Les aides départementales et municipales

-----------------------------------------------

Les aides des Conseils Généraux

Bourses et prêts
Les étudiants les moins fortunés peuvent aussi se tourner vers les conseils généraux. Sous forme de bourses d'études ou encore de prêts d'honneur, chaque département prévoit d'aider les jeunes de diverses façons. Pour bénéficier de l'une de ces aides, un seul impératif : que l'étudiant ou ses parents soient domiciliés dans le département dans lequel la demande d'aide est faite.
Aides à la scolarité
De nombreux départements prévoient des aides à la scolarité. Destinée aux étudiants de moins de 30 ans, cette aide est disponible sous forme de prêt d'un montant généralement compris entre 300 € et 3 600 €. Les conditions d'attribution sont simples : avoir le bac, résider ou avoir des parents résidant dans le département de la demande et avoir un garant. Une commission permanente examine les dossiers et attribue ou non ce prêt à taux zéro.
Il doit être remboursé dans un délai de deux ans à compter de la fin des études, par des mensualités de 100 €.
Pour plus d'informations, contactez le conseil général du département dans lequel vous ou vos parents résident ou rendez-vous sur www.conseil-general.com.

Municipalités : une grande variété d'aides

Le RME (Revenu Minimum Étudiant)
Il a vu le jour il y a bientôt 20 ans, sur l'initiative du maire de Chenôve, en Côte d'Or. Depuis, de nombreuses communes un peu partout en France ont adopté ce plan. Le principe du RME est simple. L'étudiant bénéficiaire ou ses parents doivent résider dans la commune dans laquelle la demande d'aide est posée et attester qu'ils satisfont un certain nombre de critères sociaux. La demande doit être faite auprès de la mairie concernée au moment de la rentrée universitaire.
Cette aide non négligeable varie entre 230 € et 2 290 € après l'étude du dossier qui n'intervient généralement pas avant le mois de novembre.
Les bourses municipales de l'enseignement supérieur
Elles sont destinées aux étudiants boursiers sur critères sociaux. Si toutes les villes ne pratiquent pas cette aide, la plupart des grandes villes comme Paris, Bordeaux ou encore Lyon accorde chaque année environ 900 € à l'étudiant demandeur. La démarche est simple, rendez-vous sur le site du CNOUS pour remplir votre Dossier Social Etudiant, votre demande sera directement transmise à la mairie.
Plus de renseignements sur www.cnous.fr ou sur le site de votre commune.
Les autres bourses et aides municipales
Poussez la porte de votre mairie peut soulager votre porte-monnaie !
Poussez la porte de votre mairie peut soulager votre porte-monnaie !
Les villes accordent de nombreuses bourses et aides diverses. Bourses de mobilité, bourses de projets ou bourses sociales, toutes viennent aider les étudiants demandeurs. La bourse de mobilité de la ville de Paris, par exemple, prévoit d'aider les étudiants souhaitant étudier en Suède, en Hongrie, en République Tchèque ou en Bulgarie. Les bourses de projets sont destinées à aider les étudiants à mener à bien un projet d'études. La ville de Paris prévoit également une bourse de recherche pour les jeunes travaillant sur l'antisémitisme et la xénophobie.
Enfin, les bourses sociales des villes complètent généralement les bourses du ministère, sous forme d'allocations d'études.
Pour savoir si votre commune attribue le RME, ou les autres types de bourses, n'hésitez pas à contacter votre mairie.
Pour les étudiants parisiens, rendez-vous sur le site de la mairie de Paris.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2017, rue des écoles