Conseils pour préparer l'épreuve écrite de français

-----------------------------------------------

Conseils aux candidats

Pour rappel, la durée de l'épreuve, de 4 heures, est déterminante. À vous d'organiser votre temps pour la confrontation des ressources, le brouillon, la rédaction et, bien entendu, les éventuelles corrections. Celles-ci sont très fréquemment sous-estimées par les candidat(e)s, qui perdent ainsi, pour certain(e)s, 2 à 3 points, voire plus !
Les correcteurs prennent en compte deux éléments de notation : d'une part, la maîtrise de la langue française (correction syntaxique, morphologique et lexicale, niveau de langue et clarté d'expression) ; d'autre part, les connaissances sur la langue. Autrement dit, il s'agit de faire preuve d'une bonne expression écrite (y compris dans sa présentation matérielle), quitte à « faire court », et d'utiliser une terminologie adaptée. On remarquera à ce sujet que le « guide du concours » du SIAC (sur education.gouv.fr) précise que « 5 points (sur 40) permettent d'évaluer la correction syntaxique et la qualité écrite de la production du candidat ». Dans les faits, ces 5 points sont un minimum, car une expression écrite mal orthographiée et/ ou confusément formulée est en grande partie disqualifiée.
L'une des innovations de cette version du CRPE partie « français », consiste en une analyse d'un dossier composé d'un ou plusieurs supports d'enseignement du français, avec différents écrits de travail, parmi lesquels :
  • des extraits de manuels scolaires ;
  • des « documents à caractère pédagogique » : des supports de séances, des fiches de préparation de cours, des ressources de CNDP/ CRPD ;
  • des « pistes » présentées dans des rapports de l'IGEN, de l'ONL, etc. ;
  • des productions d'élèves, « permettant d'apprécier la capacité du/de la candidat(e) à maîtriser les notions présentes dans les situations d'enseignement ».
Hormis pour cette partie, les épreuves écrites ne devraient pas connaître de changements sensibles. Les épreuves appliquées aux documents restent identiques, à ceci près qu'il est peu vraisemblable qu'apparaisse maintenant un « commentaire » au CRPE. Les exigences quant aux points de grammaire demeurent invariablement les mêmes, à l'exception de cette innovation que constituent les QCM. Ainsi, les candidats trouveront dans le corpus d'annales de ces dernières sessions, de nombreux exercices susceptibles de les aider à vérifier leurs connaissances et à se préparer efficacement à l'épreuve écrite de français.
------------------------------------------------------------
copyright © 2006-2018, rue des écoles