)
Certains programmes de doctorat sont dispensés en anglais. Renseignez-vous directement auprès des universités que vous envisagez d'intégrer pour connaitre leurs conditions d'admission.
Les programmes dispensés en anglais
De nombreuses filières proposent des matières enseignées en anglais, notamment dans les universités scientifiques :

Financer ses études en Chine

Les bourses du gouvernement chinois
La gestion des bourses du gouvernement chinois pour les étudiants étrangers est du ressort du China Scolarship Council (CSC). Il existe un nombre important de bourses en Chine, dont certaines sont directement liées au niveau d'études ou au type d'études.
Les bourses chinoises par niveau universitaire
Un compte en banque à la Bank of China ?
Un compte en banque à la Bank of China ?
  • Bourses de benke (4 années maximum) : vous devez avoir moins de 25 ans, être titulaire du baccalauréat (avec de bons résultats) et être admis(e) dans l'université visée ;
  • Bourses de master (2 ou 3 années) : vous devez avoir moins de 35 ans, être titulaire d'une licence (ou d'un diplôme équivalent) avec de bons résultats et produire des lettres de recommandation de deux enseignants différents.
  • Bourses de doctorat (3 années au maximum) : vous devez avoir moins de 40 ans, être titulaire d'un master (ou d'un diplôme équivalent) avec de bons résultats et produire des lettres de recommandation de deux enseignants différents.
Pour toutes ces bourses, excepté celles concernant les cursus où l'enseignement est dispensé en langue étrangère, un niveau minimum en langue chinoise est demandé. Si ce niveau n'est pas atteint, vous pouvez commencer votre séjour en Chine par un an ou deux d'apprentissage du chinois. Dans ce cas, votre bourse sera prolongée du temps nécessaire.
Les bourses pour étudier le chinois
  • Bourses de perfectionnement en chinois (1 ou 2 années) : vous devez avoir moins de 35 ans et être titulaire du baccalauréat (avec de bons résultats).
  • Bourses de perfectionnement moyen (1 ou 2 années) : vous devez être âgé(e) de moins de 35 ans et avoir déjà effectué deux ans en université ou être titulaire d'un diplôme équivalent du Benke (licence).
  • Bourses de perfectionnement supérieur (1 ou 2 années) : cette bourse s'adresse aux étudiants qui souhaitent effectuer des recherches en Chine sous la direction d'un enseignant chinois. Vous devez avoir moins de 50 ans, être titulaire d'un master (ou d'un diplôme équivalent) avec de bons résultats et produire des lettres de recommandation de deux enseignants différents.
Les autres bourses chinoises
  • Bourses Grande Muraille : elles sont offertes à l'UNESCO pour des étudiants en perfectionnement moyen ou supérieur. Mêmes conditions d'obtention que pour les bourses de perfectionnement moyen et supérieur.
  • Bourses d'excellence : elles s'adressent à des étudiants ayant fini ou sur le point de terminer leurs études en Chine, et ayant obtenu un master ou un doctorat. Les conditions d'obtention sont les mêmes que pour les bourses de master ou de doctorat.
  • Bourses HSK : elles sont offertes à des étudiants ayant obtenu un score excellent au test HSK. D'une durée maximale d'un an, elles vous sera versée à condition de venir en Chine étudier le chinois et d'être âgé(e) de moins de 40 ans.
  • Programme de recherche culturelle : ces bourses sont valables pour une période maximum de 5 mois de recherche. La recherche doit se faire en coopération avec des chercheurs chinois ou sous la direction d'enseignants chinois. Vous devez être âgé(e) de moins de 55 ans, être titulaire d'un doctorat (ou équivalent), avoir une activité fixe et avoir publié dans le domaine de la langue, la culture ou l'histoire chinoises.
Pour plus d'informations sur les bourses délivrées sous l'égide du gouvernement chinois, rendez-vous sur le site du China Scholarship Council (CSC).
Le programme Lavoisier « collèges doctoraux »
Le « Collège doctoral franco-chinois » est un dispositif qui permet la mise en place d'échanges structurés de doctorants, en co-direction ou en co-tutelle, entre des établissements d'enseignement supérieur français et chinois.
Pour plus d'informations concernant les bourses d'étude en Chine consulter le site de l'EGIDEou le site de l'Ambassade de Chine en France.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles